Accueil auto Ilott explique le tremblement du casque «  bancal  » lors de ses débuts en F1

Ilott explique le tremblement du casque «  bancal  » lors de ses débuts en F1

0
0

Ilott a été annoncé comme le deuxième pilote de réserve d’Alfa Romeo plus tôt cette semaine, avant ses débuts le week-end du Grand Prix lors des essais d’ouverture du Grand Prix du Portugal.

Prenant le relais d’Antonio Giovinazzi, le jeune Ferrari Ilott a bouclé 21 tours et a terminé la séance 17e au général, avec quatre dixièmes de seconde sur Kimi Raikkonen dans la voiture sœur C41.

Une vidéo à bord du tour le plus rapide d’Ilott depuis FP1 montrait son casque dansant à la fin des lignes droites.

Le champion en titre de F3, Oscar Piastri, a tweeté Ilott en lui demandant « que se passe-t-il avec votre tête dans les lignes droites là-bas? », Auquel Ilott a répondu: « Juste un peu de vent. »

Ilott a expliqué après la séance que les secousses du casque s’avéraient parfois un peu inconfortables, et cela dépendait de son positionnement dans la voiture.

«C’était un peu bancal, ça me rappelait le bulldog de Churchill!» Dit Ilott.

«Je pense que c’est assez difficile de trouver l’équilibre, et le casque est beaucoup utilisé pour rediriger l’air, et peut-être avec ma position, c’est un peu différent d’Antonio.

«Ce n’était vraiment à la vitesse maximale que là où il le faisait. C’était un peu inconfortable, mais nous apporterons peut-être des changements pour la prochaine fois. »

Callum Ilott, Alfa Romeo Racing C41

Photo par: Zak Mauger / Motorsport Images

En réfléchissant à sa séance, Ilott a déclaré que les conditions de faible adhérence «nous ont un peu surpris» en début de séance, mais il a pu se mettre à niveau et se sentir satisfait de la façon dont son programme s’est déroulé.

«Une fois que je suis arrivé un peu à la vitesse avec les pneus et que je m’y suis habitué, je pense que j’ai terminé la course sur les durs à un dixième de Kimi, ce qui n’était pas mal à l’époque», a déclaré Ilott.

«Ensuite, nous sommes allés aux softs, et je me suis complètement fait prendre au début par l’adhérence et la mise en place des pneus. Alors oui, j’ai eu un peu de mal à ce moment-là. Mais ensuite, nous sommes arrivés, nous nous sommes rééquilibrés et je pense qu’avec le kilométrage des pneus que j’avais, je n’ai pas fait de mauvais temps.

«Dans l’ensemble, je construisais la régularité et j’étais très satisfait de la séance. J’ai parcouru tout le plan de course dont nous avions besoin et j’ai découvert les limites que nous avions en tant qu’équipe et en tant que pilote.

«Donc dans l’ensemble, j’ai beaucoup appris de mon côté, je pense que beaucoup a appris de l’équipe. Alors oui, un grand merci à Alfa Romeo de m’avoir donné cette opportunité.

Lisez aussi:

Interrogé sur les opportunités futures de conduire en F1 cette année, Ilott a déclaré: «Je ne sais pas, c’est à eux de décider.

«J’espère bientôt, mais je pense que nous devrons discuter un peu plus et voir ce qui se passe. C’était bien d’entrer en début d’année, et j’espère qu’il y aura des opportunités dans le futur.

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto