Accueil auto L’Espagne a prouvé sa faiblesse le jour de la course de F1 désormais bannie

L’Espagne a prouvé sa faiblesse le jour de la course de F1 désormais bannie

0
0

Ferrari a terminé dimanche en tant que première équipe de milieu de terrain en Espagne alors que Charles Leclerc prenait une confortable quatrième place, après avoir passé le premier relais à garder Valtteri Bottas de Mercedes derrière.

Son coéquipier Carlos Sainz n’a pas pu regagner les places de Sergio Perez et Daniel Ricciardo après un départ lent, mais a pris la septième place pour aider Ferrari à se rapprocher de McLaren au classement des constructeurs.

Ferrari a estimé après l’ouverture de la saison à Bahreïn que la voiture SF21 avait une baisse de rythme entre les qualifications et la course, luttant contre la gestion des pneus pendant les longs relais.

Le directeur de l’équipe, Binotto, ne savait pas si le problème avait été résolu après les courses d’Imola et de Portimao, mais était satisfait de la performance en Espagne que l’équipe l’avait résolu.

« Je pense qu’en tant que Scuderia Ferrari, nous sommes plutôt satisfaits du week-end », a déclaré Binotto. «Nous voyons quel était notre objectif, qui était de gagner des points pour les constructeurs, de finir le plus haut possible, et je pense que les quatrième et septième ont été un bon résultat.

« Mais comme nous le savons bien, Barcelone est un circuit difficile et normalement, si vous vous débrouillez bien là-bas, vous pouvez bien faire sur de nombreux circuits et je pense que dans l’ensemble, la voiture a fonctionné comme prévu, pas seulement en qualifications.

« Je pense que nous avons eu un bon rythme par rapport aux qualifications, et je pense aussi que les deux pilotes ont fait un bon week-end [with] la gestion des pneus, ce qui aurait été critique.

« Cela faisait défaut lors de la première course à Bahreïn, donc dans l’ensemble [it has been a] week-end positif pour nous. Et je pense que c’était notre seul objectif de tout le week-end. « 

Lisez aussi:

La course de Leclerc à la quatrième place l’a amené à moins d’un point de la 4e place du championnat des pilotes, juste derrière Lando Norris de McLaren.

Le pilote monégasque a fait écho aux commentaires de Binotto, se disant encouragé par la force de la voiture le samedi et le dimanche, contrairement à l’année dernière.

« Certainement à Imola, nous avons été très forts aussi », a déclaré Leclerc. «À Bahreïn pour moi, je n’ai pas fait du bon travail personnellement pour garder les pneus aussi bien que j’aurais pu le faire, et à Portimao de mon côté, c’était plutôt bien aussi.

« Donc je ne pense pas qu’il y ait une grande faiblesse comme il y en avait peut-être un peu plus l’an dernier sur le rythme de course. J’ai l’impression que cette année c’est beaucoup plus équilibré, et nous sommes en fait plus forts en qualifications et en course, donc c’est bien. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto