Accueil auto Quartararo à nouveau en pole, Marquez 14e

Quartararo à nouveau en pole, Marquez 14e

0
0

Quartararo a été en pole à Jerez pour les trois dernières courses sur le circuit et a poursuivi cette course samedi, devançant de 0,057 seconde l’écurie Yamaha Morbidelli.

Jack Miller de Ducati s’est retrouvé promu dans un créneau Q2 malgré la fin du 11e FP3, alors que Morbidelli avait un tour annulé après la séance qui le plaçait en Q1.

Miller a établi la référence initiale à 1m37,248s, mais cela a été immédiatement effacé par Quartararo sur l’usine Yamaha.

Le Français a franchi près d’une demi-seconde d’avance sur le peloton avec un 1m36.807s, bien que le meneur de Q1 Morbidelli ait réduit cet avantage à seulement 0,005s lors de son premier tour volant en Q2 sur la SRT M1 ‘A-spec’.

Takaaki Nakagami, le meneur de la FP3, a terminé la première ligne provisoire après les premiers essais sur une Honda LCR avec le cadre qu’il a couru l’année dernière.

Quartararo a trouvé un temps marginal sur son dernier tour de vol, produisant un 1m36.755s pour réclamer la première place et diriger un top 10 couvert par seulement 0,399s.

Morbidelli a balayé la déception d’avoir été jeté en Q1 en plaçant son ancien Yamaha deuxième sur la grille, Miller cherchant à transformer sa fortune en 2021 à partir de la troisième.

Miller a pu se hisser au premier rang en utilisant son coéquipier Ducati Francesco Bagnaia comme référence, l’Italien récupérant la quatrième place lors de sa dernière tentative.

Nakagami était confortablement le meilleur pilote Honda en cinquième position devant Johann Zarco de Pramac, tandis que Maverick Vinales a été relégué en tête de la troisième rangée en septième sur sa Yamaha d’usine.

Aleix Espargaro sera déçu de sa huitième place sur l’Aprilia après avoir terminé parmi les trois premiers les vendredis consécutifs et se classer cinquième au classement général, tandis que le duo Suzuki d’Alex Rins et Joan Mir a du travail à faire des neuvième et dixième.

Brad Binder a suivi Morbidelli tout au long de la Q1, mais n’a eu qu’un seul pneu tendre frais pour la Q2, ses 1m37.467 n’étaient que suffisants pour la 11e place sur la KTM devant le wildcard du HRC Stefan Bradl.

Miguel Oliveira devait partir 13e après une amélioration tardive en Q1, mais le pilote KTM a vu son dernier tour annulé pour avoir dépassé les limites de la piste et est tombé 16e.

Cela a promu les deux pilotes Honda d’usine, avec Pol Espargaro à seulement 0,057 seconde de la 13e place en Q2 et se remettant d’un accident identique en FP4 pour son coéquipier Marc Marquez au virage 7 en FP3.

Marquez a donné le ton tôt en Q1 mais entamera la deuxième course de son retour en 14e après avoir été autorisé à continuer après des contrôles à l’hôpital suite à sa chute en FP3.

Enea Bastianini sur l’Avintia Ducati a été repoussée au 15e rang grâce à la rétrogradation d’Oliveira, Valentino Rossi aux prises avec un manque d’adhérence arrière en 17e position sur son Petronas SRT Yamaha à la tête du demi-frère Luca Marini monté sur Avintia.

Danilo Petrucci a terminé 19e sur sa Tech 3 KTM, avec Alex Marquez de LCR, Iker Lecuona (Tech 3), Lorenzo Savadori d’Aprilia et Tito Rabat de Pramac remplissant la grille.

Résultats de qualification:

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto