Accueil Actualité Un homme brandissant des couteaux et une femme otage abattu par la police à Los Angeles

Un homme brandissant des couteaux et une femme otage abattu par la police à Los Angeles

0
0

Un homme brandissant un couteau et sa femme otage ont été abattus par la police lors d'un affrontement devant une église.

Des images de deux caméras portées par des officiers de Los Angeles ont montré le suspect, Guillermo Perez, 32 ans, tenant un couteau et lui disant de poser l'arme avant de prendre le spectateur, Elizabeth Tollison, et de lui mettre une lame sur la gorge.

Les officiers ont été entendus crier "laisser tomber le couteau" plusieurs fois en vain en dehors de ce qui est une église qui aide les sans-abri.

Plusieurs balles ont ensuite été tirées d'un des fusils de chasse à sac des officiers – qui tirent un petit nombre de balles – alors que Perez utilisait une chaise pour essayer de dévier les balles.

Mais il a rapidement attrapé Mme Tollison et a laissé tomber la chaise avant qu'ils aient tous les deux été fusillés et tués par les trois officiers.

La police a déclaré avoir ouvert le feu, près de 20 fois, après que l'homme a commencé à couper l'otage lors de l'affrontement le 16 juin.

Image:
Guillermo Perez tient un couteau à Elizabeth Tollison. Pic: LAPD

Les policiers ont dit qu'un témoin leur avait dit qu'ils avaient vu Perez bouger le couteau dans un mouvement de scie contre sa gorge et lui couper la gorge après qu'ils aient été appelés aux rapports d'un homme poignardant son ex-petite amie.

Les blessures de l'ex-petite-amie apparente ne mettaient pas la vie en danger.

C'est la première fois que la police de Los Angeles a tué quelqu'un considéré comme un "spectateur innocent ou un otage" en 13 ans.

Le chef de la police, Michel Moore, a déclaré: "Il s'agit d'un autre cas où les policiers ont été forcés de prendre des décisions en une fraction de seconde sur la base des actions d'un individu violent."

Un autre tir mortel de la police a suivi quelques semaines plus tard quand les policiers ont tenté d'empêcher un homme armé d'entrer dans un supermarché de Trader Joe et d'abattre Melyda Corado, la directrice adjointe du point de vente.

La police a déclaré que le travailleur avait été tué avant que l'homme ne prenne des otages à l'intérieur du magasin le 21 juillet, le chef de la police défendant l'utilisation de la force meurtrière alors que les policiers tentaient d'arrêter ce qu'ils craignaient.

Cependant, M. Moore a dit qu'il était préoccupé par le nombre moyen de cartouches utilisées par les policiers dans les tirs, qui a augmenté l'année dernière – ainsi que le nombre moyen d'officiers impliqués dans ces tirs.

Il a dit que la nouvelle formation serait donnée aux officiers avec son département de police regardant dans les armes non létales pour équiper des officiers.

Le chef de la police a également déclaré qu'une enquête permettrait de déterminer si les policiers ont suivi la formation des otages.

  • smiffy s Kit diablesse rouge femme Dia de los muertos TAILLE UNIQUE
    Ce kit de diablesse pour femme se compose d'une paire de cornes et d'une queue.   Les cornes rouges sont…
  • Tutu noir squelette et rose femme Dia de los muertos Taille Unique
    Ce tutu pour femme est de couleur noir. Il est en tissu satiné noir, avec un voile noir par dessus.…
  • Kit diablesse rouge femme Dia de los muertos TAILLE UNIQUE
    Ce kit de diablesse pour femme se compose d'une paire de cornes et d'une queue.   Les cornes rouges sont…
  • Tutu noir squelette et rose femme Dia de los muertos Taille Unique
    Ce tutu pour femme est de couleur noir. Il est en tissu satiné noir, avec un voile noir par dessus.…
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Une femme noire tuée par un officier blanc chez elle alors qu'elle gardait un neveu | Nouvelles américaines

La famille d'une femme noire tuée chez elle par un policier blanc a accusé le policier…