Accueil High-Tech Un «timbre anti-nuisance» en provenance du Japon laisse une marque de honte sur ses mains tâtonnantes

Un «timbre anti-nuisance» en provenance du Japon laisse une marque de honte sur ses mains tâtonnantes

0
0
  • FURY - Anti-fourmis appât - lot de 2 - 10 g
  • Fumigateur tous insectes Fury - 300 m³

Shachihata

Une entreprise japonaise a sorti un tampon UV portable qui permet aux victimes de harcèlement de laisser une marque d'identification sur quiconque tente de les attaquer.

"C’est un tampon destiné à dissuader les nuisances", lit-on dans une page du produit traduit par Shachihata, un fabricant de tampons encreurs et de tampons encreurs pré-encrés.

Bien que la société ne mentionne pas spécifiquement le tâtonnement, les contacts non sollicités de la part des chikan sont un problème bien connu des femmes dans les trains bondés aux heures de pointe au Japon.

Il y a deux décennies, le pays a mis au point des voitures exclusivement féminines et certaines lignes ont installé des caméras comme moyen de dissuasion. Plus récemment, une application appelée DigiPolice est sortie, permettant aux victimes de diffuser un fort "Stop it!" ou affichez un message SOS en plein écran à montrer aux autres passagers.

Le nouveau "tampon anti-nuisance" de Shachihata imprime une image de 9 millimètres d'une main ouverte dans une encre spéciale uniquement visible sous une lumière fluorescente. Le timbre est livré dans un petit étui jaune (avertissement, indique le fabricant) et comporte un dévidoir pour pouvoir le fixer à un sac ou à une poche. Le produit coûte 2 700 ¥ (environ 25 $, 21 £, 38 AU $), mais un tirage limité est déjà épuisé.

Un rapport du département de la police métropolitaine de Tokyo datant de 2017 a enregistré 1 750 cas de tâtonnements ou de molestation, dont 30% survenus aux heures de pointe, à 7 heures et à 9 heures.

Mais, aussi répandu qu’il soit au Japon, le risque de mauvaise utilisation d’un gadget comme celui-ci est évident. Qu'est-ce qui empêche quelqu'un d'empêcher quelqu'un de se venger après avoir été jilté? Ou marquer quelqu'un qui est simplement ennuyeux en parlant au téléphone trop fort?

L'encre peut être lavée et le produit est principalement destiné à être dissuasif, a déclaré le porte-parole de la société, Hirofumi Mukai, au Japan Times. L'ère de #MeToo a apporté d'autres produits visant à décourager le tâtonnement et à attirer l'attention sur la question générale du harcèlement. Dress For Respect, chargé de capteurs, mesure, par exemple, le nombre de fois que le porteur a été tâtonné et transfère ces informations via Wi-Fi à une unité de commande en temps réel.

  • Insecticide mites textiles Fury - 400 ml
  • KB HOME DEFENSE - Tapette colle insectes
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans High-Tech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Jumanji: The Next Level voit Dwayne Johnson remporter le jeu de comédie

Tour de jeu pour chats catch the balls, plastique - ø 25 × 13 cm 9,07 € Chaise en polyprop…