Accueil Actualité Un ancien gardien nazi de 93 ans affirme que des images de "misère et d'horreur" le hantent | Nouvelles du monde

Un ancien gardien nazi de 93 ans affirme que des images de "misère et d'horreur" le hantent | Nouvelles du monde

0
0
  • Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - Prix Goncourt 2019
  • Kit d'éclairage pour chambre à coucher Smartwares SH5-SET-BS

Un ancien gardien d'un camp de concentration nazi a déclaré que les "images de la misère" l'avaient hanté toute sa vie.

Bruno Dey, âgé de 93 ans, est jugé à Hambourg par des milliers de personnes accusées de complicité de meurtre parce qu'il était gardien à Stutthof.

Au tribunal, il a déclaré que "les images de la misère et de l'horreur m'ont hanté toute ma vie".

Il s'est excusé auprès des victimes du camp et a déclaré qu'il avait été affecté à cet endroit à contrecoeur, car il n'était pas apte au combat, car il souffrait d'une maladie cardiaque.

C'est la première fois que Dey s'exprime lors de son procès qui a débuté la semaine dernière.

Image:
Dey, 93 ans, a déclaré ne jamais avoir tiré avec son arme alors qu'il était gardien

Rien ne prouve que Dey ait été impliqué dans des assassinats spécifiques dans le camp situé près de Dantzig, à présent dans la ville polonaise de Gdansk, mais les procureurs affirment que le fait qu’il soit un gardien ait aidé le camp à fonctionner.

Il fait face à 5 230 chefs d'accusation de meurtre complice de meurtre pendant son séjour entre 1944 et 1945. Il est actuellement jugé par un tribunal pour mineurs car il avait 17 ans à l'époque.

S'il est reconnu coupable, il risque six à dix ans d'emprisonnement. Il n'y a pas de phrases consécutives en Allemagne.

Dey a ouvertement discuté avec les enquêteurs au sujet de leur service à Stutthof, affirmant qu'il avait entendu des cris dans les chambres à gaz et avait vu les corps emportés dans le crématorium pour y être brûlés.

Comme il était apprenti boulanger, il a raconté à la cour qu'il avait essayé de se rendre dans une cuisine de l'armée ou une boulangerie après son transfert dans le camp, mais sans succès.

En tant que garde, il a été chargé de surveiller les équipes de travail des prisonniers, mais il a déclaré qu'il n'avait jamais tiré avec son arme.

Il a également permis à un groupe de faire passer en contrebande de la viande d'un cheval mort au camp.

La juge Anne Meier-Goering a réprimandé Dey à un moment donné lorsqu'il a comparé l'obligation de se tenir nu devant le médecin du camp à des prisonniers condamnés à faire la même chose.

Elle a demandé si sa comparaison n'était pas une "gifle" pour les survivants.

Dey a révisé son commentaire en ajoutant: "En tout cas, c'était certainement différent. On ne peut pas faire cette comparaison."

Le cas de Dey ne siège que deux heures par jour et deux jours par semaine, en raison de son âge, et il reviendra pour continuer à témoigner vendredi.

  • Le Roi Lion [4K Ultra HD + Blu-Ray]
  • 31R5070011B1 Moteur neuf Briggs & Stratton
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Le bilan des victimes du volcan White Island s'élève à 16 alors que la victime décède dans un hôpital australien | Nouvelles du monde

La panthère des neiges - Prix Renaudot 2019 18,00 € Blumfeldt California Red Chaise longue…