Accueil auto Ocon est convaincu qu’Alpine a résolu le problème de sa F1

Ocon est convaincu qu’Alpine a résolu le problème de sa F1

0
0

Ocon a fait un début d’année impressionnant pour Alpine, enregistrant quatre points consécutifs entre Imola et Monaco, mais a vu sa forme plonger à partir de Bakou.

Le Français a vu sa saison atteindre un creux en Autriche alors qu’il a été éliminé en Q1 lors des deux courses, ce qui a entraîné un DNF au premier tour lors de la deuxième épreuve qu’il a épinglée sur sa position sur la grille.

Ocon a eu du mal à comprendre pourquoi il manquait autant de rythme par rapport à son coéquipier Fernando Alonso, ce qui a incité Alpine à effectuer un changement de châssis avant le Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone.

Cela a semblé avoir l’effet souhaité alors qu’Ocon s’est qualifié 13e, à un dixième de seconde d’Alonso, puis a terminé à la fois la course de sprint et le grand prix de dimanche dans le top 10.

La performance a laissé Ocon satisfait que l’équipe soit allée au fond de ses problèmes avec la voiture A521, aidant à mettre fin à son effondrement.

« Oui, je suis presque sûr que nous avons résolu le problème que nous avions », a déclaré Ocon.

« Ce n’est pas seulement un changement de châssis que nous avons fait. Il y avait beaucoup de choses [in the] arrière-plan et d’autres chemins que nous avons changés. Nous avons repéré quelque chose après [Austria] le lundi, et nous nous sommes demandé si cela pouvait être la raison.

« La seule chose qui m’importe, c’est que, évidemment, je me sens bien maintenant. Et dès que nous sommes sortis avec la voiture lors des essais, c’était compétitif, comme il se doit. C’était bien mieux. »

Ocon avait été interrogé sur le fait que sa propre motivation était un facteur dans la baisse de forme, étant donné que cela coïncidait avec la signature d’un nouveau contrat de trois ans avec Alpine.

Mais Ocon a estimé qu’il était clair que le problème résidait dans le châssis étant donné que ses résultats étaient « complètement en dehors des performances de la voiture » pour Alonso.

« Nous étions beaucoup plus lents que de l’autre côté du garage », a déclaré Ocon. « La voiture a toujours été capable d’être juste en Q3. C’est là que nous devions nous battre.

« C’est ce que nous avons fait ce week-end [at Silverstone]. La première manche de la Q2, j’étais dans le top 10. Il y a eu une dernière manche en désordre en Q2, avec beaucoup de trafic et des dépassements dans le dernier virage avant de commencer le tour et tout. Sinon, nous aurions pu être en Q3.

« Cela fait longtemps que ce n’est plus le cas. Je suis donc presque sûr que nous avons repéré ce qui n’allait pas, et j’espère que nous pourrons continuer cette série de points comme nous le faisions au début de l’année.

Lire aussi :

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto