Accueil Actualité Theresa May face à la perspective d'un délai plus long du Brexit au sommet européen | Nouvelles de la politique

Theresa May face à la perspective d'un délai plus long du Brexit au sommet européen | Nouvelles de la politique

0
0
  • L'Institut
  • Alarme de chantier sans-fil autonome alerte appel/SMS - UltraPIR 3G + clavier + télécommande (gamme BT)

Theresa May est confrontée à la perspective d'être présentée avec un retard d'un an au Brexit lors d'un sommet d'urgence à Bruxelles.

Le Premier ministre a fait pression pour un report à la fin du mois de juin, avec la possibilité que la Grande-Bretagne parte plus tôt si son accord sur le Brexit est approuvé.

Mais ses espoirs risquent d’être déçus, après avoir déjà bénéficié d’une courte prolongation du processus.







L'UE accepte en principe que le Brexit tarde à ne mettre fin à aucun accord vendredi

Dans une lettre aux 27 États membres restants de l'UE, le président du Conseil européen, Donald Tusk, a déclaré qu'il y avait "peu de raisons de croire" que l'accord de Mme May, qui a déjà été défait à trois reprises, puisse être ratifié d'ici la fin juin.

Au lieu de cela, il a déclaré que le Conseil européen devrait discuter d'une prolongation plus longue, telle qu'une "prolongation flexible", "aussi longtemps que nécessaire et aussi longtemps que nécessaire".

L'UE27 doit accepter à l'unanimité tout retard dans le Brexit, ce qui permettrait à la Grande-Bretagne d'éviter de partir sans accord vendredi.

M. Tusk a écrit: "La flexibilité permettrait de mettre fin automatiquement à la prolongation dès que les deux parties auront ratifié l'accord de retrait.

"Le Royaume-Uni serait libre de partir dès qu'il serait prêt. Et l'UE27 éviterait les sommets répétés du Brexit.

"Il est important de noter qu'une longue extension fournirait plus de certitude et de prévisibilité en supprimant la menace de dates de falaises en constante évolution.

"En outre, dans le cas d'une impasse persistante, une prolongation plus longue permettrait au Royaume-Uni de repenser sa stratégie en matière de Brexit."

M. Tusk a ajouté qu '"aucune des parties ne devrait pouvoir se sentir humiliée à n'importe quel stade de ce processus difficile".

Avant son voyage à Bruxelles, le premier ministre rencontrera le chef du parti travailliste Jeremy Corbyn aux logements familiaux à partir de midi.

Les pourparlers multipartites entre les deux parties, qui ont pour objectif de trouver un accord de compromis permettant de sortir de l'impasse et de parvenir à un accord devant le Parlement, figureront certainement dans leur affrontement hebdomadaire.

Les discussions doivent reprendre jeudi, sans avancée décisive jusqu'à présent.



Theresa May arrive tôt pour rencontrer Merkel à Berlin



Où est Angela? Personne n'accueille le mois de mai à Berlin

Les travailleurs prétendent qu’il n’ya pas encore de "changement clair" dans la situation de Downing Street.

Une fois arrivée à Bruxelles, Mme May devrait s'asseoir pour des entretiens avec M. Tusk.

Les dirigeants de l'UE se réuniront ensuite pour discuter avec le président du Parlement européen, Antonio Tajani, avant que le Premier ministre ne les adresse et ne préconise un délai plus court pour le Brexit.







Corbyn: ne laisse pas tomber ses lignes rouges sur le Brexit

Un dîner sans Mme May suivra ensuite, au cours duquel l'UE27 acceptera de répondre à sa demande.

Une conférence de presse du Premier ministre devrait ensuite avoir lieu avant qu'elle ne fasse une déclaration aux députés à la Chambre des communes jeudi.

Le sommet intervient après que le Premier ministre eut eu des entretiens avec le président français Emmanuel Macron à Paris et la chancelière allemande Angela Merkel à Berlin dans le cadre d'un sifflet stop tournée diplomatique.



Theresa May



"Nous devons livrer le Brexit"

Mardi également, les députés ont approuvé une motion du gouvernement lui demandant de demander un report du Brexit jusqu'au 30 juin, par 420 voix contre 110, soit une majorité de 310.

Au total, 97 députés conservateurs se sont rebellés et ont voté contre le gouvernement, y compris les anciens secrétaires du Brexit, Dominic Raab et David Davis.

L'ampleur de la rébellion témoigne de l'ampleur de la colère du parti de Mme May lorsqu'elle a décidé de demander une nouvelle extension, ainsi que de la perspective imminente de devoir participer aux élections au Parlement européen près de trois ans après le référendum.

  • Chernobyl [DVD]
  • Kit deluxe 100% sans-fil autonome alarme GSM UltraPIR 3G (gamme BT)
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Quaden Bayles: un garçon victime d’intimidation mène une équipe d’étoiles de la ligue de rugby en Australie | Nouvelles du monde

Un garçon de neuf ans qui est resté suicidaire après avoir été victime d’intimidatio…