Accueil auto Pourquoi un tour du Grand Prix de Belgique comptait pour les points de F1

Pourquoi un tour du Grand Prix de Belgique comptait pour les points de F1

0
0

Comme on sait depuis longtemps que les pilotes de F1 doivent terminer au moins deux tours pour que la moitié des points soit attribuée, le fait que le résultat du GP de Belgique ait été classé après un seul tour a laissé certains se demander si la course de Spa avait réellement échoué.

Le système de points de la F1 en cas de course écourtée est défini dans le Règlement Sportif, où il précise les distances à parcourir pour que les points soient attribués.

L’article 6.5 stipule : « Si une séance de qualification de sprint ou une course est suspendue en vertu de l’article 50 et ne peut pas être reprise, aucun point ne sera attribué si le leader a effectué deux tours ou moins, des demi-points seront attribués si le leader a effectué plus de deux tours mais moins de 75 % de la séance de qualification de sprint ou de la distance de course d’origine et des points complets seront attribués si le leader a terminé 75 % ou plus de la séance de qualification de sprint ou de la distance de course d’origine. »

Bien que les voitures de F1 aient effectué deux tours complets derrière la voiture de sécurité, avant que le drapeau rouge ne sorte au troisième tour, la façon dont les résultats sont pris en cas d’arrêt signifie qu’elles ne dépassent pas ce marqueur dans le classement final de la course.

L’article 51.14 précise : « Si la séance qualificative sprint ou la course ne peut être reprise, les résultats seront pris à la fin de l’avant-dernier tour avant le tour au cours duquel le signal de suspension de la séance qualificative sprint ou de la course a été donné.

En termes simples, cela signifie que, avec le drapeau rouge sortant au troisième tour, les résultats sont pris à partir de la fin du premier tour.

Feux de drapeau rouge autour du circuit trempé

Photo par : Alastair Staley / Images de sport automobile

Cela a-t-il donc permis à la course de dépasser le minimum de deux tours ? Il y a certainement de la place pour interpréter que non, avec un point de vue potentiel étant que le classement final ne correspond pas à la nécessité pour les pilotes d’avoir effectué plus de deux tours.

Cependant, l’interprétation de l’article 6.5 par la FIA n’est pas liée au moment où le résultat final de la course est déclaré – il s’agit simplement de savoir si le leader a ou non effectué plus de deux tours.

Verstappen, alors qu’il courait derrière la voiture de sécurité, avait donc officiellement passé la ligne de contrôle qui détermine le nombre de tours au total trois fois.

Il y avait les deux tours de « course » derrière la voiture de sécurité, plus le tour dans les stands après le drapeau rouge qui a vu les pilotes franchir la ligne de contrôle une troisième fois pour brièvement démarrer le quatrième tour.

Le directeur de course de F1, Michael Masi, a clairement indiqué par la suite que les règles relatives aux drapeaux rouges et celles concernant l’attribution des points ne sont pas liées.

« Il y a eu trois tours bouclés », a-t-il déclaré. « Le troisième tour a été bouclé alors que les voitures franchissaient la ligne de contrôle dans la voie rapide.

« Et puis le classement par points est effectué dans l’avant-dernier tour avant le tour où le signal a été donné. Il y a donc effectivement deux points distincts.

« L’un est ce qui est fait pour terminer une course. L’autre est ce qui se passe sur la base des points de championnat. »

Lire aussi :

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto