Accueil Actualité Les joueurs vedettes, les nouveaux hommes et comment ils se qualifient

Les joueurs vedettes, les nouveaux hommes et comment ils se qualifient

0
0
  • Nouveau Pack Bati WC GROHE AUTOPORTANT + cuvette carénée + plaque GROHE carrée chrome
  • NOUVEAU Pistolet de Nettoyage Voiture Haute Pression Rondelle Tornador Mousse Pistolet Outil

Argentine

Gérant: Jorge Sampaoli

Star man: Lionel Messi – Est-ce que c'est l'année où l'attaquant de Barcelone goûte enfin la gloire internationale? Après avoir perdu lors des phases finales de la Coupe du Monde (2014) et de la Copa America (2015, 2016), le vainqueur du Ballon d'Or à cinq reprises espère mettre un terme à 32 ans d'attente pour la victoire.

] A terminé troisième du classement sud-américain, avec un triplé de Lionel Messi contre l'Equateur lors de la dernière journée, ce qui a permis à l'Argentine de se retrouver au bord d'un échec.


Histoire: Deux fois vainqueurs en 1978 et 1986, après avoir participé à 16 Coupes du Monde. Trois fois finalistes, ayant perdu la finale en 1930, 1990 et plus récemment en Allemagne en 2014.

Fait amusant: Aucune nation n'a disputé plus de séances de tirs au but en Coupe du Monde que l'Argentine – ils ont remporté quatre

Meilleur moment de la Coupe du Monde: Que Diego Maradona double contre l'Angleterre en quart de finale de 1986. Un instant d'audace a vu le petit Argentin marquer son infâme but de "Main de Dieu", où il a frappé la balle devant Peter Shilton. Quatre minutes plus tard, Maradona a sans doute inscrit le meilleur but de la Coupe du monde. À cette occasion, il s'agissait d'un moment de pure classe, alors que sa course de mazout l'a emporté devant cinq joueurs avant d'arrondir Shilton et de l'enfiler sous un angle étroit

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Giovani Lo Celso – Le milieu de terrain du PSG, âgé de 21 ans, espère entrer dans le onze de départ de l'Argentine à la Coupe du monde, après avoir fait ses débuts l'année dernière.

Kit: Home – sky blue and white; Extérieur – noir

Calendrier du Groupe D: Islande (14h, 16 juin, Moscou), Croatie (19h, 21 juin, Nijni-Novgorod), Nigéria (19h, 26 juin, Saint-Pétersbourg)

Australie [19659002] Directeur: Bert van Marwijk

Homme de l'étoile: Tim Cahill – L'homme de 38 ans a brisé les cœurs syriens en octobre en marquant un but gagnant en prolongation lors du match retour

Comment ils se sont qualifiés: Prévoyait 3-1 vainqueurs de l'ensemble du Honduras dans le barrage intercontinental.

Histoire: Après avoir atteint la Coupe du Monde en 1974, l'Australie a continué à apparaître à chaque Coupe du Monde depuis 2006. Leur meilleur résultat de ces quatre apparitions était une 16ème place en 2006, où ils ont perdu 1-0 à l'Italie.

Fait amusant: Tim Cahill a marqué 45 pour cent des buts de l'Australie lors des Coupes du Monde – cinq sur 11.

Meilleur Moment de la Coupe du Monde: Après avoir mis fin à leur attente de 32 ans pour participer à une Coupe du Monde, l'Australie s'est retrouvée 1-0 Entré dans les 10 dernières minutes de son match d'ouverture contre le Japon en 2006, Tim Cahill, qui a marqué deux buts en cinq minutes avant que John Aloisi ne marque un but, a scellé une victoire de 3-1. Robbie Kruse – L'attaquant du Vfl Bochum inscrit au barrage aller de l'Australie contre la Syrie en octobre dernier – les Socceroos ont gagné 3-2 sur l'ensemble avant la finale.

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: battre le Honduras pour se qualifier.

Kit: Accueil – jaune; Extérieur – vert foncé

Classement du Groupe C: France (11h, 16 juin, Kazan), Danemark (13h, 21 juin, Samara), Pérou (15h, 26 juin, Sotchi)

Belgique [19659002] Manager: Roberto Martinez

Homme de l'air: Eden Hazard – L'attaquant de Chelsea a marqué six buts en qualifications pour la Belgique, et devrait prendre les devants en Russie.

Comment ils se sont qualifiés: ] Les vainqueurs du Groupe H en qualification européenne, remportant neuf matchs et en tirant un, marquant 43 buts marquants dans le processus.

Histoire: 12 apparitions à la Coupe du Monde à ce jour, avec leur meilleure performance en 1986 -Final, perdant contre les vainqueurs de l'Argentine

Fait amusant: Les huit derniers buts de la Belgique en Coupe du Monde sont arrivés à la 70ème minute ou après.

Meilleur moment de la Coupe du Monde: -la victoire en 1982 contre une équipe argentine dirigée par Diego Maradona, champions du monde en titre. Erwin Vandenbergh a marqué devant une foule de 95 000 personnes au Camp Nou, lors du premier match du tournoi en Espagne

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Laurent Ciman – Le défenseur, maintenant de Le Los Angeles FC, impressionné par l'Impact de Montréal entre 2015 et 2017, a participé à deux matchs des Étoiles MLS (2015 et 2016).

Kit: Accueil – rouge; Extérieur – jaune

Calendrier du Groupe G: Panama (16 heures, 18 juin, Sotchi), Tunisie (13 heures, 23 juin, Moscou), Angleterre (19 heures, 28 juin, Kaliningrad)

Brésil

Manager: Tite

Star man: Neymar – L'attaquant du PSG affronte une course pour la Coupe du Monde, mais sera désespéré après sa défaite en demi-finale contre l'Allemagne (7-1) en 2014 à cause d'une blessure.

Comment ils se sont qualifiés: A dépassé le classement sud-américain, devenant ainsi la première nation à rejoindre la Russie hôte après une campagne impressionnante. Fin de la phase de groupes de 18 matches avec 12 victoires et une seule défaite.

