Accueil Actualité 'Stalker a trouvé la célébrité en étudiant les réflexions de ses élèves sur des photos' | Nouvelles du monde

'Stalker a trouvé la célébrité en étudiant les réflexions de ses élèves sur des photos' | Nouvelles du monde

0
0

Un homme soupçonné d'avoir harcelé une pop star a été arrêté au Japon en étudiant les réflexions de ses élèves sur des photos qu'elle partageait sur les médias sociaux et en utilisant Google Street View pour savoir où elle vivait.

Un responsable de la police de Tokyo a refusé de divulguer les détails de l'enquête, mais les médias locaux ont rapporté que la victime présumée était une "idole de la pop" et que le suspect était un "fan passionné".

Le responsable, s’étant entretenu avec Associated Press sous anonymat, a confirmé vendredi que Hibiki Sato, 26 ans, avait été arrêté le 17 septembre pour des actes indécents de harcèlement criminel et de blessures infligées à une femme âgée de 20 ans.

La police a déclaré qu'il aurait plié la femme par derrière et l'avait tâtée, la blessant.

Le radiodiffuseur public NHK et d’autres médias japonais ont rapporté cette semaine que la suspecte avait découvert la gare dans laquelle elle se trouvait en faisant sauter des images qu’elle avait publiées en ligne.

Il s'est servi des images haute résolution de ses élèves pour résoudre ce problème – et aurait étudié d'autres photos qu'elle avait partagées sur les réseaux sociaux, y compris celle de son appartement, pour déterminer où elle habitait.

Image:
Le suspect a utilisé des images haute résolution publiées par sa cible sur les médias sociaux pour déterminer la gare dans laquelle elle se trouvait.

L'affaire a alarmé le pays sur les dangers potentiels du partage d'images et d'informations personnelles sur les médias sociaux.

Tokyo Shimbun, un quotidien, a averti ses lecteurs que les selfies pourraient révéler leur environnement, ce qui permettrait d'identifier l'emplacement sur une photo.

Il a également suggéré aux personnes de ne pas faire le signe en V avec leurs doigts lors de la pose sur des photos, car leurs empreintes digitales pourraient être volées.

En 2017, des chercheurs de l'Institut national de l'informatique (NII) du Japon ont découvert que les empreintes digitales pouvaient être copiées à partir de photos prises par un appareil photo numérique à une distance maximale de trois mètres du sujet, tant que l'image était nette.

"Il suffit de faire un signe de paix devant une caméra pour que les empreintes digitales deviennent largement disponibles", a déclaré le professeur Isao Echizen, chercheur en sécurité et médias numériques au NII, au journal Sankei Shimbun.

En 2014, Jan Krissler, membre du réseau de hackers du Chaos Computer Club, a affirmé avoir cloné l'empreinte du pouce du ministre allemand de la Défense et actuel président élu de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, à l'aide de photographies haute définition.

  • cyrillus Tapis tufté écureuil bleu marine / renard blanc BLEU 100% coton Le saviez-vous ? Un tapis est appelé tufté lorsque ses brins sont piqués un à un sur le support textile puis ancrés par enduction sur l'envers du revêtement
    Bien épais et confortable, on pourrait s'y blottir pour y dormir. Mais ce tapis en coton a surtout pour vocation…
  • Capital et idéologie
  • cyrillus Tapis tufté écureuil bleu marine / renard blanc BLEU 100% coton Le saviez-vous ? Un tapis est appelé tufté lorsque ses brins sont piqués un à un sur le support textile puis ancrés par enduction sur l'envers du revêtement
    Bien épais et confortable, on pourrait s'y blottir pour y dormir. Mais ce tapis en coton a surtout pour vocation…
  • Avengers : Endgame [4K Ultra HD Blu-Ray Bonus]
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Les forces kurdes se retirent de la ville frontière alors que les combattants soutenus par la Turquie avancent | Nouvelles du monde

Les combattants des forces démocratiques syriennes soutenus par les Kurdes se sont retirés…