Accueil auto Nissan organise une fusillade Fuji pour décider des pilotes 2020

Nissan organise une fusillade Fuji pour décider des pilotes 2020

0
0

Le constructeur basé à Yokohama aurait testé un certain nombre de pilotes, y compris la majorité de sa liste existante, après le festival NISMO dimanche.

Un pilote qui ne reviendra certainement pas chez Nissan est Frédéric Makowiecki, qui a conduit pour B-Max Racing aux côtés de Kohei Hirate en 2019 mais a été dévoilé samedi soir en tant que pilote à plein temps du championnat IMSA WeatherTech SportsCar pour Porsche pour la saison 2020.

Le Français avait précédemment déclaré à Motorsport.com que ses engagements Porsche seraient prioritaires pour la campagne 2020, et le nombre élevé daffrontements entre les calendriers SUPER GT et IMSA lannée prochaine rend impossible un retour à la série japonaise.

Parmi les pilotes de Nissan 2019, seuls Ronnie Quintarelli et Jann Mardenborough seraient enfermés pour la saison prochaine, bien que la place de Tsugio Matsuda semble relativement sécurisée compte tenu de son implication dans le développement de la GT-R 2020.

Lire aussi:

Matsuda était en action lundi à Fuji avec Hirate, James Rossiter, Mitsunori Takaboshi, Daiki Sasaki, Lucas Auer, Kazuki Hiramine et Katsumasa Chiyo.

Auer a couru pour B-Max en Super Formula cette année et serait un remplacement logique pour Makowiecki, si Nissan souhaitait garder un pilote international dans chacune de ses quatre voitures.

Cependant, lAutrichien a également été lié à un retour au DTM avec BMW pour 2020.

Chiyo faisait partie de la configuration GT500 de Nissan de 2016 à 2018, mais a été lune des victimes du remaniement de lhiver dernier au cours duquel Makowiecki, Hirate et Rossiter ont été embarqués.

Il a cependant participé à la course Autopolis pour Team Impul cette année lorsque Rossiter a été contraint dabandonner avec un problème doreille et pourrait être considéré comme un candidat à faible risque pour remplacer Makowiecki ou un autre pilote de lécurie Nissan.

Hiramine a quant à lui partagé cette année une Nissan GT-R NISMO GT3 pilotée par Kondo Racing avec Sacha Fenestraz à destination de Toyota cette année dans la division GT300, la paire terminant sixième au classement général.

Il manque dexpérience en course GT500, mais fait partie de la catégorie GT300 depuis la saison 2015, faisant la course pour Lamborghini jusquau passage à Kondo cette année.

Lire aussi:

Daiki Sasaki, Team Impul Nissan

Photo par: Andy Chan

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Les 24 Heures de Daytona 2020, c’est parti!

Un défi majeur pour les honneurs devrait venir des Cadillac, vainqueurs de la Rolex 24, ta…