Histoire: La nation la plus titrée avec cinq titres de Coupe du monde. Le Brésil a également terminé deuxième à deux reprises en 1950 et 1998, ayant participé à tous les 20 tournois depuis sa création en 1930. Avoir progressé de la phase de groupe initiale à chaque fois à partir de 1970.

Fait amusant: Le seul Le Brésil est également la dernière équipe à avoir défendu avec succès son titre en 1958 et 1962.

Le meilleur moment de la Coupe du monde: et leur couronnement a eu lieu dans les derniers instants de la finale contre l'Italie, lorsque Carlos Alberto a conclu une belle tentative d'équipe pour sceller une victoire de 4-1. Il est considéré comme l'un des plus grands buts de l'histoire de la Coupe du Monde

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Pedro Geromel – L'arrière central de Gremio n'a que deux sélections pour le Brésil dans leur victoire de la Copa Libertadores.

Kit: Home – jaune; Extérieur – bleu royal

Groupe E: Suisse (19h00, 17 juin, Groupe E), Costa Rica (13h00, 22 juin, Saint-Pétersbourg), Serbie (19h00, 27 juin, Moscou)

Colombie

Gérant: Jose Pekerman

Star man: James Rodriguez – La vedette de la Coupe du Monde 2014 a inscrit six buts en qualification pour le tournoi de cet été.

Comment ils se qualifient : A terminé quatrième du classement sud-américain, confirmant sa place en finale grâce à un match nul 1-1 au Pérou

Histoire: Cinq apparitions à la Coupe du Monde, avec leur meilleure performance à venir en 2014, quand ils sont sortis en quarts de finale au Brésil

Fait amusant: Aucun des 18 derniers matchs de la Colombie en Coupe du Monde n'a été terminé.

Meilleur moment de la Coupe du Monde: James Rodriguez s'est monde en 2014, et sur son chemin à ramasser le Golden Boot, une volée magnifique sur le tour contre l'Uruguay l'a vu réclamer aller Il a également remporté le prix Puskas. Un mouvement vers le Real Madrid suivit son apparition au Brésil

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Duvan Zapata – Il est entré dans le camp national après avoir impressionné lors d'un prêt à la Sampdoria de Naples

: Accueil – jaune; Extérieur – bleu

Matchs du Groupe H: Japon (13h, 19 juin, Saransk), Pologne (19h, 24 juin, Kazan), Sénégal (15h, 28 juin, Samara)

Costa Rica [19659002] Manager: Oscar Ramirez

Homme étoile: Bryan Ruiz – Maintenant dans le club de 100 casquettes, l'ailier du Sporting cherchera à relancer le Costa Rica en Russie, après avoir marqué deux fois dans le monde 2014

Comment ils se sont qualifiés: Termine deuxième derrière le Mexique au classement du Nord, de l'Amérique Centrale et des Caraïbes

Histoire: Quatre apparitions en Coupe du Monde (1990, 2002, 2006, 2014), plus récemment Il y a quatre ans, ils ont perdu aux tirs aux buts contre les Pays-Bas.

Fait amusant: Le Costa Rica était l'une des trois équipes invaincues (avant les pénalités) à la Coupe du monde 2014, avec l'Allemagne et le Pays-Bas, qui a battu le Costa Rica aux tirs au but en quarts de finale.

Meilleur moment de la Coupe du monde: Personne n'a donné une chance au Costa Rica en dessinant Ur uguay, l'Italie et l'Angleterre dans le «groupe de la mort» de 2014. Cependant, les victoires sur l'Uruguay et l'Italie, suivies d'un match nul 0-0 contre l'Angleterre, les placent en tête du classement contre toute attente.

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Marco Urena – Les 28 ans- Ancien attaquant, qui a récemment déménagé au Los Angeles FC, a marqué trois buts lors de la qualification, et était en bonne voie dans leur victoire 3-1 contre l'Uruguay en 2014.

Kit: Accueil – rouge; Extérieur – blanc

Classement du Groupe E: Serbie (13h, 17 juin, Samara), Brésil (13h, 22 juin, Saint-Pétersbourg), Suisse (19h, 27 juin, Nijni-Novgorod)

 Croatie & # Luka Modric </span><br />
        <span class= Milieu de terrain de la Croatie, Luka Modric

Croatie

Gérant: Zlatko Dalic

Homme de l'étoile: Luka Modric – The Real Le milieu de terrain de Madrid a été nommé footballeur croate de l'année à six reprises

Comment ils se sont qualifiés: Battre la Grèce 4-1 au total dans les barrages européens après avoir terminé en deuxième place de l'Islande.

Histoire: Quatre apparitions, ayant d'abord qualifié en 1998 où ils ont atteint les demi-finales. Après la défaite face à la France, vainqueur 2-1 des Pays-Bas, la Croatie obtient la troisième place.

Fait amusant: Davor Suker était le seul croate à figurer sur la liste des 125 meilleurs joueurs de Pelé. tous les temps – sélectionné en 2004 pour marquer le 100e anniversaire de la FIFA

Meilleur moment de la Coupe du monde: L'Allemagne géante écrasante 3-0 dans les quarts de finale de la Coupe du monde 1998. Davor Suker a scellé la victoire mémorable avec le troisième but de la Croatie, et l'attaquant du Real Madrid a ensuite remporté le Golden Boot avec six buts en sept matches, en plus de remporter le Silver Ball (derrière le vainqueur Ronaldo) et de faire partie de l'équipe. Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Milan Badelj – Le milieu de terrain est un partant régulier de la Fiorentina, et a joué plus de 30 fois pour la Croatie depuis ses débuts en 2010.

Accueil – rouge et blanc; Extérieur – noir et bleu foncé

Calendrier du Groupe D: Nigéria (20h, 16 juin, Kaliningrad), Argentine (19h, 21 juin, Nijni Novgorod), Islande (19h, 26 juin, Rostov-sur-le-Don )

Danemark

Gérant: Âge Hareide

Homme de l'étoile: Christian Eriksen – Le coup du chapeau des Danois lors du match retour a envoyé la République d'Irlande faire ses bagages

Comment ils se sont qualifiés: Une victoire globale de 5-1 contre la République d'Irlande dans les barrages européens après avoir terminé en deuxième place derrière la Pologne dans le Groupe E.

Histoire: Quatre apparitions en Coupe du Monde (1986 , 1998, 2002, 2010) – ont progressé des groupes dans chaque tournoi, mais pour 2010, en s'éloignant le plus en 1998 lors des quarts de finale.

Fait amusant: Les 27 buts de la Coupe du monde sont venus

Meilleur moment de la Coupe du Monde: Le Danemark a fait l'introduction lors de sa première apparition en finale en 1986, remportant les trois leurs jeux de groupe contre l'Ecosse, l'Uruguay et l'Allemagne de l'Ouest. Une lourde défaite 5-1 face à l'Espagne a suivi dans les 16 derniers, mais le triplé d'Elkjaer Larsen lors de la victoire 6-1 sur l'Uruguay restera longtemps dans la mémoire des supporters danois.

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Nicolai Jorgensen – A marqué deux fois en qualifications, et marqué 21 fois pour Feyenoord la saison dernière.

Kit: Maison – rouge; Extérieur – blanc

Classement du Groupe C: Pérou (17h, 16 juin, Saransk), Australie (13h, 21 juin, Samara), France (15h, 26 juin, Moscou)

Angleterre

Manager: Gareth Southgate

Star man: Harry Kane – L'attaquant de Tottenham a continué sa belle forme de but cette année, ayant marqué 56 buts pour le club et le pays en 2017.

Comment ils se sont qualifiés: Groupe F vainqueurs en qualifications européennes, remportant huit matches et en tirant deux pour terminer sur 26 points, huit de la Slovaquie.

Histoire: A participé à 14 finales de la Coupe du monde, remportant le tournoi à domicile en 1966 Le meilleur que les trois Lions ont fait depuis est une demi-finale terminée en 1990.

Fait amusant: Seule l'Italie peut égaler le record de l'Angleterre de trois défaites aux tirs au but dans la compétition. Les Trois Lions s'écroulent aux tirs au but en 1990 (Allemagne de l'Ouest), 1998 (Argentine) et 2006 (Portugal).

Meilleur moment de la Coupe du Monde: 'Certains sont sur le terrain … Ils pensent que tout est fini est maintenant!' Le triomphe de l'Angleterre en Coupe du monde 1966 à Wembley a été assuré avec une victoire de 4-2 en prolongation contre l'Allemagne de l'Ouest. Ces mots immortels ont été prononcés alors que Geoff Hurst a fracassé son but dans la dernière minute du temps additionnel

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Trent Alexander-Arnold – Appelé à l'équipe d'Angleterre à 19 après une campagne de percée avec Liverpool

Kit: Maison – blanc; Extérieur – bleu foncé

Calendrier du Groupe G: Tunisie (19h, 18 juin, Volgograd), Panama (13h, 24 juin, Nijni Novgorod), Belgique (19h, 28 juin, Kaliningrad)

Egypte [19659002] Manager: Hector Cuper

Étoile: Mohamed Salah – L'ailier de Liverpool a marqué 71% des buts de l'Egypte dans sa campagne de qualification.

 L'espoir de l'Egypte repose sur le brillant Mohamed Salah
Image:
Les espoirs égyptiens reposent sur le brillant Mohamed Salah

Comment ils se sont qualifiés: Groupe E vainqueurs en qualification africaine avec un jeu à dispo.

Histoire: Deux apparitions à la finale de la Coupe du monde, s'écroulant au premier tour en Hongrie en 1934, sortant en phase de groupes en 1990.

Fait amusant: L'Egypte est devenue la première équipe africaine à se qualifier pour la Coupe du monde en 1934.

Meilleur moment de Coupe du Monde: Pourtant, gagner à la Coupe du Monde. La pénalité de Magdi Abdelghani à la 83e minute a permis d'obtenir un nul en phase de groupes en 1990 contre un Néerlandais composé de Frank Rijkaard, Marco van Basten et Ruud Gullit

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Ahmed Fathy courts séjours à Sheffield United (2007) et à Hull City (2013), et plus de 100 sélections pour l'Égypte

Kit: Accueil – rouge, noir et blanc; Extérieur [à venir]

Matchs du Groupe A: Uruguay (13h, 15 juin, Ekaterinbourg), Russie (19h, 19 juin, Saint-Pétersbourg), Arabie Saoudite (15h, 25 juin, Volgograd) [19659111] France

Gérant: Didier Deschamps

Star man: Antoine Griezmann – L'attaquant de l'Atletico Madrid sera le fer de lance d'une attaque étoilée pour la France en Russie.

Comment ils se qualifient: Groupe A vainqueur de la qualification européenne, terminant à quatre points de la Suède.

Histoire: 14 apparitions à la Coupe du monde, ayant participé au tournoi inaugural en 1930. Avoir atteint les demi-finales cinq fois, le trophée à domicile en 1998 après avoir battu le Brésil. Il a perdu en finale contre l'Italie en 2006.

Fait amusant: La France a remporté seulement trois de ses 12 derniers matches de phase de groupes à la Coupe du monde.

Meilleur moment de la Coupe du monde: Seul triomphe de la Coupe du monde de la nation, qui s'est déroulé en territoire familier au Stade de France. La victoire 3-0 sur les champions en titre du Brésil est due à deux têtes de Zinedine Zidane et à un but d'Emmanuel Petit.

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Presnel Kimpembe – Le défenseur du PSG de 22 ans était étiqueté comme l'avenir de l'équipe française par l'ancien joueur d'Arsenal et de Chelsea William Gallas en janvier.

Kit: Accueil – tout bleu; Extérieur – tout blanc

Calendrier du Groupe C: Australie (11h, 16 juin, Kazan), Pérou (16h, 21 juin, Ekaterinbourg), Danemark (15h, 26 juin, Moscou)

Islande [19659002] Manager: Heimir Hallgrimsson

Homme de l'étoile: Gylfi Sigurdsson – Le milieu de terrain d'Everton a été nommé footballeur islandais de l'année ces six dernières années.

Comment ils se sont qualifiés: Groupe I Les vainqueurs des qualifications européennes ont récolté 22 points en 10 matches pour terminer à deux points de la deuxième place de la Croatie.

Histoire: 2018 sera leur première participation à la Coupe du Monde, n'ayant pas réussi à se qualifier pour la finale à 12 reprises

Fait amusant: L'Islande est la plus petite nation jamais qualifiée pour la Coupe du Monde. Avec une population d'environ 335 000, ils prennent le record de Trinité-et-Tobago (1,3 m), qui a atteint le tournoi en Allemagne en 2006.

Meilleur moment de Coupe du monde: L'histoire attend d'être écrite pour l'Islande A Moscou, affronter deux fois l'Argentine, le 16 juin, sera un moment pour la nation, qui aura envie d'atteindre les étapes à élimination directe.

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Alfred Finnbogason – Scored 12 buts en 19 matchs pour Augsbourg en Bundesliga cette saison.

Kit: Maison – bleu, rouge et blanc; Extérieur – blanc, rouge et bleu

Calendrier du Groupe D: Argentine (14h, 16 juin, Moscou), Nigéria (16h, 22 juin, Volgograd), Croatie (19h, 26 juin, Rostov-sur-le-Don )

Iran

Gérant: Carlos Queiroz

Homme étoile: Sardar Azmoun – Le joueur de 23 ans joue son club de football à Rubin Kazan, et il obtient un score fantastique pour l'Iran – 22 buts en 30 matchs en mars 2018.

Comment ils se sont qualifiés: Groupe A vainqueurs en qualifications asiatiques, invaincus dans leurs 10 matchs pour terminer à sept points de la Corée du Sud.

Histoire : Quatre apparitions finales en 1978, 1998, 2006 et 2014 – pour encore progresser au-delà des groupes.

Fait amusant: L'Iran a atteint pour la première fois des Coupes du Monde consécutives. [19659003] Meilleur moment de la Coupe du monde: Une victoire 2-1 contre les États-Unis dans les groupes de 1998 a permis à l'Iran de remporter sa première et unique victoire en finale

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Jal al Hosseini – Le défenseur expérimenté, 36 ans, a plus de 100 sélections pour l'Iran, ayant fait ses débuts en 2007.

Kit: Home – white; Extérieur – rouge

Matchs du Groupe B: Maroc (16h00, 15 juin, Saint-Pétersbourg), Espagne (19h00, 20 juin, Kazan), Portugal (19h00, 25 juin, Saransk)

Allemagne [19659002] Manager: Joachim Low

Étoile: Toni Kroos – Le milieu de terrain du Real Madrid a longtemps été un joueur à part entière pour l'Allemagne, et a joué un rôle dans leur campagne gagnante de la Coupe du monde 2014.

Qualifié: vainqueur du Groupe C en qualification européenne, remportant les 10 matches et marquant 43 buts

Histoire: Quatre fois vainqueur de la Coupe du Monde, gagnant trois fois en Allemagne de l'Ouest en 1954, 1974 et 1990 avant d'être couronné champions en tant qu'Allemagne unifiée en 2014. Finaliste finaliste à quatre reprises, ayant participé à la finale 18 fois.

 L'Allemagne est titulaire de la Coupe du monde
Image:
L'Allemagne est le monde Porte-gobelets

Fait amusant: Aucune nation n'a disputé plus de matches de Coupe du monde que l'Allemagne – 106 au total. En conséquence, ils ont marqué le plus (124) et ont concédé le plus de buts (121) dans le tournoi

Meilleur moment de Coupe du monde: L'Allemagne pourrait avoir mis fin à ses 24 années d'attente pour la Coupe du monde en 2014 Merci à Mario Gotze, vainqueur de l'Argentine en prolongation, mais c'est la victoire en demi-finale 7-1 contre le Brésil, pays hôte, qui restera longtemps dans la mémoire. C'était une humiliation totale pour le Brésil, et les larmes venaient des fans à domicile après seulement 30 minutes, alors que l'Allemagne prenait d'assaut 5-0

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Julian Brandt – The Bayer L'ailier de Leverkusen a joué un rôle de premier plan pour l'Allemagne depuis qu'il a fait ses débuts en 2016.

Kit: Home – blanc et noir; Extérieur – vert

Matches du Groupe F: Mexique (16h00, 17 juin, Moscou), Suède (19h00, 23 juin, Sotchi), Corée du Sud (15h00, 27 juin, Kazan)

Japon [19659002] Manager: Vahid Halilhodzic

Homme étoile: Keisuke Honda – L'attaquant Pachuca s'approche de la marque des 100 sélections pour le Japon, et compte en moyenne plus d'un but tous les trois matches pour son pays.

ils se sont qualifiés: vainqueurs du Groupe B en qualifications asiatiques, terminant avec 20 points en 10 matches, juste un point devant l'Arabie Saoudite et l'Australie.

Histoire: Ont participé à chaque Coupe du Monde depuis la finale En 1998. Fait les 16 derniers en 2002 et 2010.

Fait amusant: L'attaquant de Leicester Shinji Okazaki a marqué un but dans chacune des deux dernières Coupes du monde (contre le Danemark en 2010, contre la Colombie en 2014).

Meilleur moment de la Coupe du monde: Après une performance sans points dans les groupes de 1998, le Japon a co-organisé le tournoi de 2002 aux côtés de la Corée du Sud. Un point contre la Belgique avant de battre la Russie et la Tunisie en tête du groupe H. Junichi Inamoto, un blanchisseur qui tire le Japon devant la Belgique, a déclenché des célébrations féériques

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Makoto Hasebe qui joue au milieu de terrain défensif pour Eintracht Francfort, a plus de 100 casquettes internationales, et cherchera à figurer dans sa troisième Coupe du Monde.

