Accueil auto Tomoki Nojiri était « imbattable » à Motegi

Tomoki Nojiri était « imbattable » à Motegi

0
0
  • LED Plafonnier 'Tomoki' en métal pour salon & salle à manger
    11,90 €
  • LED Plafonnier 'Tomoki' en métal pour salon & salle à manger
    22,90 €

Nojiri a remporté dimanche sa troisième victoire en cinq courses cette saison pour se rapprocher du championnat, après avoir survécu à un défi de Yuhi Sekiguchi au départ et lors de la phase d’arrêt au stand.

Le pilote impulsif Sekiguchi a mis la pression sur Nojiri en effectuant son arrêt au stand obligatoire à la première occasion possible au tour 10 sur 35, mais Nojiri est arrivé au tour suivant et a pu rester à l’écart de Sekiguchi, la paire finissant finalement dans les deux premiers postes dans cet ordre.

Lire aussi :

« Je visais à passer [Nojiri] dans le premier tour, et après cela, je savais que ce serait difficile de doubler en piste, donc comme prévu, le résultat était le même qu’en qualifications », a expliqué Sekiguchi.

« J’avais un bon rythme lors des essais et du warm-up du dimanche, j’étais en bonne forme avec un réservoir plein et des pneus usés, alors j’ai pensé qu’il y avait une chance de sur-couper ou de sous-coter… mais quand j’ai essayé [the undercut] Nojiri était trop rapide. C’était impossible.

« La prochaine fois, nous courrons à nouveau à Motegi, donc je veux bien me préparer pour élever mon niveau et égaler Nojiri et viser à gagner la prochaine fois. »

Podium

Photo par : Masahide Kamio

Nobuharu Matsushita de B-Max Racing a terminé troisième, après avoir commencé dans la même position, bien qu’après avoir défendu un Ryo Hirakawa en charge dans la deuxième voiture Impul dans les phases finales.

« Je savais que la seule chance de gagner était le départ, et je suis généralement bon aux départs, donc je visais à passer à la fois Nojiri et Sekiguchi », a déclaré Matsushita. « Mais comme cela n’a pas fonctionné, c’est devenu une course de type » suivez mon leader « .

« Je pense que j’avais à peu près le même rythme que les deux meilleures voitures, mais Nojiri n’avait toujours qu’une longueur d’avance.

« Nojiri est un ami d’enfance et nous étions coéquipiers en 2018 [at Dandelion Racing]. Il était fort à l’époque, mais maintenant il est encore plus fort et il a fait la différence, donc après la course, je lui ai dit « félicitations ».

Matsushita a fait son arrêt au stand au 15e tour, après avoir pris la tête après l’arrivée de Nojiri et Sekiguchi, mais cela l’a exposé à être dépassé en piste par Hirakawa, qui avait des pneus plus frais.

Nobuharu Matsushita, équipe de course B-Max

Nobuharu Matsushita, équipe de course B-Max

Photo par : Masahide Kamio

Hirakawa a tenté d’attaquer Matsushita au 32e tour dans le virage à droite du virage 11 en descente, mais a échappé au mouvement au dernier moment, tandis que deux tours plus tard, une tentative de courbe en S n’a pas non plus abouti.

« Hirakawa venait de l’arrière avec une stratégie différente et il était avec des pneus plus frais, mais je me disais : ‘Allez, il n’y a aucune chance que je te laisse passer !' », a déclaré Matsushita.

« À propos de l’attaque d’Hirakawa à la courbe en S, je me disais : « ce serait nul si je me faisais dépasser ici », alors j’ai freiné très tard, et j’ai pensé : « s’il [Hirakawa] freine plus tard que moi, il ne va pas s’arrêter…’ Bien sûr, il ne s’est pas arrêté, et je suis content d’avoir réussi à tenir le coup et à terminer troisième. »

Hirakawa : Le changement de pneu lent m’a coûté la deuxième place

Hirakawa était seul parmi le groupe de tête à essayer de quitter son arrêt au stand le plus tard possible, entrant au tour 26, mais un arrêt plus lent que ses rivaux l’a laissé revenir en piste derrière Sekiguchi et Matsushita.

Tout en concédant que Nojiri était hors de portée, Hirakawa pense qu’une deuxième place aurait été envisagée avec un changement de pneus plus rapide.

« Je pense que la stratégie était assez bonne, juste déçu par le [speed of the] changement de pneus », a déclaré Hirakawa à Motorsport.com. « Nous avons perdu environ 1,5 seconde et nous n’avons pas pu obtenir la deuxième place.

« Je l’ai donné à 100% à chaque tour. Je pense que j’avais le rythme pour la P2, mais ces choses peuvent arriver en course, donc pas de regrets. »

Quant à savoir s’il avait peut-être quitté son arrêt trop tard, Hirakawa a ajouté : « À ce moment-là, j’ai eu une certaine dégradation des pneus et l’équipe me disait que Nojiri était plus rapide. Je ne savais pas si je devais rester en dehors ou boxer.

« Idéalement, nous serions restés deux ou trois tours supplémentaires, mais la dégradation a été plus importante que prévu. »

  • LED Plafonnier 'Tomoki' en métal pour salon & salle à manger
    35,90 €
  • LED Plafonnier 'Tomoki' en métal pour salon & salle à manger
    45,90 €
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto