Accueil Actualité Un aventurier français de 71 ans se lance dans un immense baril d’orange pour un voyage transatlantique dans les Caraïbes

Un aventurier français de 71 ans se lance dans un immense baril d’orange pour un voyage transatlantique dans les Caraïbes

0
0

Un Français de 71 ans a entrepris un voyage épique à travers l’Atlantique avec une capsule en forme de tonneau en direction des Caraïbes.

Jean-Jacques Savin est parti d’El Hierro, dans les îles Canaries, en Espagne, et espère terminer le voyage à bord du navire orange, qui utilisera les courants océaniques pour se propulser dans environ trois mois.

Il s’attend à parcourir 4500 km (2 800 milles) et à larguer des balises de l’embarcation en contreplaqué enduit de résine d’une longueur de 3 m (10 pi) et de 2,1 m (7 pi) afin d’aider les océanographes à étudier les courants dans l’océan Atlantique.

Les marqueurs aideront l’observatoire marin international, JCOMMOPS, à étudier les courants marins. M. Savin fera lui-même l’objet d’une étude sur les effets de la solitude en milieu fermé.

Image:
Jean-Jacques Savin a caché un bloc de fois gras pour le réveillon du Nouvel An

« Il fait très beau – j’ai une houle de un mètre et je me déplace à deux ou trois kilomètres à l’heure », a déclaré par téléphone à l’AFP l’ancien parachutiste militaire.

« Pour le moment, ma capsule se comporte très très bien et j’ai des prévisions de vents favorables jusqu’à dimanche. »

M. Savin, également ancien pilote et ancien garde forestier de parc national, travaillait sur sa capsule dans un chantier naval à Ares, une petite commune de la côte sud-ouest de la France.

Il a été fortement renforcé pour résister aux vagues et aux attaques potentielles d’orques.

Le Français partit d’El Hierro, dans les îles Canaries, en Espagne
Image:
Le Français est parti d’El Hierro dans les îles Canaries en Espagne

Le bateau, qui pèse 450 kg (à vide), est vide et comprend un espace de six mètres carrés complet avec une cuisine, une couchette et un espace de rangement.

M. Savin pourra se divertir lors de ses voyages avec un hublot dans le sol, qu’il pourra utiliser pour voir le poisson qui passe.

Il a également caché un bloc de foie gras et une bouteille de vin blanc de Sauternes en prévision du Nouvel An, ainsi qu’une bouteille de Saint-Emilion rouge pour son 72ème anniversaire le 14 janvier.

Même le vin fera l’objet d’une étude comparant les bouteilles conservées à bord et celles qui sont rentrées sur la terre ferme. Les scientifiques examineront l’effet des mois d’agitation par les vagues sur les boissons alcoolisées.

L’aventurier espère que les courants le feront traverser l’océan sans voile ni rames, et qu’il « peut-être » aboutir à la Barbade.

Cependant, il a dit qu’il préférerait atteindre une île française comme la Martinique ou la Guadeloupe.

« Ce serait plus facile pour la paperasse et pour ramener le baril », a déclaré M. Savin.

Le budget de M. Savin pour le voyage, doté de 60 000 € (54 000 £), a été en partie cofinancé et financé par des tonneliers.

Il avait les meilleures conditions pour transporter sa bouteille

Même s’il a eu l’occasion de passer le Nouvel An loin de sa famille, il avait tout de même décidé de le fêter dignement. Un Saint-Emilion grand cru a donc pu l’accompagner. Il est important de conserver ce vin dans les meilleures conditions, car le prix est assez élevé. En effet, il faut compter près de 24 euros l’unité, mais les saveurs sont toujours très appréciables.

  • Le vin est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité depuis 1999.
  • Il s’agit de l’un des grands crus d’exception, il peut donc transformer un repas et le rendre encore plus réjouissant.
  • Cette appellation est portée par plusieurs noms comme le Château Angélus ou encore le Château Cheval Blanc.
  • Ces vins de Bordeaux sont destinés aux experts, mais également aux novices qui souhaitent optimiser les saveurs en bouche.
  • Le prix d’une bouteille oscille toujours autour de 20/30 euros.

Que ce soit pour un repas classique, une occasion particulière ou une collection, il peut être judicieux de s’intéresser d’un peu plus près à ce Saint-Emilion, car il ne devrait pas vous décevoir et plusieurs cuvées sont possibles. Bien sûr, pour les plus prestigieuses, le prix peut rapidement grimper à plus de 300 euros, mais les arômes sont réjouissants.

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Pound volatil alors que les députés votent à la Chambre des communes sur l'accord de mai sur le Brexit

La livre sterling touchée par le Brexit est encore plus instable alors que les députés se …