Accueil auto Quartararo en tête du FP3 alors que Marquez s’écrase à nouveau

Quartararo en tête du FP3 alors que Marquez s’écrase à nouveau

0
0

Le leader du championnat, Quartararo, a assuré sa place en Q2 pour les qualifications cet après-midi après avoir tiré en 1m46,926 en retard, ce qui était assez fort pour juste résister à une attaque d’Aleix Espargaro d’Aprilia avec un 1m46,949s.

Après 10 minutes de course, seul le champion du monde en titre Joan Mir avait amélioré le classement combiné.

Le pilote Suzuki a choisi vendredi contre une attaque contre la montre en pneus tendres en FP2, ce qui l’a laissé tomber 21ème, mais a bondi à la 11ème avec un temps de 1m48.161s au début de la troisième session.

Takaaki Nakagami (LCR Honda) était en tête de la feuille de temps des séances individuelles après les 10 premières minutes et deviendrait finalement le premier pilote à détrôner le meilleur vendredi de Jack Miller.

Avec un peu moins de 20 minutes à jouer, Nakagami s’est hissé en tête du classement combiné avec un temps de 1m47,394, qu’il a amélioré au tour suivant à 1m47,317.

Il menait la Suzuki de Mir de 0,016 seconde à ce stade, avec Alex Marquez de LCR Honda en quatrième position, Aleix Espargaro d’Aprilia en cinquième et Miguel Oliveira sur la KTM d’usine en sixième ayant également réalisé des gains au tour sur l’ordre combiné.

Avec un peu plus de 10 minutes à faire, Quartararo a fait son premier assaut en haut des feuilles de temps avec un 1m47,046s, avant que Francesco Bagnaia ne plonge dans les 1m46s sur sa Ducati d’usine avec un 1m46,984s.

Mir est allé 0,002 seconde plus vite quelques instants plus tard, mais Quartararo a réalisé un temps de 1m46,926 dans son dernier tour lancé pour terminer le FP3 le plus rapide de tous depuis Espargaro.

Mir a conservé les trois premiers pour passer confortablement en Q2, mais est provisoirement la seule Suzuki à participer à la séance de tirs au but après que son coéquipier Alex Rins n’ait été que 14e.

Bagnaia a été ramené à la quatrième place sous le drapeau à damier de son coéquipier Jack Miller et Jorge Martin de Pramac Ducati.

Pol Espargaro était le meilleur coureur Honda à la fin du FP3 en septième, à seulement 0,208 seconde du rythme, tandis que son coéquipier Marquez était huitième après s’être écrasé au virage 14 à droite lors de son dernier tour lancé – sa deuxième chute du week-end d’Aragon.

Nakagami et la recrue d’Avintia Enea Bastianini ont complété le top 10 pour s’assurer les places restantes en Q2 en FP3, Johann Zarco manquant sa Pramac Ducati de seulement 0,052 seconde.

Le remplaçant de Yamaha, Cal Crutchlow, était en route pour une place directe en Q2, mais a finalement été ramené à la 12e place devant Miguel Oliveira de KTM, Rins et Valentino Rossi de Petronas SRT.

Quelques instants avant la chute de son frère, Alex Marquez s’est écrasé au virage 12 et s’est retrouvé dans une position de Q1 en raison de la 16e place.

Maverick Vinales affrontera également la Q1 lors de ses débuts en Aprilia, mais n’était qu’à 0,863 s du meilleur rythme en 17e position et a trouvé une seconde au tour par rapport à vendredi.

Il a dirigé la deuxième KTM d’usine de Brad Binder, Iker Lecuona de Tech 3, Luca Marini sur la soeur Avintia Ducati, Danilo Petrucci sur la deuxième Tech 3 KTM et le remplaçant SRT Jake Dixon.

Résultats Aragon MotoGP – FP3 :

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto