Connectez-vous avec nous

Sport

Résultats, scores de l’AFLW 2022 : Première victoire de St Kilda, raté de Sarah Perkins

Collingwood a réalisé son meilleur score de l’AFLW, mais l’une de ses stars a rejoint la liste croissante des blessures graves au genou, alors que le Blue Darcy Vescio a atteint une étape spéciale.

Collingwood a remporté sa mini-finale contre les Western Bulldogs par 25 points, prenant ainsi l’avantage dans la course à la qualification pour les finales, mais au prix fort.

La victoire, au cours de laquelle les Pies ont enregistré leur meilleur score de l’AFLW, a été gâchée par une grave blessure au genou de la milieu de terrain australienne Britt Bonnici, qui s’est effondrée en se débattant avec son genou gauche après une bataille de marquage avec Britney Gutknecht à la 15e minute.

La joueuse de 24 ans s’est immédiatement agrippée à son genou et était visiblement désemparée lorsqu’elle s’est allongée sur le sol avant d’être aidée par les entraîneurs.

Elle se tenait sur des béquilles lors du rassemblement de trois quarts d’heure alors qu’elle était consolée par le personnel.

L’entraîneur des Pies, Steve Symonds, a déclaré qu’il s’agissait d’un autre coup dur après que le co-capitaine et meilleur joueur de l’AFLW, Bri Davey, ait été victime de la même blessure lors du premier tour.

« Elle est en train d’être évaluée et va passer un scanner, mais évidemment cela ne semble pas bon à ce stade », a déclaré Symonds.

« Nous nous attendons au pire. Je pense que la chance que nous avons eue cette saison sur cette piste indique que cela va probablement aller dans le sens défavorable pour nous.

« Malheureusement, nous avons été dans cette situation à plusieurs reprises au cours des dernières années.

« Évidemment, il y a l’excitation de bien jouer, mais aussi votre cœur va vers un coéquipier. »

Regardez tous les matchs de la saison 2022 de la NAB AFLW en direct et à la demande sur Kayo.

Nouveau sur Kayo ? Essayez gratuitement pendant 14 jours.

Collingwood s’est adapté à la situation après la blessure de Davey et Symonds a déclaré qu’il y aurait plus d’ajustements dans les semaines à venir alors que les Pies se battent pour une place dans le top 6.

« Nous trouverons quelqu’un d’autre pour la remplacer et nous espérons que les Lamberts et les Molloys s’amélioreront et passeront à un autre niveau », a-t-il déclaré.

« Nous ne reculons pas. Nous pouvons descendre, mais notre groupe ne le fera pas. »

Les Bulldogs ont eu l’avantage en début de match et Kirsty Lamb a marqué le premier but deux minutes plus tard, après une frappe de 25 mètres.

Mais à partir de là, le quart-temps appartenait à Collingwood et leur premier but a été marqué par le retour de Sabrina Fredrick, qui a marqué un snap rapide lors d’un arrêt de l’attaque.

Une liaison au milieu du terrain impliquant Jaimee Lambert et Aishling Sheridan après une forte interception de Sarah Rowe sur le 50 défensif a abouti au deuxième but de Collingwood par l’attaquante vedette Chloe Molloy. Puis une pénalité de 50m pour Steph Chiocci a abouti au troisième but des Pies qui ont pris une avance de deux buts à la première pause.

Un enchaînement de handballs des Bulldogs s’est terminé par une sortie de Jess Fitzgerald dans le dos de la défense de Collingwood et le premier but de la deuxième période.

Jouant sur leur lancée, les Dogs prenaient rapidement l’avantage par Nell Morris-Dalton après un coup franc et semblaient prêts à se détacher des Pies sans Bonnici.

Mais les Pies ont joué leurs six minutes de football les plus exaltantes de la saison pour terminer le quart-temps et ont marqué trois buts – un par Eliza James, Abbi Moloney et Fredrick – pour mener de 17 points à la mi-temps.

Lambert a marqué le premier but de la deuxième mi-temps, mais il a été rapidement répondu par la capitaine des Bulldogs, Ellie Blackburn, qui, selon ses standards, a connu un début de match lent.

Mais le quart-temps appartenait à Lambert, qui a marqué deux autres buts pour aider les Pies à mener de 29 points à la pause finale.

Les Bulldogs ont fait feu dans le dernier quart-temps, Bonnie Toogood commençant à trouver le ballon, mais c’est Blackburn qui a marqué son deuxième but du match pour donner de l’inspiration à son équipe.

Mikala Cann a été le pivot de Collingwood tout au long du match et elle a conclu le meilleur match de sa carrière par un but, avant que Sarah Hartwig n’ajoute un but de consolation pour les Dogs.

LE TAUREAU LE FAIT ENCORE

On a demandé à Mikala Cann de faire beaucoup de choses pour une joueuse de 21 ans cette saison.

En l’absence de Bri Davey, elle a augmenté son temps de jeu au milieu de terrain, et lorsque Bonnici a été éliminé, les attentes ont été encore plus grandes à l’égard de celle que l’on surnomme « Bull ».

Et une fois de plus, elle a répondu présent pour les Pies.

Cann a fait huit passes et deux dégagements dans le deuxième quart-temps alors que Collingwood luttait contre l’absence de Bonnici.

Elle a ensuite terminé avec 21 passes, cinq plaquages, quatre dégagements et un but.

MENER DEPUIS L’ARRIÈRE

Ruby Schleicher a pris un rôle de leader plus important cette saison et, par moments, dimanche après-midi, elle a entraîné les Pies avec elle.

L’Australienne était à son meilleur niveau pour les interceptions, mais ce sont les paniers à un pour cent qui ont donné de l’élan à ses coéquipières.

Au début du troisième quart-temps, alors que les Dogs prenaient de l’avance, Schleicher réussissait un plaquage à la course pour changer la dynamique.

MEILLEUR TRIMESTRE DE LA SAISON

Trois buts et neuf touches de balle, c’est une journée exceptionnelle pour un attaquant, mais c’est ce que Jaimee Lambert a fait pour Collingwood au cours du troisième trimestre.

Avec le match en équilibre à la mi-temps, les Pies avaient besoin d’un de leurs meilleurs éléments pour faire un grand quart-temps de championnat.

Le joueur de 29 ans était partout pour Collingwood et trouvait les espaces avec facilité, dérivant vers l’avant depuis le rebond central.

C’était le meilleur quart-temps individuel de la saison.

SCOREBOARD

PIES 3.2 6.2 9.3 10.6 (66)

BULLDOGS 1.3 3.3 4.4 6.5 (41)

MOTTERSHEAD’S BEST

Tartes : Lambert, Cann, Schleicher, Rowe, Molloy, James.

Bulldogs : Blackburn, Lamb, Moody, Brown.

BUTS

Tartes : Lambert 3, Fredrick 2, Molloy, Chiocci, James, Moloney, Cann.

Bulldogs : Blackburn 2, Lamb, Fitzgerald, Morris-Dalton, Hartwig.

BLESSURES

Pies : Bonnici (genou). Bulldogs : Nil.

Foule : 2796 à Victoria Park

JOUEUR DE L’ANNEE

VOTES DE JAMES MOTTERSHEAD

3. J. Lambert (Coll)

2. M. Cann (Coll)

1. R. Schleicher (Coll)

Darcy crée l’histoire de l’AFLW alors que les Baggers se relèvent.

-David Gavin

L’attaquant de Carlton Darcy Vescio est devenu le premier joueur de l’histoire de l’AFLW à marquer 50 buts et son club a clôturé la soirée au Manuka Oval de Canberra par une deuxième victoire consécutive contre le GWS Giants.

Vescio, qui n’avait marqué que quatre buts dans la saison avant dimanche, en a marqué deux en cinq minutes dans le troisième quart-temps, ce qui lui a permis de franchir le cap magique lors de son 47e match avec les Navy Blues.

Carlton a mené à chaque pause et a remporté la victoire 51 à 33.

C’est le troisième quart-temps qui s’est avéré décisif pour les Blues, qui menaient de 2 à la pause principale et de 13 à la fin du troisième quart-temps, grâce à Vescio et à la pression exercée dans les 50 premiers mètres, avec des plaquages de 14-0 à ce stade.

Vescio n’avait pas dérangé le buteur en première mi-temps, mais ses deux buts ont permis aux Blues de prendre une avance de 16. Elle avait huit coups de pied pour le match et a terminé avec 2,2.

Les trois jours entre la victoire dramatique sur St Kilda après la sirène et le choc de dimanche soir ont semblé peser sur les Giants qui jouaient leur troisième match en huit jours pour rattraper le chaos de la COVID qui a marqué la saison de l’AFLW.

Pour leur première visite à Canberra cette saison, les Giants sont restés vaillants pour maintenir le score, en particulier en première mi-temps, mais ce sont les chargers de Daniel Harford qui ont enregistré leur troisième victoire de la saison.

Les deux équipes restent sur trois victoires en huit matches et ont encore des chances d’atteindre les finales, mais elles auront besoin de résultats favorables.

VESCIO FRANCHIT UN CAP

Après avoir inscrit 16 buts la saison dernière, ce qui a valu à Vescio d’être élu meilleur joueur de l’AFLW de Carlton, l’attaquant clé a eu du mal à franchir le cap des 50 buts lors des deux derniers matches.

Elle n’avait marqué que deux buts avant la victoire de la semaine dernière contre St Kilda, mais avec deux buts la semaine dernière et deux autres dimanche soir, il se peut que Vescio retrouve un peu de sa forme des années 2021, par à-coups pour le moins.

Sur la liste de tous les temps, Vescio devance de quatre buts la grande Erin Phillips de l’AFLW, et l’attaquante en forme de Melbourne, Tayla Harris, de 42 buts.

