Accueil Actualité Si l'attaque turque force les combattants de l'EI à fuir les prisons bombardées, nous avons tous des problèmes | Nouvelles du monde

Si l'attaque turque force les combattants de l'EI à fuir les prisons bombardées, nous avons tous des problèmes | Nouvelles du monde

0
0

L'ignorance apparente de Donald Trump sur certains des faits les plus fondamentaux sur la guerre civile syrienne était à couper le souffle ces derniers jours.

Jamais plus que sa prétention que l'Etat islamique est vaincu.

Comme les membres de sa propre administration l’ont prévenu pendant des mois, ce n’est pas le cas. Son califat physique a été détruit, mais des milliers de ses combattants se sont fondus pour se battre un jour de plus ou ont été envoyés dans des camps où ils peuvent être encore radicalisés.

Reconstituer le groupe sera l’objectif de ses dirigeants, dont la plupart se sont échappés. Le chaos qui a régné à la suite de l'offensive turque dans le nord-est de la Syrie facilite énormément la tâche de combattre un autre jour.

Le président américain a cherché à rassurer les observateurs, affirmant qu'une poignée des combattants les plus dangereux de l'EI avaient été emmenés dans des camps de détention et étaient désormais aux mains de l'armée américaine.

Parmi eux se trouvent deux membres du soi-disant État islamique Beatles.

El Shafee Elsheikh et Alexanda Kotey étaient deux membres de la bande meurtrière de membres britanniques de l'EI qui auraient torturé et assassiné 27 otages dans un film.

Le journaliste américain James Foley a été l'une de leurs victimes. Sa famille veut que ses meurtriers soient traduits en justice en Amérique ou en Grande-Bretagne.

Toby Cadman, avocat britannique de la famille Foley, a déclaré à Sky News que les États-Unis devaient expliquer clairement ce qui allait se passer maintenant pour les deux "Beatles".

Image:
Donald Trump affirme que l'EI a été vaincu

"Pour les victimes de ces crimes, l'un des points les plus importants pour la clôture de leurs actes est la justice", a déclaré M. Cadman.

"Donc, ces individus doivent être tenus pour responsables. Notre plus grande crainte pour le moment est qu'il y aura un vide de responsabilité."

Au moins 11 000 autres combattants de l'EI seraient détenus dans diverses prisons sous contrôle kurde dans le nord de la Syrie. Sans parler des dizaines de milliers d'autres, y compris des femmes et des enfants, détenus dans des camps, parmi lesquels de féroces fanatiques de l'État islamique.

Dans le chaos qui règne actuellement dans le nord-est de la Syrie à la suite de l'invasion turque, beaucoup craignent que de nombreuses personnes ne puissent s'échapper et se regrouper.



Avion de chasse turc



Les jets turcs décollent alors que la fumée monte en Syrie

Les Kurdes disent que cela se produit déjà – notamment parce que des obus turcs ont endommagé au moins un centre de détention.

Les Turcs insistent sur le fait qu'ils prendront soin de tous les membres de l'État islamique dans les zones qu'ils occupent dans le cadre de leur offensive.

Ils disent également que la plupart des camps se trouvent au-delà de la zone qu’ils cherchent à capturer. Les Kurdes affirment que les gardes de ces camps devront peut-être quitter leur poste pour participer au combat contre les Turcs.

M. Trump a affirmé que l'Etat islamique était vaincu. Ce n’est pas le cas, et il pourrait bien avoir sa meilleure chance depuis des mois de se reconvertir en une grave menace pour l’Occident.

  • mb jeux Siege A L' Attaque Du Chateau Grand Jeu
    Achetez ce produit et cumulez des SuperPoints à dépenser sur PriceMinister! Retrouvez tout l'univers enfant_jeux-societe au meilleur prix sur PriceMinister.…
  • Capital et idéologie
  • Dessins Animés Sac à dos Yo-kai Watch A l'attaque Bleu
    Design fun et coloré, avec fil lumineux sur la poche avant, compartiment de rangement zippé, sangles matelassées et ajustables, poignée…
  • Avengers : Endgame [4K Ultra HD Blu-Ray Bonus]
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Imran Khan "choqué" par l'impact de la mort de Diana sur le Pakistan | Nouvelles du monde

Le Premier ministre pakistanais, Imran Khan, s'est dit "choqué" et "sur…