Kit: Accueil – bleu; Extérieur – blanc et gris

Matchs du Groupe H: Colombie (13h, 19 juin, Saransk), Sénégal (16h, 24 juin, Ekaterinbourg), Pologne (15h, 28 juin, Volgograd)

Mexique [19659002] Manager: Juan Carlos Osorio

Étoile: Javier Hernandez – Atteindre un but tous les deux matchs pour son pays, ayant fait ses débuts en 2009.

Comment ils se sont qualifiés: ] Les vainqueurs de groupe au classement du Nord, de l'Amérique centrale et des Caraïbes se sont assuré une place en Russie avec trois matches à disputer.

Histoire: Avec 15 participations finales à 15 essais qualificatifs, le Mexique a atteint les quarts de finale (1970 et 1986), alors qu'ils ont perdu en huitièmes de finale à six reprises.

Fait amusant: Avec le Mexique en lice pour sa 16e Coupe du monde, aucun pays n'est apparu plusieurs fois sans lever le trophée – le Brésil, l'Allemagne, l'Italie et l'Argentine ont tous plus d'apparitions.

Meilleur moment de la Coupe du monde: Wit Après une seule victoire à ce stade (contre la Bulgarie en 1986), le Mexique pourrait peut-être attendre la victoire de son groupe en 2010 sur la France pour prouver qu'il peut mettre fin à cette série épouvantable de six sorties en huitièmes de finale. La victoire 2-0 est venue de Javier Hernandez et de Cuauhtemoc Blanco, mais elle a été quelque peu éclipsée par la sortie de Nicolas Anelka à la mi-temps, dirigée contre Raymond Domenech, qui a ensuite vu l'attaquant renvoyé à la maison

: Hirving Lozano – L'attaquant de 22 ans du PSV a joué plus de 20 fois depuis qu'il a fait ses débuts au Mexique en 2016 – il a marqué quatre fois lors de la qualification.

Kit: Accueil – vert; Extérieur – blanc

Matchs du Groupe F: Allemagne (16h, 17 juin, Moscou), Corée du Sud (16h, 23 juin, Rostov-sur-le-Don), Suède (15h, 27 juin, Ekaterinbourg) [19659014] Maroc

Gérant: Hervé Renard

Étoile: Medhi Benatia – Le défenseur de la Juventus a marqué un but essentiel contre la Côte d'Ivoire en novembre, et a représenté plus de 50 fois le Maroc. [19659003] Comment ils se sont qualifiés: Les vainqueurs du Groupe C en qualification africaine après avoir battu la Côte d'Ivoire dans un match gagnant-tout-tout en finale.

Histoire: Quatre finales, après s'être qualifié en 1998. Meilleur l'exploit est une course vers les 16 derniers à la Coupe du monde de 1986.

Fait amusant: Le Maroc propose d'accueillir la Coupe du monde 2026, et sont en compétition contre une offre conjointe du Canada, du Mexique et des États-Unis. décision sera prise le 13 juin.

Meilleur moment de la Coupe du monde: Après deux matches nuls 0-0 avec la Pologne et l'Angleterre dans les phases de groupes 1986 La victoire 3-1 du Maroc contre le Portugal était leur première victoire en finale, et ils ont obtenu une place dans les 16 derniers de finale – ils ont perdu cette rencontre 1-0 contre l'Allemagne de l'Ouest.

Joueur que vous n'avez jamais entendu Hakim Ziyech – Le milieu de terrain de l'Ajax a marqué sept buts en 13 apparitions depuis ses débuts internationaux en 2015.

Kit: Encore à dévoiler.

Groupe B: Iran (16h, 15 juin, Saint-Pétersbourg), Portugal (13h, 20 juin, Moscou), Espagne (19h, 25 juin, Kaliningrad)

Nigeria

Gérant: Gernot Rohr

Star man: Victor Moses – L'ailier de Chelsea a été élu Joueur de l'année du Nigeria en février

Comment ils se sont qualifiés: vainqueurs du Groupe B en qualifications africaines, cinq points devant la Zambie et six devant le Cameroun. 19659003] Histoire: Depuis ses débuts en Coupe du monde en 1994, le Nigeria n'a manqué que l'édition 2006 en Allemagne. De leurs cinq apparitions, leurs meilleurs résultats ont été les 16 derniers en 1994, 1998 et 2014.

Fait amusant: Le Nigeria a été aligné dans le même groupe que l'Argentine dans cinq de ses six dernières sorties en Coupe du Monde.

Meilleur moment de la Coupe du monde: Rashidi Yekini ouvrant le compte du Nigeria contre la Bulgarie en 1994, lors de leur premier match de la Coupe du Monde. L'attaquant, qui est décédé à l'âge de 48 ans en 2012, a célébré à l'intérieur du but, en secouant le filet avec une joie exaltée. Le Nigeria a continué à gagner 3-0

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Ikechukwu Ezenwa – Le gardien de but qui sera probablement chargé de tenir à distance Lionel Messi, Sergio Aguero et Gonzalo Higuain le 26 juin. [19659003] Kit: Maison – vert et blanc; Extérieur – vert foncé

Calendrier du Groupe D: Croatie (20h, 16 juin, Kaliningrad), Islande (16h, 22 juin, Volgograd), Argentine (19h, 26 juin, Saint-Pétersbourg)

Panama [19659002] Manager: Hernan Dario Gomez

Homme étoile: Blas Perez – Avec plus de 100 apparitions pour le Panama, l'attaquant de 37 ans a marqué deux fois en qualifications, ayant d'abord trouvé le filet pour son pays.

Comment ils se sont qualifiés: A terminé troisième au classement du Nord, de l'Amérique centrale et des Caraïbes, marquant le Honduras sur la différence de buts

Histoire: 2018 sera la première apparition de la Coupe du

Fait amusant: Ce sera la troisième Coupe du Monde pour l'entraîneur du Panama Hernan Dario Gomez, qui a pris en charge sa Colombie natale en 1998 avant de guider l'Equateur à la phase finale en 2002.