L’ÉQUIPE DES BLUES SE DISTINGUE

Gabriella Pound, joueuse de la ligne arrière de Carlton, qui s’est distinguée avec 21 dispositions, 14 coups de pied et sept handballs.

La joueuse de milieu de terrain Madi Prespakis a également obtenu 20 passes, marqué son premier but de la saison et obtenu neuf coups de pied et 11 ballons de handball.

Alyce Parker, quant à elle, a été la meilleure au milieu de terrain pour le GWS, avec 19 passes et 16 coups de pied.

Dans le dernier match du tour indigène, le joueur aborigène Prespakis, 21 ans, a déclaré que c’était une « victoire vraiment spéciale ».

« C’est le moment crucial de la saison et votre corps commence à le sentir, il est assez fatigué », a déclaré Prespakis.

« La saison a été un peu en dents de scie… (donc) j’espère que nous pourrons finir la saison en beauté et aborder la pré-saison la tête haute », alors qu’il reste deux matchs à chaque équipe.

LOYNES AFFRONTE SON ANCIEN CLUB

Après avoir fait ses adieux aux navy Blues lors d’une victoire à un point contre les Giants la saison dernière, la milieu de terrain Katie Loynes a affronté son ancien club pour la première fois à Canberra.

En mars dernier, Loynes, âgé de 35 ans, a été chassé du terrain par ses coéquipiers des Blues et s’est retrouvé chez les Giants après avoir été radié par Carlton.

Loynes a joué 36 matchs chez les navy-blue en débutant en 2017. Elle a marqué son premier but de la saison dans le deuxième quart-temps sur un ruck tap à l’intérieur du 50e, maintenant le score serré, et a travaillé dur tout le match avec cinq plaquages, mais c’est son ancien club qui a remporté les droits de vantardise.

SCOREBOARD

GWS GÉANTS 1.1 3.1 4.1 5.3 (33)

def par

CARLTON 1.2 3.3 5.8 7.9 (51)

LE MEILLEUR DE DAVID GAVIN

Géants : Barr, Eva, Hetherington, Loynes, Parker

Blues : Harrington, Moody, Pound, Prespakis, Vescio.

GOALS

Géants : Staunton 2, Barr, Mackrill, Loynes

Blues : Vescio 2, McKay 2, Gee, Jones, Prespakis

JOUEUR DE L’ANNÉE

3 – Gabriella Pound

2 – Madi Prespakis

1 – Darcy Vescio

Les Saints obtiennent leur première victoire et la chance tourne enfin

– Ronny Lerner

St Kilda a finalement remporté sa première victoire de la saison d’AFLW après avoir battu Gold Coast, aspirant aux finales, par trois points dans un suspense absolu au Trevor Barker Beach Oval dimanche.

Après avoir été menés toute la journée, les Suns ont eu deux occasions en or en fin de match pour arracher la victoire. L’attaquante Sarah Perkins a réussi deux tirs cadrés pour donner l’avantage à son équipe.

Mais Perkins a raté son premier tir de 40 mètres dans un angle difficile à 1:20 de la fin du match, et a ensuite raté un tir encore plus facile de 25 mètres directement devant les Suns à 30 secondes de la fin du match. Les Saints ont donc remporté une victoire serrée de 5.4 (34) à 4.7 (31).

Les Saints ont pris de vitesse les Suns et ont marqué les quatre premiers buts du match pour prendre une avance de 24 points au début du deuxième quart-temps, mais à partir de là, c’est Gold Coast qui a terminé en force, en marquant quatre des cinq derniers buts majeurs.

Cependant, après une série d’échecs ces dernières semaines, avec trois de leurs quatre dernières défaites décidées par moins d’un coup de pied, et malgré le fait qu’ils jouaient leur troisième match en huit jours, les Saints ont réussi à conserver leur avance à cette occasion pour offrir à l’entraîneur Nick Dal Santo son premier triomphe.

Mais la victoire a coûté cher aux Saints, le ruck Rhiannon Watt s’étant gravement blessé au genou dans le premier quart-temps. De son côté, Tori Groves-Little des Suns a quitté le terrain dans le dernier quart-temps après avoir reçu un coup de genou à l’arrière de la tête de Kate McCarthy de St Kilda.

La pression de St Kilda a été une caractéristique de la majeure partie du match, et elles ont terminé avec plus de plaquages (66-56) et de cessions (207-192).

Tilly Lucas-Rodd a poursuivi sa brillante saison pour les Saints, en terminant avec 21 jetés (13 contestés) et neuf plaquages, tandis que le trio défensif Bianca Jakobsson, Cat Phillips et Hannah Priest a également été très important.

Ses coéquipières Jamie Stanton (16 éliminations et cinq plaquages), Claudia Whitfort (13 éliminations, 10 possessions contestées et sept dégagements) et Daisy D’Arcy, qui a empêché la dangereuse Nicola Xenos de s’exprimer, ont également été impressionnantes.

Ce résultat est un coup dur pour les espoirs de Gold Coast, qui se retrouvera à au moins quatre points du top 6 à la fin du tour.

Les Suns doivent en effet remporter leurs deux derniers matches contre Carlton et Fremantle à Perth, et espérer que d’autres résultats leur seront favorables.

DES ERREURS DÉFENSIVES BRÛLENT LES SUNS

À la 12e minute du premier quart-temps, la défenseuse de Gold Coast Lauren Ahrens a commis une terrible erreur d’adresse lorsque son coup de pied de la dernière ligne est allé directement à Nat Exon. La star de St Kilda a accepté la marque facile et a dûment converti le coup de pied arrêté de 35m pour porter l’avance des Saints à 11 points. La situation ne s’est pas améliorée pour les visiteuses au début de la deuxième période, lorsque la co-capitaine Kate Shierlaw a repoussé un coup de pied mal dirigé avant de convertir un autre coup de pied arrêté pour donner à son équipe un avantage de 24 points.

BOHANNA DEVIENT FOLLE

Bohanna a explosé dans le dernier quart-temps, tout d’abord en arrachant la balle perdue dans les airs et en baulant intelligemment son adversaire avant de la claquer dans un angle serré dans la poche pour réduire le déficit à 10 points à la deuxième minute. Puis, huit minutes plus tard, son brillant dribble de la poche alors qu’elle était sous la pression de Jakobsson a ramené les Suns à cinq points.

LES SAINTS APPORTENT LA CHALEUR, PUIS SE REFROIDISSENT

La pression des Saints dans le premier quart-temps a été énorme, dépassant les Suns 22-13 pour mettre en place leur grande avance dans le second terme. Mais Gold Coast est rentré à la maison avec une voile mouillée, triplant presque les Saints pour un score intérieur de 50 dans le dernier quart-temps 13-5, mais ne parvenant pas à obtenir le score d’ouverture pour la victoire.

SCOREBOARD

SAINTS 3.0, 4.2, 5.2, 5.4 (34)

SUNS 0.1, 1.2, 2.4, 4.7 (31)

LERNER’S BEST

Saints : Lucas-Rodd, Jakobsson, Exon, Phillips, Priest, White.
Les soleils : Bohanna, Stanton, Saad, D’Arcy, Whitfort.

BUTS

Saints : Xenos, Exon, McDonald, Shierlaw, Guttridge.
Les soleils : Bohanna 3, Perkins.

BLESSURES

Saints : Watt (genou). Les Suns : Groves-Little (tête).

UMPIRES Lopes, McIntee, Strybos

VENUE Anneau de plage Trevor Barker

JOUEUR DE L’ANNÉE

LES VOTES DE LERNER

3 T.Bohanna (GC)

2 T.Lucas-Rodd (StK)

1 B.Jakobsson (StK)

Les Lions battent des records en battant les Eagles.

– Brad Elborough

Les Lions de Brisbane ont montré qu’ils n’avaient pas l’habitude de jouer dans des conditions difficiles, dimanche, en infligeant à West Coast une défaite de 74 points au Mineral Resources Park de Perth.

Jouant leur quatrième match en 18 jours et le cinquième depuis le début du mois de février, les champions en titre ont dominé les Eagles dès le premier rebond.

Emmené par une performance de grande classe d’Emily Bates, Brisbane a réalisé le plus gros score de l’histoire de l’AFLW et le résultat de 15.8 (98) à 4.0 (24) a également présenté la plus grande marge de l’histoire.

Bates avait une moyenne de 22 possessions par match cette saison, avant dimanche, avec un meilleur résultat de 24 possessions, contre Geelong au 4e tour.

Elle a battu cette moyenne à la mi-temps, avec 22 touches à la pause principale, et a terminé avec un record de 31.

Cette victoire a donné un coup de pouce impressionnant au pourcentage des Lions. Ils ont commencé le match à la cinquième place du classement et à près de 33 pour cent de Fremantle, troisième.

Ils se sont hissés brièvement à la troisième place, devant les Dockers, au quatrième terme, mais ont terminé le tour en quatrième position.

L’écart était suffisant pour envoyer les Eagles au bas de l’échelle.

LE GRAND BOIS EN SPECTACLE

La ligne d’attaque de Brisbane a eu de nombreuses occasions de marquer des buts et plusieurs joueurs en ont profité.

Les Lions n’ont marqué que quatre buts lors de la défaite de trois points contre Melbourne la semaine dernière.

Dimanche, leurs pertes de vitesse en attaque ont été un énorme casse-tête pour les Eagles.

Jesse Wardlaw a marqué trois buts avant la mi-temps, tandis que Dakota Davidson semblait dangereuse pour son retour de blessure.

Taylor Smith n’a marqué qu’un seul but, mais a pris quatre marques et a égoïstement offert quelques occasions de but à ses coéquipières.

Sophie Conway a aussi marqué trois buts.

Dans le troisième quart-temps, les quatre buts des Lions ont été marqués par des courses intenses et un positionnement intelligent de Greta Bodey et Courtney Hodder, qui en ont marqué deux chacune.

LES EAGLES SONT ENCORE LENTS À SORTIR DES BLOCS

Il est difficile de rester compétitif si vous n’atteignez pas le tableau d’affichage. C’est aussi difficile de marquer des points si vous n’avez pas le ballon dans votre ligne d’attaque.

West Coast n’a pas attaqué une seule fois dans la première période contre les Lions.

Brisbane a réalisé 15 inside-50s et a été récompensé, avec quatre buts.

Les Eagles étaient menés de 27 points au premier changement, c’est le plus grand retard qu’ils aient eu au quart temps cette saison.

Le bilan d’ouverture très ordinaire qu’ils ont cette saison semble maintenant encore plus mauvais, ayant battu 1.6 à 15.10 en ouverture en 2022.

C’est le résultat de sept premières périodes sans but et cinq sans aucun score.

PRIVÉ D’OCCASIONS

Ces dernières semaines, les Eagles ont été capables de surmonter leur lent départ et de revenir dans le match.

Pas cette semaine.

Le nombre de plaquages – 24-9 en faveur des Lions dans le premier tiers-temps et 44-17 à la mi-temps – a montré quelle équipe avait le plus d’envie.

La première fois que West Coast est passé à l’attaque, c’était 10 minutes après le début du deuxième terme ; Brisbane menait déjà de 40 points, profitant au maximum de ses 21 entrées.

Le premier score des Eagles est intervenu une minute après le début du troisième trimestre, par la botte de Dana Hooker, mais seulement grâce à Catherine Svarc qui a donné une pénalité de 50m pour être entrée dans la zone de protection.

SCOREBOARD

EAGLES 0.0 0.0 2.0 4.0 (24)

LIONS 4,3 7,4 11,4 15,8 (98)

LE MEILLEUR D’ELBOROUGH
Aigles : Swanson, Bowen, Lewis, Hooker.

Lions : Bates, Anderson, Conway, C Svarc, Hickie, Hodder.

BUTS

Aigles : Hooker, Bullas, Gooch, Cameron.

Lions : Wardlaw 3, Conway 3 ; Bodey 2, Hodder 2 ; Davidson, Smith, Dawes, Svarc, Ellenger.

BLESSURES

Aigles : Nul. Lions : O’Dwyer (épaule).

Foule : 730 au Mineral Resources Park

JOUEUR DE L’ANNÉE

VOTES DE BRAD ELBOROUGH

3. E. Bates (Lions)

2. A. Anderson (Lions)

1. S. Conway (Lions)

L’avertissement sévère de Dees à la concurrence

– James Mottershead

L’entraîneur de Melbourne, Mick Stinear, a prévenu que son équipe ne ferait que s’améliorer au fil de la saison.

Les Dees ont consolidé leur position dans le top 2 du classement grâce à leur victoire de 10 points contre North Melbourne samedi soir, mais Stinear a déclaré que son équipe commençait tout juste à « se connecter ».

Les finalistes des éliminatoires de l’an dernier ont éliminé Brisbane, premier club en titre, et North, quatrième équipe du classement, en l’espace de six jours. Ils se rendront à Perth pour affronter Fremantle, qui les talonne, la semaine prochaine.

« Ce que nous avons vu, c’est que vous devez continuer à vous améliorer dans cette compétition, vous ne pouvez pas produire la même chose que la semaine précédente », a déclaré Stinear.

« Nous pensons que nous avons l’équipe dans cet espace. Avec le retour de Maddie Gay et Casey Sherriff ce soir, je sens que le groupe commence à se connecter.

« Liv Purcell, c’était juste son deuxième match avec cette équipe… Je sens qu’il y a de bons signes si cette équipe peut continuer à évoluer. »

Melbourne n’a perdu qu’un seul match cette saison, contre les Crows, leaders du classement, en quatrième journée.

Stinear a déclaré que les Dees savouraient l’opportunité de jouer les meilleures équipes car cela permettait à son équipe de s’améliorer.

Il a salué le travail de Shelley Heath qui a limité la capitaine de North, Emma Kearney, à un minimum de 11 déposes, en jouant un rôle d’arrêt sur elle.

« Elle était prête à relever le défi ce soir et Emma a été brillante à la mi-arrière et n’est certainement pas une joueuse que l’on peut laisser dicter le jeu depuis l’arrière », a déclaré Stinear.

« Je pense qu’elle a fait un très bon travail en empêchant Emma d’avoir de l’espace ce soir. L’équipe l’aime et l’apprécie. »

Mais Stinear n’a pas réussi à garantir à la jeune femme de 21 ans le maximum de votes des entraîneurs, distinguant Karen Paxman pour son match à 28 éliminations et un but.

Le vétéran des Dees a reçu une récompense spéciale après le match par son coéquipier indigène Krstel Petrevski.

« Je pense que Paxy a joué un match extraordinaire », a déclaré Stinear.

« Krstel Petrevski avait un prix spécial pour la chasse et l’esprit pour la ronde indigène qui était une belle peinture sur toile qu’elle a présentée à Paxy. C’était un moment spécial. »

HEATH RÉSOUT LE PROBLÈME KEARNEY

En regardant la ligne de stat de Shelley Heath à la mi-temps, on aurait pu croire qu’elle avait une mauvaise passe.

Ce n’était pas loin de la vérité. En fait, elle a été l’une des joueuses les plus importantes en rouge et bleu.

La jeune femme de 21 ans avait pour mission de porter le capitaine de North Melbourne comme un gant, et elle a complètement annulé l’influence de Kearney en tant que demi-centre.

Elle a limité le quintuple All-Australian, qui a une moyenne de 19 déposes par match, à seulement sept touches pour la mi-temps et 11 pour le match, son nombre le plus bas jamais atteint.

BATAILLE DES RUCKS

L’affrontement entre Lauren Pearce et Emma King était inévitable et lorsque King s’est blessé à la cheville dans le premier quart-temps, Pearce a pris l’avantage.

Le ruck du Nord n’a pas fonctionné à partir de la cinquième minute et est revenu pour le deuxième quart-temps, mais Pearce a aidé son équipe à prendre l’avantage sur les Roos et à la mi-temps, le ruck en attente des All-Australiennes comptait huit coups sûrs et éliminations, ainsi que deux dégagements.

Cela s’est avéré être une partie énorme dans la séparation des deux équipes et une autre performance stellaire de Pearce.

LE FOOTBALL DE RIDDELL

Ashleigh Riddell continue de trouver le ballon à volonté cette saison, avec 29 nouvelles déposes.

La joueuse de 25 ans a été la meilleure joueuse de North Melbourne avec 292 mètres parcourus, sept plaquages et deux dégagements.

DEMONS 2.0 3.1 4.3 4.3 27

KANGOUROUS 0,2 1,4 1,4 2,5 17

LE MEILLEUR DE MOTTERSHEAD

Démons : Heath, Paxman, Harris, Mithen, L. Pearce.

Kangourous : Riddell, Garner, M. King.

BUTS

Démons : Harris 2, Hore, Paxman.
Kangourous : Garner, Ashmore.

BLESSURES

Démons : Zanker (cheville).
Kangourous : E. King (cheville).

JOUEUR DE L’ANNEE

VOTES DE MOTTERSHEAD

3 S. Heath (MELB)

2 K. Paxman (MELB)

1 T. Harris (MELB)

Les Tigers perdent leurs espoirs de finale dans l’horreur de la mi-temps.

– Ronny Lerner

Richmond a été éliminé sans ménagement de la course aux finales de l’AFLW après que le modeste Geelong l’ait battu de 23 points à Punt Road Oval samedi soir.

Les Tigers, qui avaient encore de maigres chances de figurer parmi les six premiers, ont été surpris en première mi-temps par des Cats plus affamés qui semblaient jouer pour rester au contact des six premiers.

Geelong a inscrit les cinq premiers buts de la rencontre, dont deux par Phoebe McWilliams, pour prendre une avance de 28 points dans la deuxième période.

Richmond n’a pas pu se remettre de ce blitz et les Cats ont réalisé leur meilleure performance de 2022 pour enregistrer leur deuxième victoire de la saison, 5.3 (33) contre 1.4 (10).

Les Tigers ont abordé la rencontre sans Christina Bernardi (quadriceps), Emelia Yassir (cheville) et Tessa Lavey, qui n’était pas disponible en raison de ses engagements avec le Bendigo Spirit dans la WNBL, et ces absences ont été aggravées par le fait que Kodi Jacques et Tayla Stahl n’ont pas pu terminer le match après s’être blessés respectivement à la cheville et au genou.

Le ruck de Geelong, Olivia Barber, a reçu un méchant coup à la tête dans le dernier quart d’heure en tentant un marquage et, dans un moment effrayant, s’est effondré au sol lorsqu’elle a essayé de se relever.

Les Cats ont dominé les Tigers en termes de dispositions (214-173), de possessions contestées (106-93), de plaquages (77-68), de dégagements (31-24) et de marques (35-22).

Geelong n’a eu qu’un mince avantage dans les inside 50s (24-20), mais leur efficacité bien supérieure lorsqu’ils sont entrés dans leur zone d’attaque a produit un énorme écart entre les équipes au tableau d’affichage.

Rebecca Webster a fait équipe avec Amy McDonald pour mettre en place la victoire en première mi-temps. Webster a terminé avec 20 possessions, six plaquages et un but tandis que McDonald a terminé avec 26 possessions (16 contestées), 10 dégagements et six plaquages. McWilliams (11 touches) a également joué un rôle essentiel.

Pour Richmond, Monique Conti s’est une nouvelle fois distinguée avec 23 touches (14 contestées), sept plaquages et cinq dégagements.

Après un premier quart-temps sans histoire, les Cats ont ouvert le bal au deuxième quart-temps, en marquant quatre buts majeurs en six minutes contre une défense poreuse de Richmond.

Les Cats ont écrasé Richmond avec leur pression féroce et, bien que les Tigers soient sortis plus forts après la mi-temps, ils n’ont pas pu traduire leur avantage territorial sur le tableau d’affichage, et ont même été dépassés par les Cats dans le troisième quart-temps.

Aucun but n’a été marqué en deuxième mi-temps, ce qui convenait parfaitement à Geelong, dont la série de buts en première mi-temps s’est avérée décisive.

PHOEBE VOLE HAUT

McWilliams a ouvert le score après quelques minutes lorsqu’elle a saisi une magnifique marque aérienne derrière Sarah D’Arcy, de Richmond, et qu’elle a tiré depuis 25 mètres dans un angle léger pour donner aux Cats une avance de six points.

DARBY ANNULE LES EFFORTS DE KIELY

Au début du deuxième quart-temps, Meagan Kiely (Richmond) a empêché Nina Morrison (Geelong) de marquer un but, en réalisant un superbe étouffement dans la surface de but qui a vu le ballon s’écraser sur le poteau arrière. Cependant, les efforts de Kiely étaient finalement vains. Sur la remise en jeu qui suivit, Kate Darby, une joueuse de Geelong, s’empara du ballon, le lança sur sa botte et marqua le but recherché par Morrison.

HOSKING NE PEUT ÉVITER WEBSTER

Une minute plus tard, Webster taclait Jess Hosking de Richmond avec tant de férocité que le Cat gagnait non seulement le coup franc pour possession du ballon, mais arrachait physiquement la pilule des mains de Hosking, et courait dans la surface de but vacante pour marquer facilement six points et porter l’avance de Geelong à 16 points.

TIGERS 0.2, 1.2, 1.3, 1.4 (10)

CHATS 1.0, 5.0, 5.2, 5.3 (33)

Les meilleurs tigres de LERNER : Conti, S.Hosking, Brennan, Seymour. Chats : McDonald, Webster, McWilliams, McMahon, Scheer, Barber.

Buts Tigres : Brennan. Cats : McWilliams 2, Darby, Webster, Maguire.

Blessures Tigres : Jacques (cheville), Stahl (genou). Chats : Barber (coup à la tête).

UMPIRES Chrystie, Porter, Devenish

LIEU Ovale de Punt Road

JOUEUR DE L’ANNÉE

LES VOTES DE LERNER

3 A.McDonald (Geel)

2 R.Webster (Geel)

1 M.Conti (Rich)

LES CORBEAUX S’IMPOSENT AVEC UNE VICTOIRE COURAGEUSE.

Jason Phelan

Adelaide a renforcé son emprise sur la première place du classement de l’AFLW, Anne Hatchard et Ebony Marinoff s’associant brillamment pour propulser les Crows vers une victoire difficile de neuf points contre Fremantle.

Les Crows étaient en tête du classement avant le choc à Fremantle Oval, avec les Dockers en deuxième position, et les visiteurs se sont imposés 3,7 (25) contre 2,4 (16) sous une chaleur étouffante samedi.

Dans un match joué avec une intensité digne d’une finale, l’équipe locale menait de deux points à l’approche de la fin du match, mais Adelaide a terminé en trombe pour améliorer son bilan de 7-1 et infliger aux Dockers leur deuxième défaite de la saison.

Hatchard et Marinoff ont été les architectes de cette impressionnante performance avec 30 possessions chacun, tandis que Danielle Ponter a marqué deux buts.

Stephanie Cain a mené la danse pour Fremantle avec 22 touches, tandis qu’Airlie Runnalls et Laura Pugh ont également eu de l’influence avec 20 possessions chacune.

DÉFILEMENT VERS LE BAS POUR LES ÉQUIPES COMPLÈTES DU DERNIER TOUR DE L’AFLW

STARS ABSENTES

Les deux équipes étaient privées de joueuses clés, avec Kiara Bowers (genou) et Roxy Roux (ischio-jambier) absentes pour les Dockers et Chelsea Randall (ischio-jambier) et Erin Phillips (genou) pour Adelaide.

Cela n’a cependant pas affecté la qualité du match, les deux équipes les mieux classées s’affrontant dans un match passionnant, bien que peu marqué.

Adelaide avait l’avantage dans les premiers échanges mais ne parvenait pas à tirer au but avant que Ponter ne débloque la situation d’un tir précis à moins de quatre minutes de la fin du premier tiers-temps.

Cain a obtenu 11 possessions dans le premier quart-temps, mais les Crows ont pris une avance de cinq points dans le deuxième terme.

Runnalls a botté le seul but du deuxième quart-temps, les Dockers menant d’un point à la mi-temps.

WAYWARD CROWS

L’imprécision devant le but est un problème récurrent pour Adelaide et cela est revenu hanter les visiteurs dans le troisième quart-temps.

Les Crows ont bien fait de piéger le ballon dans leur moitié avant, mais ils se sont laissés aller avec cinq défaites consécutives et ont botté le ballon hors des limites du terrain à deux reprises.

Les Dockers n’ont pas pénétré à l’intérieur des 50 mètres avant les deux dernières minutes du quart-temps et ils ont fait payer aux Crows leurs errements.

Hayley Miller s’est emparée d’une balle perdue à la suite d’un concours de marquage et a donné une avance de deux points à son équipe avec un but en courant.

Les Dockers ont bénéficié d’une forte brise dans le dernier quart-temps, mais les Crows ne leur ont pas permis d’en profiter.

Ponter a marqué son deuxième but et le meilleur goalkicker de l’AFLW, Ash Woodland, a inscrit son 15e but de la saison pour sceller la victoire.

Fremantle recevra Melbourne à l’Optus Stadium samedi et Adelaide affrontera Collingwood à Norwood Oval dimanche.

DOCKERS 0.1 1.3 2.3 2.4 (16)

CORBEAUX 1.0 1.2 1.7 3.7 (25)

PHELAN’S BEST Dockers : Cain, Runnalls, Verrier, Stannett, Pugh, E Antonio. Crows : Hatchard, Marinoff, Ponter, Jones, Biddell, Charlton.

Buts Dockers : Miller, Runnalls. Crows : Ponter 2, Woodland.

Blessures Dockers : Nil. Corbeaux : Néant.

Fremantle Oval

LES VOTES

3 Hatchard

2 Marinoff

1 Cain

L’HOMMAGE SPÉCIAL DE TRAILBLAZING PIE À GRAND-MÈRE

Stephanie Clarkson

Le jour du match, Aliesha Newman range dans un sac ses chaussures, son protège-dents, son casque et les bagues de sa grand-mère.

Avant de quitter la maison, elle s’assoit avec elles, les sentant entre chaque doigt.

Un sentiment de calme et de réconfort l’envahit, sachant que sa meilleure amie sera là pour veiller à ce qu’elle réalise ses rêves.

Les bagues restent en sécurité dans son sac jusqu’à ce qu’elle ait joué, sauf dans les rares occasions où elle a besoin de les regarder pour se détendre.

« Elle a joué un rôle très important dans ma vie et quand elle est décédée, elle n’a jamais eu la chance de me voir jouer au football », a-t-elle déclaré.

« J’ai pensé que c’était une touche très agréable de l’amener à chaque match et de savoir qu’elle me regarde d’en haut et qu’elle est fière de ce que je produis à chaque match. »

Fière d’être une Ningy Ningy, la famille de Newman est originaire de la péninsule de Redcliffe dans le Queensland, mais elle a été élevée à Braybrook, dans l’ouest de Melbourne.

Newman a déclaré que le lien avec sa grand-mère était quelque chose d’incroyablement important pour comprendre et apprendre son héritage indigène.

Elle a reçu les bagues lorsque sa grand-mère est décédée.

« Elle était la principale personne qui nous emmenait à toutes les activités de notre enfance et nous a appris ce que nous savons maintenant », a déclaré Mme Newman.

« J’espère qu’un jour je pourrai transmettre à la prochaine génération les mêmes conseils et la même éducation qu’elle m’a apportés. »

Admirant des joueurs tels que la superstar de Sydney Adam Goodes, Newman continue de contribuer à maintenir les questions indigènes importantes sous les projecteurs tout en étant un modèle pour les jeunes femmes indigènes.

Krstel Petrevski, de Melbourne, fière membre de la bande Kija-Jaru et cousine de Sam Petrevski-Seton, de Carlton, et de Toby Bedford, de Melbourne, a déclaré que Newman avait « ouvert la voie » pour elle chez les Demons et qu’elle avait eu une influence déterminante dans la conception de leur pull indigène 2022.

« Sur le devant de notre pull, vous voyez deux empreintes de mains, elles me représentent ainsi qu’Aliesha Newman », a déclaré Petrevski.

« Être les deux seules femmes aborigènes à avoir fait partie du Melbourne Football Club est quelque chose de très significatif.

« Même si elle joue pour Collingwood, je pense qu’il est vraiment important de reconnaître ce qu’elle a fait pour notre club, étant la seule aborigène avant moi. »

Membre clé du groupe consultatif indigène de l’AFL, Newman fournit des informations à la commission et à l’exécutif de l’AFL sur les politiques et les préoccupations indigènes spécifiques qui se présentent.

Elle a été un ardent défenseur de son équipe en portant des T-shirts « Free the Flag » lors des échauffements d’avant-match de Collingwood pendant la saison.

La campagne « Free the Flag » a été fondée par Clothing the Gap en juin 2019 qui a demandé au gouvernement de mettre fin aux accords de licence exclusifs qui limitaient l’utilisation du motif rouge, noir et jaune.

Le Collingwood Football Club a soutenu sa position en disant qu’ils croyaient eux aussi que « le drapeau aborigène devrait continuer à jouer un rôle unificateur avec les gens et les communautés partout en Australie. »

Un moment monumental pour Newman et tous les Australiens indigènes a eu lieu en janvier de cette année lorsque le gouvernement a acheté les droits du drapeau indigène, un symbole durable pour les Aborigènes.

Lorsqu’on lui a demandé ce que signifiait pour elle la libération du drapeau, elle a pris un moment pour se reprendre.

Un sentiment de fierté et de soulagement authentique se dégage de Newman lorsqu’elle dit : « J’ai eu la chair de poule à ce moment-là, c’est un moment que nous pourrons chérir pendant longtemps ».

« Savoir qu’il est capable de voler librement, c’est génial de montrer que nos gens ne vont nulle part et c’est incroyable. »

Créer, apprendre et comprendre a été une partie importante de l’enfance de Newman.

La jeune femme de 26 ans, qui a participé à la conception du premier pull de l’AFL de Melbourne, a déclaré qu’elle était incroyablement fière de jouer dans le tour indigène, car il offre une plateforme pour éduquer et apprendre, comme elle l’a fait avec sa grand-mère.

« La fierté que j’éprouve est presque, eh bien, vous ne pouvez pas l’exprimer avec des mots « , a-t-elle déclaré.

« C’est un sentiment très fort de pouvoir enfiler le sauteur indigène et chez nous, nous le mettons à chaque match à l’extérieur, alors pouvoir courir devant nos fans et avoir un tour indigène présenté à chaque saison maintenant, c’est juste incroyable. »

« Je pense que cela montre à quel point l’espace AFLW est dans un voyage pour éduquer tout le monde, c’est un très bon sentiment. »

Le pull indigène de Collingwood a été conçu par le fier Yorta Yorta et Gunnai, Dixon Patten.

HISTOIRES DE FIERTÉ DERRIÈRE LES SAUTEURS INDIGÈNES DE L’AFLW

Quatre femmes révèlent à quel point elles sont fières de porter des chandails spécialement conçus pour célébrer leur héritage dans le cadre de la ronde indigène de l’AFLW ce week-end.

Regardez tous les matchs de la saison 2022 de la NAB AFLW en direct et à la demande sur Kayo. Nouveau sur Kayo ? Essayez gratuitement pendant 14 jours.

FAITES DÉFILER VERS LE BAS POUR LES DERNIÈRES NOUVELLES DE L’ÉQUIPE AFLW

Maddy Brancatisano – Richmond

La milieu de terrain vedette de Richmond, Maddy Brancatisano, a déclaré que l’un des meilleurs aspects du travail des Tigers est l’existence de programmes tels que le Korin Gamadji Institute (KGI), qui permet d’éduquer les gens sur la culture et l’histoire des peuples indigènes.

« En tant que joueur non autochtone qui court avec un sauteur, c’est l’occasion de montrer à la communauté notre soutien à la culture autochtone ». a déclaré Brancatisano.

Les Tigers portent le motif « journey » de Chantelle Mitchell, artiste de Barkindji et ancienne élève de KGI, ce week-end contre Geelong.

« Chantelle a expliqué son histoire et a ajouté une couche supplémentaire à la ceinture et au dos, une pièce de voyage pour nous qui est en fait en forme de ‘W’, ce qui est assez cool « , a déclaré Brancatisano.

Kaitlyn Ashmore – North Melbourne

Rouage essentiel de l’équipe de North Melbourne, Kaitlyn Ashmore se réjouit de ce week-end où elle poursuit son « voyage pour en savoir plus » sur son héritage indigène.

« Le tour lui-même représente tellement de choses, l’histoire et la célébration de la culture aussi », a déclaré Ashmore.

« Le faire avec les deux autres filles indigènes de mon équipe est une chance incroyable et j’ai beaucoup de chance que cela vienne à l’AFLW ce week-end. »

Ayant collaboré à la conception du maillot avec Emma McNeill, une femme de Kununurra, sa coéquipière Mia King et le joueur masculin Jy Simpkin, Ashmore est impatiente de partager ce « magnifique » maillot avec la communauté.

« Il s’agit de rassembler tout le monde, nos fans et nos frères du club. Je pense que ce qu’Emma a fait, surtout avec la patte du Kangourou au milieu ; cela rassemble la famille et les protecteurs. »

Krstel Petrevski – Melbourne

Fier membre de la foule Kija-Jaru de Halls Creek, le milieu de terrain de Melbourne Krstel Petrevski est enthousiaste à l’idée de  » rassembler les communautés et de soutenir la culture indigène avec toutes les autres cultures et tous les autres êtres  » ce week-end.

La conception du maillot de Melbourne par Krstel Petrevski rend hommage aux indigènes, passés et présents, qui ont influencé le club et lui-même.

« Sur le pull, vous pouvez voir 31 symboles, ils représentent chacun des joueurs de notre liste AFLW », a déclaré la jeune femme de 20 ans.

« Nous ne formons qu’un seul club et j’ai voulu rendre hommage à tous les garçons indigènes de l’équipe masculine.

Aliesha Newman – Collingwood

Collingwood a choisi de porter son pull indigène conçu par Dixon Patten, un fier Yorta Yorta et Gunnai, lors de tous les matchs à l’extérieur cette saison.

Le motif représente deux pies qui s’envolent les ailes déployées, ainsi que des feuilles de gommier qui sont importantes pour les propriétaires traditionnels de la terre, le peuple Wurundjeri de la nation Kulin, sur laquelle se trouve Collingwood.

« La tournée est une bonne occasion d’éduquer la communauté au sens large et de susciter la conversation sur différents sujets », a déclaré la Magpie Aliesha Newman, une fière femme Ningy Ningy.

« Pouvoir montrer ce que les aborigènes et les insulaires du détroit de Torres ont pu faire avant nous, non seulement dans l’AFL et le sport, mais aussi au sein de la communauté au sens large, est très spécial. »

Après la sirène, les Saints se retrouvent en morceaux.

-Ronny Lerner

Un but après la sirène de Katherine Smith a permis au Greater Western Sydney de battre St Kilda de deux points dans un bras de fer dramatique à Blacktown mercredi soir.

Les Saints semblaient en passe de remporter leur première victoire de la saison lorsqu’un tir puissant de Tarni White à 48 mètres leur a donné une avance de trois points à trois minutes de la fin du match.

FAITES DÉFILER VERS LE BAS POUR LES CONSEILS ET LES ÉQUIPES DE L’AFLW DE CETTE SEMAINE.

Mais après que Smith ait pris une marque à 65m du but des Giants à quelques secondes de la fin, elle s’est vu accorder une pénalité de 50m vraisemblablement pour un incident hors du ballon impliquant la co-capitaine de St Kilda, Kate Shierlaw.

Smith a ensuite été amenée à 15 mètres du but et, froide comme un concombre, elle a marqué le but de la victoire pour maintenir les faibles espoirs de son équipe en finale.

Nick Dal Santo, l’entraîneur de St Kilda AFLW, était déçu après la défaite déchirante de son équipe contre le Greater Western Sydney mercredi soir : « Ça fait vraiment mal. »

Et bien que Dal Santo ait insisté sur le fait qu’il n’avait pas vu l’incident controversé impliquant sa co-capitaine Kate Shierlaw dans les dernières secondes de la rencontre, qui a vu les Giants bénéficier d’une pénalité de 50 mètres, amenant Katherine Smith à moins de 15 mètres du but, l’ancienne star de St Kilda AFL a regretté la façon dont son équipe a géré un autre match serré.

Pour la troisième fois en quatre matchs, les Saints, qui n’ont jamais gagné, ont perdu par moins d’un coup de pied et leur sens du jeu en fin de match commence à fatiguer Dal Santo.

« La capacité des Giants à mettre le ballon en position de marquer n’était probablement pas notre meilleure défense », a déclaré Dal Santo après le match.

« Nous avons eu suffisamment d’occasions de garder le ballon dans notre moitié avant, sans parler de mettre un autre score sur le tableau pour nous donner un peu plus de tampon. C’est une dure à cuire.

« Je pense qu’il y a un peu d’éducation (nécessaire). Nous avons été dans une situation similaire deux ou trois fois cette année … où nous étions en position de marquer ou d’avoir le ballon sur notre moitié avant et nous avons juste eu l’incapacité de botter un but, sans parler de laisser l’adversaire courir la longueur du terrain en fin de match. »

Cependant, Dal Santo a gardé l’espoir que ses Saints (0-7) ne sont pas loin de remporter une victoire cette année.

« Je pense que notre effort aujourd’hui, après une courte préparation, était vraiment bon et c’est un très bon point de départ pour nous », a-t-il déclaré.

« Nous devons simplement nous améliorer, c’est aussi simple que cela.

« Ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes ce soir, j’étais vraiment fier de leurs efforts. »

Alan McConnell, l’entraîneur du GWS, soulagé, ne tarissait pas d’éloges sur ses joueurs dans les derniers instants.

« Nous le prendrons n’importe quel jour de la semaine », a-t-il déclaré.

« Nous sommes dans le business de la victoire et nous avons gagné. Ce n’était probablement pas le cas pendant un petit moment en fin de match, mais nous sommes heureux de rentrer à la maison.

« A la fin, nous nous sommes exécutés sous une pression extrême – ce dernier passage de jeu était une série de personnes qui se sont livrées à un moment assez important du jeu et ensuite le tir au but en était un autre exemple. »

Alyce Parker et Alicia Eva se sont combinées pour 43 balles au milieu du terrain et McConnell a décrit leurs efforts comme étant « essentiels » à la victoire.

Le résultat de 6,5 (41) à 5,9 (39) a permis aux Giants de revenir à un match du top six et, avec les autres équipes de la ligue inférieure Richmond, Carlton et Geelong dans leur course à la maison, ils restent en course pour les finales, mais devront probablement gagner les trois matchs pour se qualifier.

Après avoir enregistré les deux scores les plus bas de son histoire lors des deux derniers matches – 1,1 (7) et 0,5 (5) – le GWS a eu la tâche beaucoup plus facile face aux Saints, qui restent au bas de l’échelle avec un bilan de 0-7 et dont l’entraîneur Nick Dal Santo continue de chercher sa première victoire.

Cependant, après avoir enregistré un score de 0,2 (2) la semaine dernière, St Kilda s’est beaucoup amélioré cette fois-ci, réalisant son meilleur score de la saison.

Mais malgré plus d’inside 50 (34-25) et de tirs au but (14-11), les Saints, imprécis, n’ont pas pu faire le travail.

Alyce Parker a été sensationnelle pour les Giants, cumulant 21 dispositions (16 contestées) et neuf dégagements, tandis qu’Alicia Eva a également été déterminante avec 22 touches et neuf plaquages. Les trois buts de Cora Staunton se sont également avérés cruciaux.

Pour les Saints, Tilly Lucas-Rodd a été une fois de plus brillante avec 20 possessions (12 contestées) et 10 plaquages, tandis que Cat Phillips a également terminé avec 20 dispositions.

La première mi-temps a été un bras de fer qui a donné lieu à cinq changements de leader, les deux équipes se rendant coup pour coup, mais les Saints ont gaspillé de nombreuses occasions dans le deuxième quart-temps pour reprendre l’avantage. Au lieu de cela, ils ont encaissé quatre défaites consécutives en fin de match et ont dû se contenter d’un déficit de deux points à la pause majeure.

Staunton a été l’une des principales raisons de l’avance du GWS à l’entame du troisième trimestre, avec deux de ses trois buts marqués avant la mi-temps, qui étaient tous deux de beaux coups de pied arrêtés.

Sa précision en début de match a permis aux hôtes d’augmenter leur avance de 11 points dans le troisième quart-temps.

Mais malgré leur domination précoce du terme, les Giants n’ont pas réussi à mettre hors jeu les Saints qui ont pu rester au contact à la fin du troisième quart-temps grâce au deuxième but de Nicola Xenos qui a permis de réduire l’écart à quatre points.

Staunton semblait avoir scellé la victoire du GWS en marquant un but brillant au début du dernier quart-temps, mais les buts de Caitlin Greiser et de White semblaient suffire pour que les Saints obtiennent leur première victoire, avant qu’un drame incroyable ne se produise à l’autre bout du terrain.

SCOREBOARD

GWS 1.0, 3.2, 4.5, 6.5 (41)

def

ST KILDA 1.1, 2.6, 3.7, 5.9 (39)

BUTS

Giants : Staunton 3, Barr, Stephenson

Saints : Xenos 2, Richards, Greiser, White

LE MEILLEUR DE RONNY LERNER

Géants : Parker, Eva, Staunton, Dallaway, Randall, Barr.

Saints : Lucas-Rodd, Phillips, White, Priest, Xenos, Greiser

VOTES DE RONNY LERNER

3 – A.Parker (GWS)

2 – T.Lucas-Rodd (StK)

1 – A.Eva (GWS)

Lieu : Blacktown International Sportspark Oval

Deux déchirures d’affilée

Staunton pensait avoir marqué le but du match 20 secondes après le troisième quart-temps lorsqu’elle a vendu des bonbons et l’a marqué d’une distance de 40 mètres après avoir reçu le ballon de la main de Nicola Barr. Mais trois minutes plus tard, Greiser a soumis sa propre nomination lorsqu’elle a récupéré la balle perdue, s’est débarrassée de Pepa Randall, s’est retournée sur un dixième de seconde et a marqué d’un coup de patte.

Le GWS et les Saints ont plus de facilité à marquer des points

À la septième minute du premier quart-temps, les Giants avaient déjà amélioré leur score du tour précédent lorsque Cora Staunton a converti un tir de 35 mètres. Sept minutes plus tard, les Saints ont également dépassé leur score du 7e tour lorsque Nicola Xenos a botté un véritable coup de pied de 30 mètres après avoir bénéficié d’une pénalité de 50 mètres.

Hetherington arrête Shierlaw

Au milieu du deuxième tiers-temps, l’attaquante de St Kilda Kate Shierlaw courait vers un but ouvert mais au moment où elle récupérait la balle perdue, Tanya Hetherington du Greater Western Sydney était là pour sauver la situation, plaquant la co-capitaine des Saints sur la dernière ligne et empêchant St Kilda de marquer.

La remontée des Bullies s’arrête à un match nul

Les Gold Coast et les Western Bulldogs ont fait match nul 41 à 1 au Metricon Stadium mardi soir. Les visiteurs ont manqué de peu une tranche d’histoire de l’AFLW.

Les Suns menaient de 24 points au début de la quatrième période, mais les Bulldogs ont marqué quatre buts en cinq minutes pour égaliser rapidement. Nell Morris Dalton, Britney Gutknecht et Kirsty Lamb ont toutes marqué pour les Dogs.

Les équipes se sont échangées les points avant que Bonnie Toogood n’ait une chance de marquer pour les Bulldogs dans la dernière minute, ce qui aurait permis aux visiteurs de réaliser la plus grande remontée de l’histoire de l’AFLW.

Cependant, son coup de pied a tout raté et les dernières secondes frénétiques n’ont pas permis de débloquer la situation.

L’entraîneur senior des Bulldogs, Nathan Burke, a exhorté son équipe à « craquer et à créer une histoire » à la dernière pause, alors que son équipe était menée de quatre buts.

« Nous n’avons pas été dans cette position depuis longtemps. Nous n’avons pas été dans cette position depuis un certain temps, alors c’était une question de tenter le coup car nous avons le potentiel pour créer une histoire sur laquelle nous pourrons nous appuyer la prochaine fois que nous serons dans cette position », a déclaré Burke.

« Je suis fier d’eux d’avoir mené le match comme nous l’avons fait ».

Les deux équipes étaient à 3-3 au moment de l’affrontement et devaient gagner pour rester en course pour une place en finale. Elles ont toutes deux manqué l’occasion de rejoindre Collingwood avec 16 points en championnat.

Les Suns ont été humiliés par Brisbane lors du QClash de jeudi dernier, au même endroit, lorsque les Lions ont mis en pièces la Gold Coast avec 69 points d’écart.

L’entraîneur senior de la Gold Coast, Cam Joyce, a déclaré après la défaite que les Suns avaient perdu le respect qu’ils avaient gagné au cours des cinq premiers tours.

Et il a dit qu’il avait des émotions mitigées après le match nul.

« Je ne savais pas comment réagir à cela, mais je pense que pendant trois quarts d’heure, nous avons fait tellement de choses bien, a-t-il dit.

« Après le match de la semaine dernière (contre Brisbane), notre capacité à rebondir par nos actions était la chose la plus importante et je pense que les filles ont fait un travail fantastique à ce sujet.

« Pour être en tête de quatre buts à trois quarts temps, en jouant de la façon dont nous voulions jouer, les choses se passaient comme nous l’aurions voulu.

« Le défi était de maintenir cette avance, mais les Bulldogs sont revenus à la charge, et avec force.

« Nous n’avons pas été capables d’endiguer la marée et nous sommes assis ici avec deux points chacun.

Grâce à Charlie Rowbottom, le favori de la Rising Star, qui a réalisé sa meilleure performance sur le terrain avec 24 sorties, 17 possessions contestées et six plaquages, les Suns ont retrouvé un peu de fierté, mais le fait de concéder quatre buts dans le dernier quart-temps a laissé un arrière-goût amer à l’équipe locale.

Les Bulldogs jouaient leur sixième match en 25 jours et alors qu’ils étaient clairement fatigués, les Suns sont au milieu d’un calendrier de trois matchs en 10 jours et ont mené au troisième terme avant que les Dogs ne reviennent en force en fin de match.

Rowbottom a marqué le premier but de sa carrière à l’AFLW dans le troisième terme lorsque les Suns ont mis la pédale douce sur la première carrière. Tori Groves-Little et Jacqui Dupuy ont suivi avec des buts majeurs pour faire souffrir les Dogs et créer un écart de 24 points avant le dernier changement.

Les Suns menaient de six points à la mi-temps malgré le fait que les Bulldogs avaient 12 entrées et 22 sorties de plus que les Suns. Tara Bohanna a marqué deux buts dans le deuxième quart-temps pour l’équipe locale désespérée et tenace.

Sarah Perkins a marqué le seul but du premier quart-temps, l’attaquante des Suns remportant un coup franc et frappant véritablement de loin.

Les deux buts des Bulldogs en première mi-temps ont été marqués par Jessica Fitzgerald et Britney Gutknecht, qui ont toutes les deux joué du ballon au sol pour maintenir leur équipe au contact des Suns.

Burke a déclaré qu’Ellie Blackburn s’est fait mal à la cheville et à l’épaule et qu’elle devrait être apte pour le choc contre Collingwood dimanche, dans ce qui équivaut à une mini-finale pour les Dogs qui sont en dehors du top six, à deux points des Pies, sixièmes.

« Nous aurions été à égalité avec eux (Collingwood) si nous avions gagné, donc deux points derrière eux. La position dans laquelle nous sommes maintenant, chaque match sera important. Nous nous sommes mis dans une position où chaque match doit être gagné », a déclaré Burke.

« Si nous sommes assez bons, nous les gagnerons, sinon, nous regarderons vers l’année prochaine.

Les Suns fixés trop tôt

Lundi soir, Melbourne a écrasé Brisbane en seconde période alors que les Lions jouaient leur troisième match en neuf jours. Les Bulldogs jouaient leur troisième match en neuf jours mardi soir et ils ont été soufflés du Metricon Stadium dans la troisième période par les Gold Coast. Tout comme les Lions, les Dogs avaient l’air fatigués et leur série a chuté. Les Suns ont eux aussi eu un calendrier chargé, mais ils semblaient plus frais et plus concentrés. Et puis le quatrième terme a commencé et les Dogs, revigorés, ont marqué quatre buts en cinq minutes pour mettre en place la finale de la tribune.

Ellie les brûle

Ellie Blackburn a eu 10 touches au milieu de terrain pour les Bulldogs dans le premier terme, mais un problème de cheville l’a forcée à aller de l’avant dans le deuxième quart-temps. Elle n’a eu que deux touches, mais une excellente pression a permis de créer du temps et de l’espace pour sa coéquipière Britney Gutknecht qui a botté le premier but pour les visiteurs. Elle a passé un long moment sur le banc des remplaçantes dans le troisième quart-temps lorsque les Suns ont fait leur course. Elle a été lancée dans le milieu de terrain en fin de match et a joué un rôle central dans le retournement de situation.

Terrific Tara

L’attaquante de Gold Coast, Tara Bohanna, a connu une période faste au cours du deuxième trimestre. Elle s’est vu accorder un but après que sa coéquipière Kalinda Howarth ait fait rebondir le ballon au sol dans la surface de but, le Sherrin percutant le pied de Bohanna et dépassant la ligne de but. Quelques minutes plus tard, Bohanna s’est emparée d’une balle perdue dans la moitié de l’attaque et a saisi la balle à la course pour une finition magnifique et habile devant le but.

Tough Tex

Sarah Perkins a eu un impact significatif dès les premières minutes de jeu lorsqu’elle a remporté un coup franc gagné grâce à un tacle énergique. Elle jouait rapidement sur une distance de 50 mètres et effectuait un énorme drop punt qui rebondissait pour le premier but du match. Le but était une récompense pour les tacles féroces et la pression de la Gold Coast dans les premières salves.

Gold Coast Suns 1.2 2.3 6.4 6.5 (41)

drew

Western Bulldogs 0.1 2.3 2.4 6.5 (41)

Buts

Suns : Bohanna 2, Perkins, Rowbottom, Groves-Little, Dupuy

Bulldogs : Morris-Dalton 2, Gutknecht 2, Fitzgerald, Lamb

Le meilleur de Greg Davis

Les soleils : Rowbottom, Drennan, Bohanna, Perkins, Bella

Bulldogs : Blackburn, Lamb, Georgostathis, Morris-Dalton, Gutknecht

Les votes de Greg Davis

3 – Charlie Rowbottom

2 – Ellie Blackburn

1 – Kirsty Lamb

Blessures

Suns : Néant

Bulldogs : Ellie Blackburn (cheville)

ÉQUIPES AFLW

Dimanche 27 février

St Kilda – Gold Coast à RSEA Park

SAINTS

B : T.Lucas-Rodd 18 R.Ott 20

HB : B.Jakobsson 8 L.Burke 30 H.Priest C 14

C : M.McDonald 1 T.White 29 C.Phillips 35

HF : D.Guttridge 5 K.Shierlaw 12 N.Exon 15

F : C.Greiser 17 A.Richards 22

Foll : R.Watt 7 K.McCarthy 9 N.Xenos 27

I/C : J.Matin 19 E.Friend 16 O.Vesely 23 A.Burke 3 J.Vogt 10

Emerg : I.Shannon 11 R.Saulitis 13

In : N.Exon, O.Vesely

Sortis : J.Van Dyk (reposé), R.Saulitis (omis)

SUNS

B : V.Saad 39 L.Ahrens 7

HB : D.D’Arcy 20 H.Dunn C 24 E.Keaney 30

C : L.Single 13 A.Drennan 33 E.Hampson 1

HF : T.Groves-Little 3 T.Bohanna 12 C.Whitfort 4

F : S.Perkins 28 K.Surman 26

Foll : L.Bella 2 C.Rowbottom 8 J.Stanton 17

I/C : S.Watson 14 S.Danckert 9 J.Yorston 5 K.Howarth 23 J.Dupuy 27

Urgent : W.Randell 15 J.Baird 18

In : E.Hampson, S.Watson

Sorties : D.Heslop (blessé), W.Randell (omis)

Collingwood v Western Bulldogs à Victoria Park

MAGPIES

B : L.Butler 23 S.Livingstone 12

HB : S.Casey 22 R.Schleicher 18 A.Porter 9

C : S.Rowe 7 J.Lambert 13 A.Velardo 5

HF : S.Alexander 24 C.Molloy 2 T.Brown 26

F : S.Frederick 1 A.Sheridan 14

Foll : A.Downie 30 B.Bonnici 8 M.Cann 25

I/C : A.Moloney 40 E.James 20 A.Newman 16 S.Chiocci C 17 J.Allen 6

Urgence : E.Fowler 15 I.Purcell 11

In : S.Frederick, A.Moloney, S.Chiocci

Sortis : E.Chaston (Protocole HS), B.Smith (omis), E.Fowler (géré)

BULLDOGS

B : A.Guest 19 K.Lynch 10

HB : I.Grant 3 E.Brown 9 E.Gamble 14

C : I.Pritchard 20 E.Blackburn C 2 E.Snell 26

HF : B.Lochland 1 B.Toogood 8 N.Morris-Dalton 25

F : R.Cranston 30 B.Gutknecht 18

Foll : C.Moody 13 J.Fitzgerald 23 K.Lamb 27

I/C : N.Ferres 16 E.Bennetts 11 E.Georgostathis 17 S.Hartwig 15 D.Berry 7

Emerg : G.Lagioia 12 A.Edmonds 33

Dans : E.Snell, B.Lochland, D.Berry

Sortis : B.Hunt (omis), A.Edmonds (omis), G.Lagioia (omis)

West Coast contre Brisbane au Mineral Resources Park

EAGLES

B : A.Hill 16 E.Gooch 31

HB : K.Gibson 2 S.McDonald 35 B.Smith 14

C : A.Schmidt 7 E.Swanson C 13 M.Bowen 1

HF : N.Kelly 12 A.Gilmore 22 I.Cameron 19

F : A.Atkins 9 H.Bullas 24

Foll : P.Laurie 25 I.Lewis 6 D.Hooker 17

I/C : C.Rowley 5 S.Lakay 23 L.Gauci 26 E.Bennett 27 C.Thomas 3

Urgence : C.Guard 4 M.Caulfield 10

Dans : S.McDonald, A.Atkins, L.Gauci

Sorties : M.Collier (blessé), C.Guard (omis), S.Davison (omis)

LIONS

B : S.Campbell 20 N.Grider 10

HB : P.Monahan 11 B.Koenen C 3 I.Tahau 26

C : O.O’Dwyer 9 E.Bates 1 S.Conway 12

HF : I.Dawes 17 T.Smith 31 G.Bodey 15

F : J.Wardlaw 30 C.Hodder 21

Foll : T.Hickie 2 A.Anderson 18 C.Svarc 25

I/C : R.Svarc 29 J.Ellenger 5 D.Davidson 14 L.Pullar 24 Z.Farquharson 22

Urgent : M.Moloney 28 B.Smith 16

Dans : D.Davidson

Out : L.Yoshida-Martin (Protocole HS)

GWS Giants v Carlton à Manuka Oval

GIANTS

B : B.Stack 15 A.Lister 14

HB : T.Hetherington 9 P.Randall 21 E.Lorenzini 25

C : E.Pease 33 A.Parker 3 L.Steane 20

HF : N.Barr 8 C.Staunton 13 T.Mackrill 32

F : L.Stephenson 12 A.Dallaway 30

Foll : E.McKinnon 23 A.Eva C 2 K.Loynes 7

I/C : H.Zreika 24 G.Garnett 17 R.Beeson 6 B.Mowbray 31 K.Smith 4

Urgence : J.Grierson 10 R.Privitelli 19

In : E.McKinnon, R.Beeson, B.Mowbray

Sorties : J.Grierson (omis), J.Doyle (omis), A.Morphett (reposé)

BLUES

B : V.Laloifi 8 G.Pound 6

HB : J.Dal Pos 2 P.Trudgeon 26 D.Walker 23

C : M.Hill 10 G.Egan 1 K.Harrington C 9

HF : D.Vescio 3 L.McEvoy 13 C.Jones 22

F : N.Stevens 21 M.Guerin 18

Foll : B.Moody 16 M.Prespakis 4 A.McKay 5

I/C : G.Gee 19 E.O’Dea 46 N.Plane 32 K.Sherar 25 J.Good 15

Urgence : L.Brazzale 12 P.Schaap 35

Samedi 26 février

Fremantle – Adelaide à Fremantle Oval

DOCKERS

B : S.Verrier 5 E.O’Driscoll 3

HB : T.Toth 33 A.Tighe 10 J.Low 30

C : E.Antonio 12 A.Stannett 4 S.Cain 20

HF : M.Morrison 11 G.Houghton 27 M.Hyde 28

F : A.Franklin 14 M.Tuhakaraina 13

Foll : M.Strom 21 H.Miller – C 19 G.O’Sullivan 9

I/C : D.East 8 J.Stewart 7 K.Antonio 15 L.Pugh 32 A.Runnalls 22

Urgent : S.Wielstra 24 M.Sergeant 23

En : A.Franklin

Sorti : R.Roux (Blessé)

