Accueil auto Vinales a ressenti une «pression géante» avant les débuts des tests Aprilia MotoGP

Vinales a ressenti une «pression géante» avant les débuts des tests Aprilia MotoGP

0
0

Le neuf fois vainqueur de la course MotoGP a piloté la RS-GP pour la première fois lors d’un test privé à Misano mardi et mercredi après son renvoi de l’équipe d’usine Yamaha au début du mois.

Aprilia a maintenant confirmé que Vinales – qui a signé un accord pour courir pour la marque pour 2022 – fera ses débuts en course lors du Grand Prix d’Aragon le week-end prochain.

Commentant sa première sortie avec Aprilia lors des essais, Vinales dit qu’il a rapidement trouvé un « sentiment positif » avec le RS-GP ayant initialement craint de conduire la moto.

« Quand je suis arrivé, j’ai ressenti une pression géante, j’étais nerveux », a déclaré Vinales à Sky Sports Italy.

« J’ai passé tellement de temps sur un autre type de vélo, mais après la première manche, j’étais calme, car j’ai trouvé un sentiment positif avec le vélo.

« J’aime l’ambiance dans le garage et je pense que ces tests nous aideront à être plus détendus pour le week-end de course.

« Tout a été très positif et je suis prêt pour Aragon. »

Vinales dit que ses débuts en course avec Aprilia à Aragon sont « importants » car ce n’est que dans des conditions de grand prix qu’il sera en mesure de bien comprendre la moto.

« Je ressens un sentiment normal, car pour moi, ce n’était pas normal d’être à la maison », a ajouté Vinales.

« J’ai pu rester calme et m’entraîner, mais je suis très content de cette opportunité car c’était très important d’aller à la course tout de suite, car [I need] pour comprendre comment le vélo se comporte dans ces conditions.

« C’est vrai que nous l’avons testé pendant deux jours ici et je suis content, mais il faut un week-end de course pour voir où tu en es. »

Maverick Vinales, Aprilia Racing Team Gresini

Photo par : Aprilia Racing

Vinales admet qu’il est encore loin de sa limite sur le vélo, mais a salué les efforts déployés par Aleix Espargaro et Lorenzo Savadori pour développer le RS-GP 2021.

« Je dois encore beaucoup m’améliorer, c’est sûr que je suis loin de pouvoir donner le meilleur de moi-même, car la moto est très différente, le moteur aussi, donc je dois encore le comprendre un peu », a expliqué Vinales.

« Mais je pense qu’Aleix et Lorenzo ont fait du bon travail et la moto est à un très haut niveau.

« Il y a une différence, mais ce n’est pas une grande différence, donc je pense que je peux m’améliorer beaucoup en peu de temps.

« Je suis encore loin de pouvoir pousser au maximum, mais le temps me vient assez facilement et c’est important.

Lire aussi :

L’une des plus grandes différences pour Vinales venant de la Yamaha à l’Aprilia est le moteur, l’Espagnol ayant été habitué à un moteur à quatre cylindres en ligne par opposition au V4 de la RS-GP.

« J’ai remarqué beaucoup de différence parce que c’est une caractéristique totalement différente », a déclaré Vinales à propos de la différence de moteur.

« Je dois apprendre quelque chose en termes de tracés sur la piste, car ils sont légèrement différents : j’avais l’habitude d’en faire plus [flowing lines], mais avec ce vélo, vous pouvez [accelerate] beaucoup plus tard.

« Ce que j’ai vraiment aimé, c’est le frein moteur, mais aussi la première pression sur l’accélérateur est bonne, et je pense que cela peut être bon sur le mouillé. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto