Accueil Actualité Peut affronter le prince saoudien alors qu'il est en mission pour vendre le commerce britannique aux dirigeants mondiaux

Peut affronter le prince saoudien alors qu'il est en mission pour vendre le commerce britannique aux dirigeants mondiaux

0
0

Theresa May "a l'intention" de rencontrer le prince héritier d'Arabie saoudite en marge du G20 et de le confronter au sujet du décès du journaliste saoudien Jamal Khashoggi et de l'impact humain de la guerre au Yémen.

Sa rencontre prévue avec Mohammed bin Salman, qui a été accusé de aurait ordonné l'assassinat de M. Khashoggi, aura lieu le vendredi.

Pendant ce temps, Mme May passera du temps à la réunion des dirigeants mondiaux pour faire passer le message que son accord sur le Brexit sera bénéfique pour le commerce international.

S'adressant aux journalistes qui l'accompagnent au sommet en Argentine, elle a déclaré: "Nous avons évidemment négocié un bon accord commercial avec l'Union européenne, ce qui est également important pour le reste du monde."

La défiante Premier ministre a exhorté les députés à soutenir son "bon accord commercial avec l'Union européenne" et a déclaré qu'il n'y avait pas d'alternative à la disposition controversée visant à maintenir une frontière irlandaise ouverte, et qu'elle ne commenterait aucun accord sur le "plan B". .

Dans des commentaires destinés aux députés publiquement opposés à son accord, le Premier ministre a déclaré: "Sans appui, il n'y a pas d'accord."

Image:
La première ministre a l'intention de dire à ses confrères dirigeants mondiaux que le Royaume-Uni sera ouvert aux affaires après le Brexit

Mme May ne serait pas inspirée par l'existence d'un plan B, refusant de répondre s'il en existait un pour parer à l'éventualité potentielle que la Chambre des communes puisse rejeter son accord lors d'un vote constructif dans un délai de 11 jours.

Au lieu de cela, elle a exclu l'option de la Norvège, qui verrait le Royaume-Uni rester dans l'union douanière, ainsi qu'un deuxième référendum.

Elle a déclaré: "Le gouvernement et moi-même sommes concentrés sur le vote du 11 décembre."

Le Premier ministre a accusé le parti travailliste de se battre pour des élections générales en dépit du bien-être du grand public.

"Ce qu'ils font, c'est préconiser le rejet de l'accord que nous avons négocié avec l'Union européenne sans disposer d'aucune alternative appropriée", a-t-elle déclaré.

"Ils disent qu'ils ne veulent pas de non-accord, mais ce que nous constatons en réalité, c'est qu'en semblant refuser un soutien temporaire, ils plaident efficacement en faveur d'un non-accord."

Jeudi, les Travaillistes ont déposé un amendement au vote en profondeur visant à prévenir le non-accord en tant qu'option.

Cependant, au cours des deux dernières semaines, Jeremy Corbyn, dirigeant du Parti travailliste, s'est fait l'écho de la critique du DUP concernant le système de sécurité actuellement accepté avec l'UE pour créer une frontière de la mer d'Irlande.

"Ce qu'ils veulent réellement, c'est une autre élection générale. Et cela signifie qu'ils n'agissent pas dans l'intérêt national. Ils font passer les intérêts de leur parti au premier plan", a déclaré Mme May.

Le Premier ministre a exhorté les députés de tous les partis à prendre en compte l'analyse économique publiée cette semaine, en dépit des critiques acerbes de sa propre branche du Brexiteer se plaignant du "Projet Hysteria".

"Si vous regardez l'analyse qui a été publiée par la Banque d'Angleterre et le gouvernement cette semaine – ce qui en ressort est la meilleure offre pour l'emploi et l'économie, cela tient compte du vote du référendum et reconnaît également la possibilité de créer le Royaume-Uni après le Brexit. C’est l’accord que j’ai négocié avec l’Union européenne ", at-elle déclaré.

"Et je demande à tous les députés d’envisager de tenir le vote sur le Brexit dans le respect de l’intérêt national."

Le Prince héritier saoudien Mohammed bin Salman donne une conférence de presse conjointe avec le président de la République française à l'Elysée à Paris le 10 avril 2018
Image:
Le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammed bin Salman, est accusé d'avoir ordonné l'assassinat

Le Premier ministre est à Buenos Aires pour un sommet important en cette période de croissance des échanges commerciaux et de tension géopolitique.

Mme May a confirmé qu'elle rencontrerait les Prince héritier saoudien, après des mois consacrés par le dirigeant de facto à l'assassinat de M. Khashoggi au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul le 2 octobre.

L’assassinat du chroniqueur du Washington Post, critique du prince héritier, a mis à rude épreuve les liens qui unissent l’Arabie saoudite et l’Occident.

Saudi a insisté sur le fait que le prince héritier n'avait aucune connaissance préalable du meurtre.

Mme May a déclaré: "J'ai l'intention de parler au prince héritier d'Arabie saoudite, le message que je transmettrai sera très clair.

"C’est le message que nous avons toujours donné dans cette édition de Jamal Khashoggi mais également dans les médias. numéro du Yémen.

"En ce qui concerne Khashoggi, nous souhaitons une enquête complète et transparente sur ce qui s'est passé et sur le fait que les responsables soient tenus pour responsables."

Et sur la question du Yémen, Mme May a déclaré: "Nous continuons d'être profondément préoccupés par la situation humanitaire et voulons une solution à long terme".

M. Trump et la Première Dame Melania arrivent à la veille du sommet
Image:
Mme May dira aux dirigeants du monde, y compris Donald Trump, que ses négociations sur le Brexit sont une bonne nouvelle pour le commerce

Mme May rencontrera également le président argentin Mauricio Macri plus tard vendredi, devenant ainsi le premier Premier ministre conservateur à se rendre dans le pays.

Elle a annoncé "de meilleures relations" avec la nation sud-américaine, mais a déclaré: "Je suis clair que notre position sur la souveraineté des Malouines n'a pas changé."

Le Premier ministre britannique a déclaré que le Royaume-Uni post-Brexit utiliserait son siège à la table de l'Organisation mondiale du commerce pour soutenir l'appel du président Trump à une réforme urgente du corps, qui, selon elle, devait accélérer le système de règlement des litiges et les nouveaux arrangements relatifs au commerce numérique et des services.

  • Oh qu'il est bio Lot de 5 Gants à Démaquiller Lavables en Coton Bio - Sachet 10 gants
    Oh qu'il est bio Lot de 5 Gants à Démaquiller Lavables en Coton Bio fabriqués selon la norme Oeko-Tex Standard…
  • Oh qu'il est bio Lot de 10 Carrés à Démaquiller Lavables en Coton Bio - Sachet 10 carrés
    Oh qu'il est bio Lot de 10 Carrés à Démaquiller Lavables en Coton Bio fabriqués selon la norme Oeko-Tex Standard…
  • Oh qu'il est bio Lot de 5 Carrés à Démaquiller Lavables en Coton Bio - Sachet 5 carrés
    Oh qu'il est bio Lot de 5 Carrés à Démaquiller Lavables en Coton Bio fabriqués selon la norme Oeko-Tex Standard…
  • Oh qu'il est bio Lot de 5 Gants à Démaquiller Lavables en Coton Bio - Sachet 10 gants
    Oh qu'il est bio Lot de 5 Gants à Démaquiller Lavables en Coton Bio fabriqués selon la norme Oeko-Tex Standard…
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Réclamation d'un complot de kidnapping: Julian Assange a nié le délai d'extradition | Nouvelles du monde

L'avocat de Julian Assange a accusé les États-Unis de vouloir "kidnapper et nuire…