Accueil Actualité Sommet du G20: « Vaincre le coronavirus nécessite une coordination mondiale », selon le ministre saoudien des Affaires étrangères | Nouvelles du monde

Sommet du G20: « Vaincre le coronavirus nécessite une coordination mondiale », selon le ministre saoudien des Affaires étrangères | Nouvelles du monde

0
0
  • Würth MODYF LOT DE 10 MASQUES ANTIVIRUS LAVABLES AFNOR UNS 1 - PROTECTION CORONAVIRUS
    1 Lot de 10 masques barrières lavables et réutilisables UNS1, fabriqué en Union Européenne selon la norme AFNOR SPEC S76-001.
    29,54 €
  • FIFA 21 (PS4) - Version PS5 incluse
    Créez-vous plus d’occasions de but que jamais avec les tout nouveaux systèmes offensifs dynamiques mis au service de la jouabilité FIFA la plus intelligente à ce jour. La Personnalisation du placement élève encore plus l’intelligence de jeu pour la rendre encore plus réaliste avec une meilleure analyse du temps et de l’espace. Gérez chaque moment dans le mode Carrière de FIFA 21 avec des innovations qui renforceront la richesse et la profondeur des matchs, des transferts et de l’entraînement afin de vous donner encore plus de maîtrise pour faire triompher votre équipe et faciliter vos débuts dans votre carrière d’entraîneur.
    44,79 € 69,99 € -36%

Vaincre le coronavirus doit reposer sur une meilleure coordination mondiale et une distribution équitable des vaccins selon l’hôte du sommet du G20, qui a lieu ce week-end.

« Lorsque la pandémie s’est produite, chaque pays a essayé de mettre en place son propre système pour y faire face. » a déclaré à Sky News le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al Jubeir.

« Nous sommes déterminés à travailler avec nos partenaires de la communauté mondiale et en particulier au sein des pays du G20, pour trouver un moyen de fournir une assistance aux pays les plus pauvres afin qu’ils puissent se prévaloir du vaccin. »

Image:
M. al Jubeir parle à Mark Stone

M. al Jubeir s’est adressé à Sky News dans le cadre d’une interview de grande envergure dans laquelle il a également:

  • A refusé d’être tiré sur la question de savoir si Joe Biden devrait être reconnu comme le président élu des États-Unis
  • A assimilé la guerre en Yémen avec la guerre en Afghanistan en termes de combien de temps elle pourrait durer.
  • Rejeté les allégations de violations des droits de l’homme contre des militants emprisonnés et a insisté sur le fait que le système de justice saoudien était juste et indépendant.

L’Arabie saoudite est le premier État arabe à accueillir la réunion annuelle du les principales économies du monde, qui se déroulent pratiquement cette année en raison de COVID-19[feminine.

Les défis mondiaux posés par la pandémie constitueront une priorité. Le Ministre des affaires étrangères a reconnu qu’un manque de coordination mondiale avait eu un impact sur les efforts de lutte contre la pandémie.

Il a déclaré: «Nous avons reconnu qu’il existe certains protocoles que vous pouvez suivre qui ont été plus efficaces que d’autres.

« Tant que vous ne partagez pas d’informations, vous partagez votre expérience pour partager vos connaissances. »

Les multiples succès des essais de vaccins présentent désormais une opportunité mondiale de coordination, a-t-il déclaré.

« Les grandes sociétés pharmaceutiques ont clairement indiqué qu’elles essaieraient de produire très rapidement une énorme quantité de vaccin et de le distribuer à un coût assez bas. »

  En raison des restrictions COVID, une `` photo de famille '' virtuelle des dirigeants a été créée et projetée sur le palais Salwa à At-Turaif, l'un des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO en Arabie saoudite.  Crédit Diriyah Gate Development Authority
Image:
Grâce au COVID, une «photo de famille» virtuelle des dirigeants a été projetée sur le palais de Salwa à At-Turaif. Pic: Diriyah Gate Development Authority

Malgré les paroles encourageantes et les promesses de coordination des dirigeants, la réunion a été éclipsée par le bilan de l’hôte en matière de droits humains et son implication centrale continue dans la guerre au Yémen.

Il y a eu des appels de partout dans le monde pour un boycott de l’événement avec le Parlement européen votant pour rétrograder leur participation et le congrès américain publiant une lettre du Congrès appelant les États-Unis à limiter sa participation.

