Accueil Actualité Un nombre total de personnes déplacées atteint un record de 71 millions, selon un rapport de l'ONU | Nouvelles du monde

Un nombre total de personnes déplacées atteint un record de 71 millions, selon un rapport de l'ONU | Nouvelles du monde

0
0
  • Stress of Family Members in Caring for a Relative with Schizophrenia par Wai tong Chien
    Le nombre de personnes atteintes de schizophrénie dans le monde est estimé à environ 35 millions dont 20 millions vivent dans le développement ou moins deve ...
  • YouTube
    Browse by interest - Discover videos you’ll love in categories like music, entertainment, news, gaming, and more. All from the comfort of your couch. Supports multiple accounts - Everyone at home can sign into YouTube with a Google account to see recommendations, subscriptions, and playlists. Play YouTube videos from your phone on the TV - It’s easy to enjoy videos with friends and family. Simply find the videos you want to watch on your phone, then send them to your TV with a single tap. Search by voice - Quickly and easily find what you want to watch using voice search. Watch movies and shows - Stay entertained with thousands of movies and TV episodes available to own, rent, or watch for free. Enjoy music on the big screen - Find music videos featuring your favorite artists, songs, live performances and more. Discover new music based on your tastes and what’s trending around you. Watch videos in 4K - YouTube is home to the world’s largest library of online 4K content. Enjoy high-definition videos on the biggest screen in the house – from scenic nature videos to movie and video game trailers and more. (Requires a 4K-capable device.)

Un nombre record de 71 millions de personnes dans le monde ont été déplacées par la guerre, la persécution et la violence, ont déclaré les Nations Unies.

Le chiffre, exact à la fin de 2018, représente une augmentation de 2,3 millions par rapport à l'année précédente, soit deux fois plus qu'il y a 20 ans.

Il y a maintenant plus de personnes déplacées dans le monde que la population britannique ou française.

Image:
Des enfants syriens célèbrent l'Aïd près d'un camp de personnes déplacées à la frontière nord du pays avec la Turquie

Certains des réfugiés, demandeurs d'asile et personnes déplacées à l'intérieur de leur pays inclus dans le rapport publié par le Haut Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés (UNCHR) ont passé des décennies à vivre loin de chez eux.

Environ les quatre cinquièmes de ces "situations de déplacement" ont duré plus de cinq ans.

Plus de 41 millions de personnes ont été déplacées dans leur pays d'origine, dont 13 millions en Syrie après huit années de guerre civile.

Le Haut-commissaire Filippo Grandi a déclaré: "Il y a de nouveaux conflits, de nouvelles situations, la production de réfugiés, s'ajoutant aux anciens. Les anciens ne sont jamais résolus."

Les migrants au Mexique près des tentes où ils vivent temporairement jusqu'à ce qu'ils puissent trouver un abri
Image:
Les migrants au Mexique près des tentes où ils vivent temporairement jusqu'à ce qu'ils puissent trouver un abri

Lançant le rapport avant la Journée mondiale des réfugiés jeudi, M. Grandi a exhorté Donald Trump et les autres dirigeants mondiaux à cesser de décrire les migrants et les réfugiés comme une menace pour les pays hôtes.

Il a condamné le langage "dommageable" souvent utilisé pour décrire les personnes vulnérables fuyant l'insécurité et le danger.

M. Grandi a ajouté: "En Amérique, comme en Europe et ailleurs dans le monde, nous assistons à une identification des réfugiés – mais pas seulement à des réfugiés, mais également à des migrants – avec des personnes qui occupent des emplois qui menacent notre société. la sécurité, nos valeurs.

"Et je tiens à dire à l'administration américaine – au président – mais également aux dirigeants du monde entier: c'est dommageable."

Malgré le total record, les auteurs du rapport ont déclaré que les chiffres sont "probablement assez bas", le document ne reflétant pas correctement la crise au Venezuela.

Plus de 340 000 Vénézuéliens – confrontés à une inflation galopante, à des troubles politiques et à des pénuries alimentaires – ont quitté le pays d'Amérique du Sud l'année dernière.

Les Yéménites déplacées des zones proches de la frontière avec l'Arabie saoudite reçoivent une aide humanitaire
Image:
Aide humanitaire du HCR dans un camp de Yéménites déplacés près de la frontière avec l'Arabie saoudite

Les États-Unis restent le "plus grand partisan des réfugiés" dans le monde, mais ils enregistrent également le plus grand arriéré de demandes d'asile, avec près de 719 000.

L'oppression gouvernementale, les meurtres commis par des gangs, les abus sexuels, les meurtres commis par des milices et d'autres violences figurent parmi les raisons pour lesquelles les gens quittent leur domicile.

Le rapport détaille des histoires de personnes traversant des rivières, des déserts, des mers, des barrières et des barrières artificielles pour chercher refuge – et demande instamment que davantage soit fait pour que les réfugiés puissent rentrer chez eux volontairement dans la sécurité et la dignité.

  • La vie est un roman
  • Jouissance Club: Une cartographie du plaisir
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Un glissement de terrain en Norvège balaie un chien et huit maisons dans la mer | Nouvelles du monde

Un chien courageux a été emporté dans la mer avec huit maisons lors d’un puissant gl…