Accueil Actualité Vincent Lambert: Les médecins doivent redémarrer les soins vitaux d'un patient paralysé | Nouvelles du monde

Vincent Lambert: Les médecins doivent redémarrer les soins vitaux d'un patient paralysé | Nouvelles du monde

0
0
  • La panthère des neiges - Prix Renaudot 2019
  • Baskets de sécurité Crosstwist S3 HRO SRC Puma Bleues/Oranges

Les médecins français ont reçu l'ordre de recommencer à donner de la nourriture et de l'eau à un tétraplégique, 12 heures à peine après avoir éteint son soutien vital contre la volonté de ses parents.

Le destin de Vincent Lambert, en état végétatif depuis un accident de moto en 2008, a relancé un débat acharné sur le droit de mourir qui a divisé sa famille et le pays.

Les médecins de M. Lambert dans la ville de Reims, au nord-est du pays, ont annoncé au début du mois qu’ils commenceraient à retirer leurs soins. Lundi, il a cessé de lui donner à manger et à boire par sonde gastrique et a commencé à administrer des sédatifs.

Image:
Sa femme Rachel dit que les soins devraient être retirés

Sa mère Viviane, qui a qualifié les médecins de "monstres", a lancé une ultime tentative légale de le maintenir en vie devant la Cour européenne des droits de l'homme et a appelé le président français Emmanuel Macron à intervenir.

Le tribunal basé à Strasbourg a déclaré qu'il n'y avait pas eu de violation du droit à la vie de M. Lambert dans la décision du médecin, alors que M. Macron avait déclaré qu'il ne pouvait intervenir.

Cependant, la cour d'appel de Paris a jugé que les médecins devaient respecter une requête adressée le 3 mai par le Comité des droits des personnes handicapées des Nations Unies au gouvernement français pour qu'il empêche l'euthanasie de M. Lambert pendant l'examen de son dossier.

Au cours des 11 dernières années, le joueur de 42 ans n'a presque pas eu conscience, mais peut respirer sans respirateur et bouge parfois les yeux.

Une femme tenant une pancarte sur laquelle est écrit: "Je suis Vincent Lambert" (un homme tétraplégique actuellement sous traitement de survie artificiel dans un hôpital en France) alors qu'elle participe à une marche pour la vie "Marche pour la vie", le 25 janvier 2015. , à Paris.
Image:
Le cas de M. Lambert a relancé un débat acharné sur le droit de mourir qui a divisé le pays

Sa femme, Rachel, et certains de ses frères et soeurs disent que les soins doivent être retirés, mais ses parents, soutenus par d'autres membres de la famille, disent qu'il devrait être maintenu en vie.

L'euthanasie est illégale en France, mais une loi a été adoptée en 2016 donnant aux patients en phase terminale le droit d'être mis sous sédation profonde continue par des médecins jusqu'à la mort.

La loi établit une distinction entre l'euthanasie et les CDS, faisant de la France le premier pays à légiférer de la sorte.

  • Ring Fit Adventure pour Nintendo Switch
    Faites du sport tout en vous amusant avec Ring Fit Adventure ! Munis des accessoires présents dans la boite du…
  • Ecovacs WINBOT 950 Robot laveur de vitre
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

La Turquie pourrait fermer la base d'armes nucléaires américaine en raison de la menace de sanctions | Nouvelles du monde

Alarme GSM 3-en-1 sans-fil autonome - UltraPIR 3G + 2 télécommandes nouvelle génération (g…