CROWS

B : C.Biddell 12 M.Rajcic 32

HB : E.Jones 2 S.Allan – C 39 N.Allen 8

C : A.Considine 16 A.Hatchard 33 S.Thompson 14

HF : R.Martin 5 C.Gould 1 H.Button 6

F : D.Ponter 15 A.Woodland 24

Foll : M.McKinnon 21 E.Marinoff 10 T.Charlton 25

I/C : L.Whiteley 22 H.Munyard 20 M.Newman 17 A.Ballard 27 J.Mules 23

Emerg : B.Tonon 28 Z.Prowse 4

Dans : S.Thompson, A.Ballard

Sorties : E.Phillips (genou), B.Tonon (omis)

Richmond v Geelong au Centre Swinburne

TIGERS

B : S.Sansonetti 18 R.Miller 15

HB : B.Lynch 32 J.Hosking 11 M.Shevlin 35

C : K.Dempsey 19 S.Hosking 7 M.Kiely 31

HF : T.Stahl 24 M.Brancatisano 5 A.Makur Chuot 34

F : K.Brennan – C 3 G.Seymour 28

Foll : P.Kelly 14 E.McKenzie 22 M.Conti 4

I/C : S.D’Arcy 12 M.Macdonald 38 S.Molan 1 C.Bernardi 6 K.Jacques 10

Urgence : S.Dargan 17 S.Reid 25

In : S.Molan, K.Jacques

Sorties : T.Lavey (Managé), E.Yassir (Cheville)

CATS

B : M.McMahon 24 M.Keryk 45

HB : C.Emonson 16 M.McDonald – C 11 G.Rankin 10

C : N.Morrison 9 G.Prespakis 41 S.Van De Heuvel 27

HF : D.Moloney 4 P.McWilliams 23 R.Kearns 22

F : C.Scheer 14 O.Barber 15

Foll : K.Darby 8 R.Webster 21 A.McDonald 3

I/C : M.Maguire 7 G.Featherston 32 J.Crockett-Grills 6 L.Gardiner 18 J.Ivey 5

Emergence : O.Fuller 13 Z.Friswell 20

In : M.Maguire, L.Gardiner

Sortis : Z.Friswell (Omis), R.Caris (Omis)

Melbourne c. North Melbourne à Casey Fields

DEMONS

B : L.Birch 9 T.Gillard 17

HB : S.Goldrick 23 S.Lampard 8 S.Heath 30

C : K.Paxman 4 T.Hanks 5 E.McNamara 22

HF : A.Bannan 16 K.Hore 10 L.Mithen 14

F : D.Pearce – C 6 T.Harris 7

Foll : L.Pearce 15 E.Zanker 29 E.West 11

I/C : M.Gay 3 C.Sherriff 18 O.Purcell 2 J.Parry 19 S.Scott 12

Urgence : M.Fitzsimon 24 L.Magee 26

En : M.Gay, C.Sherriff

Sortis : M.Fitzsimon (Omis), L.Magee (Omis)

NORTH

B : D.Hardiman 31 J.Ferguson 20

HB : B.Brown 36 E.Kearney – C 9 S.Wright 17

C : K.Ashmore 10 J.Bruton 35 I.Eddey 3

HF : A.O’Loughlin 6 T.Randall 16 E.Gavalas 22

F : E.King 60 S.Abbatangelo 1

Foll : K.Rennie 26 J.Garner 25 A.Riddell 7

I/C : A.Gilroy 8 D.Bannister 2 M.King 23 A.Smith 15 N.Bresnehan 12

Urgence : T.Craven 5 J.Duffin 27

En : J.Ferguson

Sorti : D.Bateman (Omission)

Publié à l’origine sous le titre AFLW 2022 : Restez au courant des dernières nouvelles et des résultats du 8e tour.

Continuer la lecture
Cliquez pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Sport6 heures ago

Actualités du cricket 2022 : réponse de Charlie Dean à la vidéo controversée de « Mankad », troisième ODI Angleterre – Inde.

Voyages6 heures ago

Qantas : Les problèmes de repas et les hausses de prix ne dissuaderont pas les Australiens de prendre l’avion.

High-Tech6 heures ago

Mise à jour sur la guerre en Russie et en Ukraine : Le plan de mobilisation de Vladimir Poutine est un échec retentissant et les analystes pointent du doigt ses failles

Sport3 jours ago

Opals Australie – France Coupe du monde de basket-ball féminin : Lauren Jackson revient et marque son premier panier, équipes, flux, TV, FIBA

High-Tech3 jours ago

Tremblement de terre en Nouvelle-Zélande : un séisme de magnitude 5,8 ressenti au large de l’île du Sud

Voyages4 jours ago

Un touriste australien survit de justesse à un accident de scooter à Bali après avoir été attaqué par des chiens errants.

Beauté - Santé4 jours ago

Comment acheter une montre de marque sans se ruiner ?

Sport6 jours ago

Actualités AFL 2022 : Andrew Gaze condamne la consommation excessive d’alcool lors de la Brownlow Medal, Patrick Cripps

High-Tech6 jours ago

Le VW T-Roc R est-il rapide ?

Voyages1 semaine ago

Nomade numérique : Les Australiens peuvent désormais vivre sans impôts à Bali

Sport1 semaine ago

Finales de l’AFL 2022 : Matthew Richardson laisse Tom Hawkins en plan, Geelong vs Brisbane

High-Tech1 semaine ago

Un camion de godemichés et de lubrifiants se renverse sur une autoroute de l’Oklahoma.

Sport2 semaines ago

Golf 2022 : photo de Sergio Garcia, championnat BMW PGA, actualités, amende DP World Tour

Voyages2 semaines ago

Disney Cruise Line annonce que le Disney Wonder naviguera vers l’Australie

High-Tech2 semaines ago

Les troupes azerbaïdjanaises tentent d’avancer en Arménie.

Sport2 semaines ago

NRL 2022 : défaite du Melbourne Storm, décisions controversées du Bunker, knock-on de Cameron Munster, pénalité de Harry Grant, victoire des Canberra Raiders.

High-Tech2 semaines ago

Pourquoi Google est-il gris ? Le Google Doodle rend hommage à la reine Elizabeth II

Voyages2 semaines ago

Décès de la Reine Elizabeth : Message lu dans les avions du monde entier

Sport3 semaines ago

EPL 2022 : Thomas Tuchel limogé par Chelsea, réaction, Ligue des champions, qui sera le nouvel entraîneur ?

High-Tech3 semaines ago

MG ZS EV : la voiture électrique la moins chère du marché

Voyages4 semaines ago

Time Out classe les rues les plus cool du monde et place Gertrude St, Melbourne, en deuxième position.

Sport3 semaines ago

US Open 2022 : Nick Kyrgios, actualités, scores, finale de Wimbledon, victoire au deuxième tour, conférence de presse après la victoire.

High-Tech4 semaines ago

NASA : Le test de la fusée avant le retour de l’homme sur la Lune sera lancé aujourd’hui.

High-Tech3 semaines ago

Tempête de grêle en Espagne : Une fille est tuée, d’autres sont blessées par une forte grêle

Voyages3 semaines ago

L’hôtesse de l’air et le petit ami ne sont pas satisfaits du repas de la petite amie à bord.

High-Tech3 semaines ago

Les amis de la jeune fille tuée à Bali se réunissent en son honneur

Voyages3 semaines ago

Un « avion fantôme » privé autrichien s’écrase au large de la Lettonie.

High-Tech3 semaines ago

MG ZS EV : la voiture électrique la moins chère du marché

Voyages2 semaines ago

Décès de la Reine Elizabeth : Message lu dans les avions du monde entier

Sport4 semaines ago

AFL 2022 : les chiffres révèlent le problème de l’exemption des préfinales, de la finale de qualification, de la finale préliminaire et de la finale.

Sport3 semaines ago

F1 2022 Grand Prix des Pays-Bas en direct : Daniel Ricciardo, grille de départ, Max Verstappen

High-Tech2 semaines ago

Pourquoi Google est-il gris ? Le Google Doodle rend hommage à la reine Elizabeth II

Voyages2 semaines ago

Disney Cruise Line annonce que le Disney Wonder naviguera vers l’Australie

Sport3 semaines ago

EPL 2022 : Thomas Tuchel limogé par Chelsea, réaction, Ligue des champions, qui sera le nouvel entraîneur ?

High-Tech2 semaines ago

Les troupes azerbaïdjanaises tentent d’avancer en Arménie.

High-Tech1 semaine ago

Un camion de godemichés et de lubrifiants se renverse sur une autoroute de l’Oklahoma.

Sport2 semaines ago

NRL 2022 : défaite du Melbourne Storm, décisions controversées du Bunker, knock-on de Cameron Munster, pénalité de Harry Grant, victoire des Canberra Raiders.

Sport1 semaine ago

Finales de l’AFL 2022 : Matthew Richardson laisse Tom Hawkins en plan, Geelong vs Brisbane

Sport2 semaines ago

Golf 2022 : photo de Sergio Garcia, championnat BMW PGA, actualités, amende DP World Tour

Voyages1 semaine ago

Nomade numérique : Les Australiens peuvent désormais vivre sans impôts à Bali