Des appels similaires sont venus du parlement allemand et les maires de New York, Londres et Los Angeles ont tous boycotté les événements du G20.

La rapporteure spéciale des Nations Unies sur les exécutions extrajudiciaires, Agnès Callamard, a déclaré: « Il est honteux que les pays les plus puissants aient accepté le sommet du G20 à Riyad alors que le pays hôte emprisonne des journalistes, des défenseurs, des militants, des femmes dont le seul crime est penser par eux-mêmes. « 

Le meurtre et le démembrement d’un journaliste saoudien Jamal Khashoggi, par des fonctionnaires employés par le gouvernement saoudien, est l’une des nombreuses violations graves des droits de l’homme attribuées au Royaume.

Un autre symbole du bilan du Royaume en matière de droits humains est Loujain al Hathloul, une militante des droits des femmes de 31 ans qui est incarcérée dans une prison saoudienne en attente de procès depuis trois ans.

En mai 2018, elle a été arrêtée avec plusieurs autres militants éminents des droits des femmes sous l’accusation de « tentative de déstabilisation du Royaume ». Aucune preuve n’a encore été produite par les tribunaux.

Le Royaume est le premier État arabe à organiser le sommet du G20.  Crédit Diriyah Gate Development Authority
Image:
Le Royaume est le premier État arabe à organiser le sommet du G20. Pic: Diriyah Gate Development Authority

Pressé de savoir pourquoi elle reste en prison, le ministre des Affaires étrangères a renvoyé la question devant les tribunaux: «Elle sera libérée du tribunal lorsque la procédure judiciaire sera terminée.

«Son cas est en cours d’examen par les tribunaux. Et puis elle sera soit punie, soit libérée. C’est à la cour.

«La décision de la détenir avait à voir avec des problèmes de sécurité nationale et non avec la défense du droit des femmes à conduire.

Il a insisté sur le fait que conformément à la loi saoudienne, les preuves contre un accusé ne seront rendues publiques qu’après le procès.

Au Yémen, une coalition militaire saoudo-émiratie, avec soutien et armes de comtés, y compris du Royaume-Uni, combat le groupe rebelle Houthi soutenu par l’Iran qui a pris le pouvoir lors d’un coup d’État en 2014.

Il a assimilé la guerre à l’intervention occidentale en Afghanistan en termes de longévité et de complexité.

«Nous faisons de notre mieux pour y mettre fin très rapidement.

« Lorsque le début des opérations militaires a eu lieu, nous avons annoncé le premier jour qu’il n’y avait pas de solution militaire au Yémen, que la solution était une solution politique et que nous avançons afin d’éliminer une menace claire et actuelle pour le royaume saoudien. L’Arabie sous la forme de missiles balistiques visant nos villes. « 

La nouvelle administration Biden en Amérique poursuivra la relation historiquement étroite entre les États-Unis et l’Arabie saoudite, mais exercera davantage de pression sur le Royaume pour qu’il transforme son bilan en matière de droits de l’homme et mette fin à la guerre au Yémen.

Mais M. al Jubeir a rejeté les suggestions d’une relation américano-saoudienne plus glaciale.

Il a déclaré: «Je ne suis pas préoccupé par le changement de position américaine ou de politique américaine.

« Ce qui se passe, c’est d’une administration à l’autre, l’articulation peut être différente, peut différer, mais la mise en œuvre ne le fait pas vraiment. »

Le ministre des Affaires étrangères ne serait pas attiré par l’insistance du président Trump selon laquelle les élections avaient été truquées et son refus de concéder sa défaite.

Mais s’attend-il pleinement à ce qu’un président Biden soit en fonction après l’investiture le 20 janvier?

« Nous verrons. Comme je l’ai dit, une fois les élections certifiées, nous saurons qui est le président … », a-t-il déclaré.

  • Laboratoires Rochex Nettoyant Désinfectant toutes surfaces prêt à l'emploi DUOTEX en bidon de 5 litres bactéricide - levuricide - virucide - efficace sur coronavirus
    - Nettoie et désinfecte (désinfectant à large spectre actif sur les virus) en une seule opération toutes les surfaces (hors sols) en contact ou non avec les denrées alimentaires : Tables, bureaux, poignées, interrupteurs, téléphones, sanitaires, ... - Ne necéssite pas de rincage (sauf pour les surfaces en
    29,90 €
  • L'Arabe du futur - volume 5 (05)
    22,90 €
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans Actualité