Meilleur moment de la Coupe du Monde: Avec la Belgique et l'Angleterre dans le groupe de Coupe du Monde du Panama, vic Un joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Roman Torres – Le centre des Seattle Sounders a marqué un but à la 88e minute Le dernier match qualificatif du Panama contre le Costa Rica en octobre, qui les a vu éluder le Honduras pour se qualifier.

Kit: A être révélé.

Groupe G: Belgique (16h00, 18 juin, Sochi), Angleterre (13h, 24 juin, Nijni-Novgorod), Tunisie (19h, 28 juin, Saransk)

Pérou

Gérant: Ricardo Gareca

Star man: Jefferson Farfan – Le L'attaquant du Lokomotiv Moscou, âgé de 33 ans, a marqué un but et aidé l'autre dans la victoire 2-0 du Pérou contre la Nouvelle-Zélande

Comment ils se sont qualifiés: Une victoire 2-0 sur la Nouvelle-Zélande dans leur match intercontinental -off est venu après avoir terminé cinquième au classement sud-américain.

Histoire: Quatre apparitions à la Coupe du monde, première Ils s'alignent en 1930 avant d'atteindre les quarts en 1970 et 1978. Leur dernière apparition date de 1982.

Fait amusant: L'écart de 36 ans entre la dernière Coupe du monde et la sortie actuelle du Pérou est la plus longue absence de nation. en Russie (sans compter les débutants en Islande et au Panama)

Meilleur moment en Coupe du monde: Une spectaculaire défaite 4-2 contre le Brésil en quart de finale de 1970. Le Pérou a échoué à la Coupe du monde de 1930 et, après avoir battu le Maroc et la Bulgarie dans les groupes, il a donné au Brésil une course pour son argent dans une démonstration passionnante de football offensif. Le Pérou n'a jamais mené l'égalité, mais a certainement gardé l'une des meilleures équipes de l'histoire sur ses orteils.

Joueur dont vous n'avez jamais entendu parler: Edison Flores – L'ailier de 23 ans a marqué cinq buts en qualification

Kit: Accueil – blanc avec bande rouge; Extérieur – rouge avec une bande blanche.

Groupe C: Danemark (16h, 16 juin, Saransk), France (16h, 21 juin, Ekaterinbourg), Australie (15h, 26 juin, Sotchi)

Pologne

Manager: Adam Nawalka

Homme d'étoile: Robert Lewandowski – A inscrit 16 buts en qualifications, y compris des hat-tricks contre le Danemark, la Roumanie et l'Arménie.

Comment ils se qualifient: Group E vainqueurs en qualification européenne, remportant huit matches (D1 L1) pour terminer à cinq points du Danemark.

Histoire: Sept apparitions à la Coupe du Monde, obtenant la troisième place en 1974 et 1982. Dernier qualifié en 2006 Fait amusant: La Pologne n'a marqué que dans deux de ses huit derniers matchs de la Coupe du monde

Meilleur moment de la Coupe du monde: Une première victoire de Coupe du monde en 1974, aux dépens de l'Argentine . La victoire de 3-2 en phase de groupes a été leur première victoire consécutive, mais une défaite de 1-0 face à d'éventuels vainqueurs en Allemagne de l'Ouest les a finalement emmenés en troisième place, ce qu'ils ont fait en battant le Brésil 1-0

Je n'ai jamais entendu parler de: Piotr Zielinski – Le milieu de terrain de Napoli a régulièrement joué pour la Pologne depuis ses débuts en 2013.

Kit: Home – red; Extérieur – blanc

Calendrier du Groupe H: Sénégal (16h, 19 juin, Moscou), Colombie (19h, 24 juin, Kazan), Japon (15h, 28 juin, Volgograd)

Portugal

Manager: Fernando Santos

Star man: Cristiano Ronaldo – Who else but the five-time Ballon d'Or winner – the 33-year-old has been in fine goalscoring form for Real Madrid in 2018.

Cristiano Ronaldo&#39;s form will be vital to Portugal&#39;s chances
Image:
Cristiano Ronaldo's form will be vital to Portugal's chances

How they qualified: Group B winners in European qualifying, pipping Switzerland to first on goal difference after beating the Swiss 2-0 in the final round of matches.

History: Six World Cup appearances, first reaching the finals in 1966, where they progressed to the semi-finals, losing to eventual winners England. A run to the semis in 2006 was ended by France.

Fun fact: Portugal will look to become the fourth nation to hold both the World Cup and European Championship titles – West Germany (1972, 1974), France (1998, 2000), Spain (2008, 2010, 2012).

Best World Cup moment: The great Eusebio lit up the 1966 World Cup. The forward scored nine goals to finish as the tournament's top scorer, netting in all but one game. Fresh from scoring four goals in the 5-3 quarter-final win over North Korea, Eusebio was powerless to prevent England from reaching the final, despite scoring a late penalty in the 2-1 semi-final defeat.

Player you've never heard of: Goncalo Guedes – The on-loan Valencia winger, 21, was named in Portugal's squad for March's friendlies after impressing in Spain.

Kit: Home – Red and green, Away – All white

Group B fixtures: Spain (7pm, June 15, Sochi), Morocco (1pm, June 20, Moscow), Iran (7pm, June 25, Saransk)

Russia

Manager: Stanislav Cherchesov

Star man: Igor Akinfeev – Russia's captain has featured more than 100 times for his nation between the sticks, and has won six league titles with CSKA Moscow.

How they qualified: As hosts.

History: Ten appearances at the World Cup finals but have not progressed from the group stage since the break up of the Soviet Union. Best finish – as Soviet Union – remains fourth in 1966.

Fun fact: The distance between Russia's westernmost stadium (Kaliningrad) and easternmost stadium (Ekaterinburg) is more than 1500 miles – roughly the same distance as Moscow to London.

Best World Cup moment: Oleg Salenko's record haul. The striker made history at the 1994 finals against Cameroon by becoming the first – and still only – player to score five goals in a World Cup match.

Player you've never heard of: Aleksei Miranchuk – The 22-year-old Lokomotiv Moscow forward has four goals in 14 games for Russia since making his debut in 2015.

Kit: Home – red and white; Away – white and blue.

Group A fixtures: Saudi Arabia (4pm, June 14, Moscow), Egypt (7pm, June 19, St Petersburg), Uruguay (3pm, June 25, Samara)

Saudi Arabia

Manager: Juan Antonio Pizzi

Star man: Mohammad Al-Sahlawi – Averaging a goal a game for Saudi Arabia since making his debut in 2015.

How they qualified: Group B runners-up in Asian qualifying, pipping Australia on goal difference after finishing one point behind Japan.

History: Four straight appearances at the World Cup between 1994 and 2006. Their best showing was a run to the last 16 in 1994, where they lost 3-1 to Sweden.

Fun fact: No goalkeeper has conceded more goals at World Cups than Mohamed Al-Deayea, who shipped in 25 goals over four World Cups from 1994 to 2006.

Best World Cup moment: Saudi Arabia may have lost 2-1 to the Netherlands in the 1994 group stages, but Fuad Anwar handed them a shock lead after 18 minutes in their first ever World Cup game – second-half goals from Wim Jonk and Gaston Taument turned the game on its head.

Player you've never heard of: Yahya Al-Shehri – The winger, currently on loan at Leganes, scored five goals in World Cup qualifying.

Kit: Home – white; Away – green.

Group A fixtures: Russia (4pm, June 14, Moscow), Uruguay (4pm, June 20, Rostov-On-Don), Egypt (3pm, June 25, Volgograd)

Senegal

Manager: Aliou Cisse

Star man: Sadio Mane – The influential Liverpool forward is the first name on the team sheet for Senegal.

How they qualified: Group D winners in African qualifying, not losing a game en route to finishing five points clear of Burkina Faso.

History: Senegal's one World Cup appearance to date came back in 2002, where they reached the quarter-finals, losing 1-0 to Turkey after extra time.

Fun fact: Senegal's 23-man squad at the 2002 World Cup comprised of 21 players plying their trade in France.

Best World Cup moment: Undoubtedly the 1-0 victory over reigning champions France in the first game of the 2002 World Cup. Papa Bouba Diop memorably celebrated Senegal's first ever World Cup goal by taking his shirt off and dancing around it by the corner flag with his team-mates.

Player you've never heard of: Keita Balde – Scored eight league goals in his debut season with Monaco after joining from Lazio.

Kit: Home – yet to be revealed; Away – white.

Group H fixtures: Poland (4pm, June 19, Moscow), Japan (4pm, June 24, Ekaterinburg), Colombia (3pm, June 28, Samara)

Serbia

Manager: Mladen Krstajic

Star man: Sergej Milinkovic-Savic – The 23-year-old Lazio midfielder is reportedly attracting interest from Europe's elite after impressing in Italy this season.

How they qualified: Group D winners in European qualifying, finishing two points clear of runners-up Republic of Ireland.

History: 11 appearances in total, eight as part of Yugoslavia from 1930 to 1990, two as Serbia and Montenegro in 1998 and 2006, before most recently featuring as Serbia in 2010. Reached the semi-finals in both 1930 and 1962.

Fun fact: Milorad Arsenijevic became the first person to play and manage at a World Cup, featuring for Yugoslavia in 1930 before taking charge in 1950.

Best World Cup moment: Serbia hand ed Germany their first group-stage defeat since 1986 when beating them 1-0 in 2010. Milan Jovanovic, who went on to join Liverpool that summer, scored the winner with a 35th-minute volley – their only shot on target all match.

Player you've never heard of: Andrija Zivkovic – The 21-year-old featured in Serbia's U20 World Cup-winning side in 2015, and is now a regular for Benfica.

Kit: Home – red, Away – white.

Group E fixtures: Costa Rica (1pm, June 17, Samara), Switzerland (7pm, June 22, Kaliningrad), Brazil (7pm, June 27, Moscow)

Spain

Manager: Julen Lopetegui

Star man: Sergio Ramos – The captain is the nation's second-most capped player, and continues to play a key role having already won the World Cup in 2010 and European Championships in 2008 and 2012.

Spain captain Sergio Ramos in action in a friendly with Germany
Image:
Spain captain Sergio Ramos in action in a friendly with Germany

How they qualified: Group G winners in European qualifying, taking four points from Italy to finish five clear of the four-time World Cup winners.

History: 14 World Cup appearances since first featuring in 1934. Crowned world champions in 2010 after beating the Netherlands 1-0 in extra time. Previous best was fourth place in 1950.

Fun fact: Spain have not drawn any of their last 14 World Cup matches, winning 10 and losing four.

Best World Cup moment: The World Cup-winning moment in the 2010 final from Andres Iniesta. After a bruising encounter against the Netherlands, which saw 14 yellow cards dished out (including two for John Heitinga), the Barcelona midfielder slotted home with four minutes to spare to spark jubilant scenes for Spain and hand their opponents a third defeat in the final.

Player you've never heard of: Alvaro Odriozola – The 22-year-old defender earned a call-up for the World Cup squad after an impressive season with Real Sociedad.

Kit: Home – red and yellow, Away – white and red.

Group B fixtures: Portugal (7pm, June 15, Sochi), Iran (7pm, June 20, Kazan), Morocco (7pm, June 25, Kaliningrad)

South Korea

Manager: Shin Tae-Yong

Star man: Heung-Min Son – The forward has shone for Tottenham this season, and scored seven goals for his country in the qualifying campaign.

How they qualified: Group A runners-up in Asian qualifying, finishing seven points behind Iran, but crucially two clear of third-place Syria.

History: Ever-presents at the World Cup since 1986, South Korea first reached the finals in 1954. A run to the semi-finals as hosts in 2002 ended with a 1-0 loss to Germany.

Fun fact: With South Korea set to feature at their 10th World Cup, no Asian nation has featured more times at the tournament.

