Accueil auto Van der Linde envisage d’autres sorties en LMP2 avant le retour d’Audi au Mans

Van der Linde envisage d’autres sorties en LMP2 avant le retour d’Audi au Mans

0
0

Van der Linde a eu sa première expérience d’un prototype du Mans plus tôt cette année dans l’Asian Le Mans Series, où il a disputé les deux dernières manches du championnat pour Phoenix Racing.

Le Sud-Africain a terminé quatrième pour ses débuts en LMP2 aux côtés de Simon Trummer et Matthias Kaiser sur le circuit de Yas Marina, avant de décrocher la dernière place sur le podium lors de sa prochaine apparition sur le même circuit.

Alors que la course GT3 reste la priorité pour van der Linde, qui est actuellement au cœur de la lutte pour le titre en DTM, le pilote officiel Audi envisage plus d’opportunités en LMP2 en 2022, avec à la fois l’AsLMS et l’European Le Mans Series sur son radar. .

Lorsqu’on lui a demandé s’il avait participé à l’AsLMS pour montrer ses compétences dans un prototype à son employeur Audi, van der Linde a déclaré à Motorsport.com : « Je ne pense pas que nous l’ayons fait pour Audi. Je l’ai fait plus pour moi-même juste pour comprendre ce qui est nécessaire pour conduire ces voitures et à quel point l’étape est importante, car je n’ai jamais conduit de voiture de formule, donc je n’avais aucune expérience en aérodynamique.

« J’ai fait un test DTM en 2016, ce n’était que mon expérience d’appui aérodynamique élevé avant cette course LMP2 que j’ai faite.

« J’ai eu la chance que ça se soit très bien passé, par rapport aux autres gars [that raced there]. [Ferdinand] Habsbourg était là, [Tom] Blomqvist était là.

« Ferdinand a remporté Le Mans cette année et Blomqvist a terminé deuxième au Mans. Ils ont remporté la série Asian Le Mans et nous avons pu courir avec ces gars-là après seulement quelques tours de mon premier vrai goût de la course LMP. Donc, c’est vraiment positif pour moi et de voir à quel point ils ont été compétitifs en WEC et en ELMS après cela.

« Je dirais certainement que nous envisageons déjà l’année prochaine, voir si nous pouvons mettre sur pied une Asian Le Mans Series ou un ELMS. [programme].

« Naturellement, chaque pilote GT3 essaie maintenant la même chose, mais je pense que nous avons eu la chance d’être montés dans le bus assez tôt pour vivre cette expérience, et nous continuerons à explorer au cours des prochains mois en fonction de ce qui se passe dans les coulisses. .

« Notre plan est de continuer à chercher des opportunités en LMP2 et s’il y a une opportunité qui se présente pour l’année prochaine, nous l’envisagerons certainement. Et puis c’est à Audi.

#5 Phoenix Racing Oreca 07, Kelvin van der Linde, Simon Trummer, Matthias Kaiser

Photo par : Asian Le Mans Series

Audi participera à la fois au championnat du monde d’endurance FIA ​​et au championnat IMSA WeatherTech SportsCar à partir de 2023 avec un prototype LMDh construit autour du châssis LMP2 de nouvelle génération de Multimatic.

Cela marquerait le retour de la marque basée à Ingolstadt au plus haut niveau de l’endurance depuis la fin de son programme LMP1 couronné de succès en 2016.

Plus de détails sur le projet LMDh d’Audi n’ont pas encore été révélés, y compris les pilotes avec lesquels il participera à la fois au WEC et à l’IMSA.

Van der Linde fait partie de la liste des GT3 d’usine d’Audi depuis qu’il a remporté le titre GT Masters lors de sa première saison avec Rene Rast en 2014, et a depuis ajouté un deuxième championnat en GT Masters et une victoire pure et simple aux 24 Heures du Nurburgring à son CV.

Le joueur de 25 ans estime qu’Audi est déjà conscient de son potentiel dans les machines à fort appui et que des sorties supplémentaires en catégorie LMP2 ne feront pas de différence lorsqu’il finalisera sa gamme de pilotes pour Le Mans.

« Je suis chez Audi depuis huit ans, donc je ne pense pas avoir besoin de les convaincre de quelque façon que ce soit », a-t-il déclaré.

« Ils ont pu m’analyser dans le simulateur de Formule E, j’ai fait un test de recrue en Formule E, j’ai fait un test de recrue DTM, j’ai remporté plusieurs championnats avec eux en GT3, donc je pense qu’ils ont pu m’analyser.

« Je ne pense pas que conduire une voiture LMP2 pendant un an ferait vraiment la différence ou changerait d’avis d’une manière folle.

« C’est juste une autre confirmation que je peux probablement adapter mon pilotage à ce genre de voitures, ce que j’ai pu confirmer. Voyons où va le voyage dans les prochains mois.

Lire aussi :

  • Cheminée poêle à granules Kit coaxial DN int 80 - ext 130
    280,65 € 295,42 € -5%
  • Cheminée poêle à granules Kit coaxial DN int 80 - ext 130
    280,00 € 361,00 € -22%
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto