Accueil Actualité Un riche homme d'affaires a utilisé un bâillon pour nier avoir une femme et son fils

Un riche homme d'affaires a utilisé un bâillon pour nier avoir une femme et son fils

0
0

Un homme d’affaires riche et un philanthrope a utilisé sa fortune et la loi pour réprimer les griefs portés à son encontre, a appris Sky News.

Farhaj Sarwar, un dirigeant de haut niveau basé à Dubaï, a intenté une action en justice au Royaume-Uni pour tenter de nier qu'il était marié ou qu'il était le père de son enfant.

Jusqu'à présent, Lili Negabahni risquait d'aller en prison pour avoir raconté son histoire.

La mère célibataire d’un fils de six ans a fait l’objet d’une ordonnance de la Haute Cour la réduisant au silence pendant un an et demi.

Image:
Lili Negabahni risque la prison pour avoir raconté son histoire

M. Sarwar était derrière l'action en justice. Les documents judiciaires indiquent qu'il est le mari de Mme Negabahni et le père de son fils, bien qu'il conteste être l'un ou l'autre.

Un test ADN est revenu avec une probabilité de 99,99% qu'il est le père du garçon.

M. Sarwar, qui dirigeait jusqu'à récemment une entreprise de fabrication et de vente de matériel d'aide humanitaire, a été félicité pour son travail, notamment par un organisme de bienfaisance parrainé par le prince de Galles.

La signature de l'homme d'affaires semble confirmer l'entité des Nations Unies pour l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes. Pourtant, il a compromis l'autonomisation de sa femme par une décision de justice.

Le couple a vécu la grande vie à Dubaï
Image:
Le couple a vécu la grande vie à Dubaï

Mme Negabahni, qui vit maintenant à Londres, s'est sentie tellement impuissante qu'elle a envisagé de se suicider.

"Mon plan était d'aller au tribunal et si le système judiciaire ne peut pas me rendre justice, je vais me détruire et prouver que j'avais raison et que je souffrais et que personne ne pouvait m'entendre", a-t-elle déclaré.

Le couple a vécu la grande vie aux Émirats arabes unis, mais leur mode de vie et leur relation ont pris fin quand elle a annoncé à son mari qu'elle était enceinte.



Jusqu'à récemment, M. Sarwar dirigeait une entreprise de fabrication et de vente de matériel d'aide humanitaire "srcset =" https://e3.365dm.com/18/11/320x180/skynews-farhaj-sarwar-lili-negabahni_4496391.jpg?20181123004028 320w, https: //e3.365dm.com/18/11/640x380/skynews-farhaj-sarwar-lili-negabahni_4496391.jpg?20181123004028 640w, https://e3.365dm.com/18/11/736x414/skynews-farhaj-sar -lili-negabahni_4496391.jpg? 20181123004028 736w, https://e3.365dm.com/18/11/992x558/skynews-farhaj-sarwar-lili-negabahni_4496391.jpg?s encore une fois, cliquez sur le lien ci-dessous. /18/11/1096x616/skynews-farhaj-sarwar-lili-negabahni_4496391.jpg?20181123004028 1096w, https://e3.365dm.com/18/11/1600x900/skynews-farhaj-sarwar-lili-nehnehp 20181123004028 1600w, https://e3.365dm.com/18/11/1920x1080/skynews-farhaj-sarwar-lili-negabahni_4496391.jpg?20181123004028 1920w, https://e3.365dm.com/18/11/2048x1152/ skynews-farhaj-sarwar-lili-negabahni_4496391.jpg? 20181123004028 2048w "tailles =" (min-largeur: 900px) 992px, 100vw



3:57

Vidéo:
Farhaj Sarwar, un haut dirigeant de Dubaï, a émis un ordre de bâillonnement au Royaume-Uni pour tenter de nier qu'il était marié ou qu'il était le père de son enfant.

Elle s'est enfuie au Royaume-Uni et elle a accouché seule.

"J'ai pris un bus pour aller à l'hôpital. Soudainement, j'ai senti mon eau se rompre. J'étais tellement timide et gênée que je suis descendue de l'autobus et que j'ai marché jusqu'à l'hôpital", se souvient-elle.

Quand elle est arrivée là-bas, elle s'est évanouie et était trop faible pour accoucher cette nuit-là.

Farhaj Sarwar est un riche homme d'affaires basé à Dubaï, aux Émirats arabes unis.
Image:
Farhaj Sarwar est un riche homme d'affaires basé aux Émirats arabes unis.

Mme Negabahni a enregistré certaines des réunions qu'elle a eues avec son mari pour essayer de le persuader de subvenir aux besoins de son fils.

Dans un enregistrement, il menace de prendre le garçon de sa mère si elle continue à insister pour qu’il soit le père.

"S'il prend mon nom, je jure devant Dieu, peu importe ce que je vais te prendre", dit-il dans une vidéo.

M. Sarwar a refusé de commenter le rapport Sky News.

L’intervention de l’avocat Mark Lewis a entraîné l’annulation de la décision judiciaire. Il croit que la loi ne peut être que l'apanage des riches.

"Si une personne reçoit une injonction tenace, elle doit dire que nous paierons votre représentation légale pour nous combattre, de sorte que les tribunaux examinent en réalité la vérité de la situation entre deux parties égales, plutôt qu'une partie avec beaucoup d'argent et un parti sans argent ", a-t-il déclaré.

Sky News a vu un document dans lequel M. Sarwar offrait à sa femme plus d'un million de livres si elle acceptait de dire qu'elles n'étaient jamais mariées et qu'il n'admettait pas être le père de son fils.

Elle a refusé.

  • L'HOMME D'AFFAIRES Eau de Toilette Vaporisateur
    A? LA CONQUÊTE DU MONDE, IL SENT BON DE LA CRAVATE. Costume sur-mesure, n?ud de cravate parfait, il est e?le?gant.…
  • Klorane Soin Soleil Baume Riche Réparateur à la Cire d'Ylang-Ylang 200 ml - Tube 200 ml
    Klorane Soin Soleil Baume Riche Réparateur à la Cire d'Ylang-Ylang 200 ml est un baume réparateur spécialement formulé pour les…
  • Dreamgirl Déguisement femme d'affaire coquine
    La patronne dont on rêve, le travail avancera plus vite....ou moins vite peut-être. Notre femme d'affaire est en body jarretelles…
  • Dreamgirl Déguisement grande taille femme d'affaire coquine
    La patronne pulpeuse et sexy dont on rêve, le travail avancera plus vite....ou moins vite peut-être. Notre femme d'affaire est…
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Réclamation d'un complot de kidnapping: Julian Assange a nié le délai d'extradition | Nouvelles du monde

L'avocat de Julian Assange a accusé les États-Unis de vouloir "kidnapper et nuire…