Best World Cup moment: Ahn Jung-hwan's golden-goal winner against giants Italy in the last 16 in 2002. It goes down as a controversial 2-1 victory for hosts South Korea, with an outraged Italy believing they were victims of poor decisions from Ecuadorian referee Byron Moreno, who awarded South Korea a debatable early penalty, disallowed a Damiano Tomassi goal and sent off Francesco Totti for diving in extra time.

Player you've never heard of: Ja-cheol Koo – Scored four goals in qualifying, currently playing club football for FC Augsburg in Germany.

Kit: Home – red; Away – white.

Group F fixtures: Sweden (1pm, June 18, Nizhny Novgorod), Mexico (4pm, June 23, Rostov-On-Don), Germany (3pm, June 27, Kazan)

Sweden

Manager: Janne Andersson

Star man: Andreas Granqvist – Named Sweden's player of the year in 2017, the national team captain has been a rock in their defence since 2006.

How they qualified: Secured a 1-0 aggregate victory over Italy in the European play-offs, having finished runners-up to France in Group A.

History: 11 appearances since first featuring in 1934. Lost the 1958 final on home soil to Brazil, and have reached a further three semi-finals, most recently in 1994.

Fun fact: Sweden have met Brazil seven times at the World Cup, failing to winning any of them (D2 L5).

Best World Cup moment: For those who remember, it will be their 1958 run to the final as hosts. Brazil were resounding 5-2 winners in the Stockholm showdown, but Sweden impressed when toppling both the Soviet Union and West Germany in the knock-out stages.

Player you've never heard of: Ola Toivonen – The 31-year-old forward made just 12 appearances for Sunderland in 2015-16, and scored three goals during Sweden's qualifying campaign.

Kit: Home – yellow; Away – blue.

Group F fixtures: South Korea (1pm, June 18, Nizhny Novgorod), Germany (7pm, June 23, Sochi), Mexico (3pm, June 27, Ekaterinburg)

La fantastica rovesciata di Shaqiri che ha regalato il pareggio alla Svizzera. Ai rigori però ha prevalso la Polonia (Getty Image)
Image:
Xherdan Shaqiri's stunning goal for Switzerland in Euro 2016

Switzerland

Manager: Vladimir Petkovic

Star man: Xherdan Shaqiri – The Stoke winger assisted five goals in the Swiss' qualifying campaign.

How they qualified: A 1-0 aggregate victory over Northern Ireland in the European play-offs, having been pipped to first on goal difference by Portugal in Group B.

History: 10 finals appearances, reaching the quarter-finals in 1934, 1938 and 1954.

Fun fact: Became the first team to exit the World Cup without conceding a goal in 2006 – the 3-0 loss on penalties to Ukraine also saw them become the first side not to score in a shootout.

Best World Cup moment: A 1-0 victory against Spain in 2010 stunned the world – it was in the group-stage opener against the Euro 2008 champions, leaving many in doubt over Spain's credentials, though they did indeed recover to lift the World Cup trophy.

Player you've never heard of: Dimitri Oberlin – The 20-year-old Basel forward, on loan from RB Salzburg, earned his first call-up in March after impressing for the Swiss side.

Kit: Home – red; Away – white.

Group E fixtures: Brazil (7pm, June 17, Rostov-On-Don), Serbia (7pm, June 22, Kaliningrad), Costa Rica (7pm, June 27, Nizhny Novgorod)

Tunisia

Manager: Nabil Maaloul

Star man: Wahbi Khazri – The Sunderland midfielder is set to take the reins in attack after an injury to Youssef Msakni.

How they qualified: Group A winners in African qualifying, finishing one point above DR Congo.

History: First qualified in 1978 before appearing in three straight tournaments in 1998, 2002 and 2006. Failed to progress from any of their groups.

Fun fact: Tunisia have drawn one game and lost two in each of their last three World Cup group-stage campaigns.

Best World Cup moment: Tunisia's only win at the World Cup happened to be their first ever game at the finals in 1978. Having gone a goal down to Mexico, Tunisia rallied in the second half to win 3-1 i n Argentina.

Player you've never heard of: Aymen Mathlouthi – The 33-year-old goalkeeper is the Tunisian captain, and will be tasked with shutting out England and Belgium this June.

Kit: Home – white; Away – red.

Group G fixtures: England (7pm, June 18, Volgograd), Belgium (1pm, June 23, Moscow), Panama (7pm, June 28, Saransk)

Uruguay

Manager: Oscar Tabarez

Star man: Luis Suarez – The Barcelona forward will hope to reach the 100-cap club come summer, having averaged more than a goal every other game for Uruguay to date.

How they qualified: Finished second in the South American standings, 10 points behind Brazil.

History: Two-time winners, picking up the inaugural trophy on home soil in 1930 before winning again in 1950. With 12 appearances to date, they have since reached the semi-finals three times, most recently in 2010, where they lost to the Netherlands.

Fun fact: Uruguay are one of four teams to have won all of their games at a World Cup. After winning all four matches to clinch the 1930 edition, Italy did so in 1938 (four matches), while Brazil achieved the feat twice, in 1970 (six matches) and 2002 (seven matches).

Best World Cup moment: Winning the first World Cup in 1930 was one thing, but beating hosts Brazil to seal glory 20 years later was a monumental achievement. The near 200,000-strong crowd at the Maracana were left stunned, with the 2-1 defeat seen as a national tragedy in Brazil.

Player you've never heard of: Lucas Torreira – The 22-year-old Sampdoria midfielder will hope to breaking into the first team after earning his first call-up in March.

Kit: Home – Sky blue and black; Away – white.

Group A fixtures: Egypt (1pm, June 15, Ekaterinburg), Saudi Arabia (4pm, June 20, Rostov-On-Don), Russia (3pm, June 25, Samara)

  • Nouvelle Souffleur de batterie 40V + Batterie 2Ah + Chargeur -GREENCUT
  • Nouvelle Souffleur de batterie lithium 40V avec turbo puissant 216km/h -GREENCUT
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

«Naïve et confiante», Grace a donné une liste de fétiches à un homme sur un site de rencontres BDSM, la cour entend | Nouvelles du monde

Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - Prix Goncourt 2019 19,00 €…