Accueil auto Prodrive achève le shakedown avec un nouveau concurrent du Rallye Dakar

Prodrive achève le shakedown avec un nouveau concurrent du Rallye Dakar

0
0

Les nouvelles réglementations FIA qui entreront en vigueur pour le Rallye Dakar 2022 et le nouveau Championnat du Monde de Cross-Country ont contraint les meilleures équipes à modifier leurs véhicules 4×4 existants et à les adapter aux nouvelles spécifications techniques T1+, comme Motorsport.com l’a révélé plus tôt cette année.

Ainsi, les 4×4 auront désormais 350 mm de débattement de suspension contre 280 mm actuellement, des roues de 37 pouces par rapport aux précédentes roues de 35 pouces qui ont causé plusieurs crevaisons lors des deux premières éditions de Dakar en Arabie Saoudite, et une longueur de 2,3 mètres. châssis au lieu de la version deux mètres actuellement utilisée par les équipes. Les nouvelles voitures seront également plus lourdes, le poids minimum passant de 1850 kg à 1950 kg.

Tout cela est nécessaire pour essayer d’égaler les performances des machines existantes de Toyota, Ford et Prodrive avec le nouveau prototype hybride d’Audi, qui concourra dans la catégorie T1-E mais peut se battre pour la victoire globale contre les voitures T1 et T1+.

Le personnel de Prodrive à Banbury au Royaume-Uni a commencé à assembler la première unité du nouveau BRX Hunter T1+ à la mi-août, en commençant par le châssis, avant d’installer la nouvelle suspension conçue selon les règles de 2022.

Dans les derniers jours du mois d’août, les techniciens ont terminé la construction et le montage de la carrosserie en carbone à Milton Keynes, où est basée l’usine composite de l’équipe britannique.

Les 2-3 septembre, Nani Roma et Alex Haro ont effectué plus de 200 km d’essais à bord du prototype 4×4 sur la section Sweet Lamb du Rally GB, à quelques kilomètres de Llanidloes à Powys, au Pays de Galles.

L’autre pilote de l’équipe, la légende du WRC Sébastien Loeb participait au Rallye Mont Blanc avec une Peugeot 306 Maxi la même semaine et n’était donc pas disponible pour les essais.

« C’était un shakedown pour tout mettre en place, pour voir que tous les systèmes fonctionnaient pour le prochain test au Maroc », a déclaré Roma à Motorsport.com.

« Le changement du pare-brise avant a été très visible, il nous donne beaucoup plus de visibilité et nous le remarquerons dans les dunes.

« Nous avons constaté que, bien qu’il soit beaucoup plus gros et que nous pensions qu’il serait plus difficile de rouler sur des pistes étroites, il fonctionne bien et sans problème sur les spéciales du WRC.

« Nous sommes satisfaits de ce que nous avons vu, mais il y a beaucoup de travail à faire car il y a beaucoup de nouveautés en termes de réglages, de fiabilité, etc.

« Je pense que nous avons du bon matériel et maintenant nous devons voir comment cela se passe dans des endroits que nous connaissons, comme le Maroc. La sensation est assez différente de celle de l’année dernière, mais il n’y a pas eu de points négatifs sauf que vous ressentez un peu moins de puissance car elle a plus de poids. Mais nous sommes très heureux et maintenant il est temps de travailler dur.

« J’espère qu’avec l’équilibre des performances, ils [FIA] peut compenser cette perte de puissance pour être à égalité avec Audi, notamment en termes d’accélération pure, car nous serons tous limités à 170 km/h maximum.

Bahreïn Raid Xtreme Prodrive Hunter T1+

Photo de l’équipe Bahrain Raid Xtreme

Le premier shakedown étant terminé, l’équipe Bahrain Raid Xtreme se rend au Maroc, où elle entamera deux semaines intenses d’essais dans le désert et les dunes pour peaufiner le nouveau Hunter T1+.

Roma et Haro se partageront les tâches de pilotage la première semaine, avant que Loeb ne les remplace pour sa première sortie dans la nouvelle voiture avec le nouveau copilote Fabian Lurquin.

L’équipe dirigée par Prodrive prévoit de disputer le Rallye du Maroc du 8 au 13 octobre avant de se rendre en Arabie saoudite pour quelques semaines d’essais autour de Ha’il, et de participer au Hail International Rally du 6 au 11 décembre comme test final avant le Rallye Dakar en janvier prochain.

Audi Sport a également commencé ses premiers essais dans le désert au début du mois avec le tout nouveau RS Q e-tron avec lequel il fera ses débuts au Dakar avec Mathias Ekström, Carlos Sainz et Stéphane Peterhansel.

Toyota est la seule des trois équipes d’usine de la discipline qui n’a pas encore révélé de rendus ou d’indices sur son Hilux T1+ 4×4 modifié, qui, selon Motorsport.com, est en cours de développement depuis juillet en Afrique du Sud.

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto