Accueil Actualité Nathan Sutherland: Une infirmière «sans preuves directes» a violé une femme végétative malgré la correspondance de son ADN avec son bébé | Nouvelles du monde

Nathan Sutherland: Une infirmière «sans preuves directes» a violé une femme végétative malgré la correspondance de son ADN avec son bébé | Nouvelles du monde

0
0
  • YouTube
    Browse by interest - Discover videos you’ll love in categories like music, entertainment, news, gaming, and more. All from the comfort of your couch. Supports multiple accounts - Everyone at home can sign into YouTube with a Google account to see recommendations, subscriptions, and playlists. Play YouTube videos from your phone on the TV - It’s easy to enjoy videos with friends and family. Simply find the videos you want to watch on your phone, then send them to your TV with a single tap. Search by voice - Quickly and easily find what you want to watch using voice search. Watch movies and shows - Stay entertained with thousands of movies and TV episodes available to own, rent, or watch for free. Enjoy music on the big screen - Find music videos featuring your favorite artists, songs, live performances and more. Discover new music based on your tastes and what’s trending around you. Watch videos in 4K - YouTube is home to the world’s largest library of online 4K content. Enjoy high-definition videos on the biggest screen in the house – from scenic nature videos to movie and video game trailers and more. (Requires a 4K-capable device.)
  • Brosseuse électrique aspirante mgs

Il n'y a aucune "preuve directe" qu'une infirmière a violé une femme dans un état végétatif en dépit de la correspondance de son ADN avec le bébé auquel elle a donné naissance par la suite, a déclaré son avocat.

Nathan Sutherland, âgé de 36 ans, a été arrêté mercredi alors que les résultats de son test ADN correspondaient à ceux du bébé né de manière inattendue le 29 décembre.

La mère, âgée de 29 ans, est prise en charge de longue durée depuis l'âge de trois ans, quand elle a failli se noyer. Les employés de l'établissement Hacienda HealthCare de Phoenix, en Arizona, ont déclaré qu'ils ne savaient pas qu'elle était enceinte.

Tous les membres du personnel de sexe masculin ont dû subir un test ADN et Sutherland a été arrêté plusieurs heures après avoir soumis son échantillon sous ordonnance du tribunal mardi.

Le père marié de quatre enfants a été accusé d'un chef d'agression sexuelle et d'un chef de violence envers un adulte vulnérable.

L’infirmière auxiliaire autorisée a refusé de s’adresser à la police lors de son arrestation mercredi et a invoqué ses droits au titre du Cinquième amendement, refusant de témoigner au cas où il s’incriminait lui-même.







Infirmière arrêtée dans un cas de naissance végétative

Son avocat, David Gregan, qui a décrit Sutherland comme un homme de famille chrétien, a déclaré: "Il n’existe aucune preuve directe que M. Sutherland a commis ces actes.

"Je sais à ce stade qu'il y a de l'ADN. Mais il aura le droit d'avoir son propre expert en ADN."

Les enquêteurs ont constaté que Sutherland avait traité la victime et passé beaucoup de temps avec elle, selon une déclaration de cause probable.

Ils croient que Sutherland, dont l'épouse a demandé le divorce il y a sept semaines, a violé la patiente entre février et avril.

Esella Burr, une ancienne voisine, a déclaré qu'elle vivait à côté de lui, de sa femme et de ses enfants pendant plus de cinq ans et qu'elle les voyait souvent partir pour l'église le dimanche, à l'occasion d'une conversation occasionnelle.

"Je n'arrive pas à y croire. Il m'a dit qu'il était infirmier et qu'il aimait son travail", a-t-elle déclaré.

Sutherland a été licencié par Hacienda après son arrestation.

Une déclaration de la société a déclaré: "Une fois encore, nous nous excusons et adressons nos plus sincères condoléances à la cliente et à sa famille, à la communauté et aux partenaires de notre agence à tous les niveaux."

Après la naissance de la naissance, le PDG d'Hacienda a démissionné et la société a annoncé qu'un médecin ayant soigné la femme avait démissionné, tandis qu'un autre avait été suspendu.

La femme aurait été décrite comme étant en état végétatif, mais ses parents ont publié une déclaration dans laquelle elle se disait handicapée intellectuellement en raison de crises convulsives survenues dans la petite enfance.

Elle ne parle pas mais a une certaine mobilité dans les membres, la tête et le cou, réagit au son et peut faire des gestes du visage, ont-ils ajouté.

Sutherland n’a pas plaidé lors de sa comparution au tribunal mercredi et a été contraint de verser une caution de 500 000 $ (383 826 £), ce qui signifie que, s’il poste, il devra porter un dispositif de surveillance électronique.

Le bébé a été libéré de l'hôpital et la famille de la femme a déclaré qu'elle s'occuperait de lui, a déclaré le porte-parole de la police de Phoenix, Tommy Thompson.

  • Coffret des Alphas méthode de lecture nouvelle édition (coffret métal)
  • Bureau DETROIT design industriel
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Coronavirus: le Royaume-Uni double les lits de soins intensifs sur les îles Falkland | Nouvelles du monde

La Grande-Bretagne envoie des médecins militaires et une trousse de spécialiste pour doubl…