Accueil auto Todt « se blâme » pour les protocoles de course annulés

Todt « se blâme » pour les protocoles de course annulés

0
0

Le GP de Belgique du mois dernier n’a couru que deux tours complets derrière la voiture de sécurité avant de recevoir un drapeau rouge. Il n’a pas été repris, et les résultats ont été déclarés après un tour, avec le poleman Max Verstappen le vainqueur.

Les 10 premiers ont reçu des demi-points, car le règlement n’exige que deux tours de course à effectuer et il n’est pas spécifié qu’ils doivent être sous drapeau vert.

Le seul changement par rapport au top 10 sur la grille d’origine était l’absence de Sergio Perez, qui est tombé à l’arrière après une chute avant la course.

L’attribution de points était l’un des nombreux aspects controversés de l’événement. Todt est intervenu rapidement en promettant le lundi après la course qu’il y aurait un examen approprié des circonstances lors de la prochaine réunion de la Commission F1 le 5 octobre, et que la distribution des points serait parmi les sujets.

Todt admet que la FIA aurait dû être mieux préparée pour une course perdue à cause du mauvais temps, bien que Spa soit la première fois en 71 ans d’histoire du Championnat du monde que cela se produisait.

« Je veux dire, la seule chose pour laquelle je me blâme, c’est que nous savions que cela arriverait », a déclaré Todt à Motorsport.com. « Donc, comme nous le savions, nous aurions peut-être dû avoir un protocole plus clair.

« Mais sinon, pourquoi est-ce arrivé ? Parce que les voitures sont plus larges, plus d’appui, probablement pas assez d’essais avec des pneus pluie extrême. Et puis la perception [visibility].

« C’est impossible sur un circuit comme Spa. Pouvez-vous imaginer si nous aurions dit : « OK, allons-y ». Au premier, deuxième ou troisième tour, nous aurions pris le risque d’avoir 15 voitures qui se heurtent, et nous ne le voulons pas.

« Nous voulons courir sous la pluie, mais pour le moment nous n’avons pas les ingrédients pour courir dans ces conditions. »

Todt a souligné qu’il y avait eu une véritable tentative de course et que les voitures n’avaient pas été envoyées uniquement pour courir pendant deux tours afin de qualifier l’événement pour les points.

« La deuxième tentative était parce que nous avions une prévision météorologique qui pouvait nous permettre de penser que cela pourrait être possible. »

Concernant la controverse sur les points, il a déclaré : « Donc c’est toujours un week-end de course, et comme c’est un week-end de course, nous devons distribuer des points.

« Alors, quel est le chemin ? Vous suivez la réglementation. Peut-être devons-nous penser que dans un tel cas, vous aurez alors des conséquences différentes du résultat de la qualification. Pour qu’on voie quoi faire. »

Todt a admis qu’il avait de la sympathie pour les fans qui ont passé une journée dans la course et n’ont pas pu assister à une véritable course.

«En tant que fan, je regardais la télévision et j’étais très frustré. Et j’étais à l’aise, donc je peux comprendre les fans qui ont payé leur billet.

« D’un autre côté, ils ne comprendront pas si nous demandons aux pilotes de faire quelque chose qui est simplement dans une situation incontrôlable. Nous ne voulons pas faire ça. »

Lire aussi :

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto