Accueil auto Motorsport Australia défend sa réponse à l’incendie de Perkins

Motorsport Australia défend sa réponse à l’incendie de Perkins

0
0

Le Holden Commodore de Jack Perkins a subi de lourds dommages à l’avant lors de la course d’ouverture de Super2 à Townsville, avant qu’un incendie ne se déclare dans le compartiment moteur de la voiture sinistrée.

Il a fallu un temps considérable aux commissaires armés d’extincteurs pour arriver sur les lieux.

Alors que ce qui était perçu comme une réponse lente a fait froncer les sourcils à l’époque, Motorsport Australia a depuis examiné la situation et défendu les actions de ses officiels.

L’instance dirigeante a déclaré que la voiture était mal placée en termes d’accès, tout en affirmant que Perkins n’avait pas activé l’extincteur à bord.

Lire aussi :

« Motorsport Australia a examiné les circonstances de l’incendie de la voiture et la réponse au feu impliquant le Commodore de Jack Perkins, Car 88, dans la course Dunlop Series (Super2/Super3) samedi », lit-on dans un communiqué de Motorsport Australia.

« La voiture 88 s’est arrêtée à une porte d’accès infield non utilisée ou habitée pendant la compétition et ce n’est pas un poste de commissaire. En tant que tel, il n’y avait pas d’extincteurs disponibles à ce stade.

« Il y avait un poste de commissaire à environ 60 mètres de cet incident sur le côté opposé du circuit. C’est un protocole bien établi que nos officiels ne peuvent pas traverser une » piste chaude « avant d’avoir reçu l’approbation du contrôle de course une fois que cela est sûr de le faire Dans ce cas, la barrière était en bordure de voie rendant l’accès potentiellement dangereux à ce moment-là.

« Un véhicule d’intervention incendie a également été localisé à 800 mètres de l’incident au virage 2 et a atteint la voiture 88 dans les 41 secondes qui ont suivi le contrôle de la course.

« Pour le contexte, il y avait 19 postes de commissaires signés sur le circuit de Reid Park, qui disposent tous de trois extincteurs. Compte tenu de la longueur de la piste, cela équivaut en moyenne à un poste de commissaires avec des extincteurs tous les 150 mètres environ. également plusieurs véhicules d’intervention incendie situés autour du circuit.

« Comme pour toutes les voitures participant à la série Dunlop, la voiture 88 était également équipée d’un extincteur dans le compartiment moteur pour une utilisation sur des incendies comme celui-ci. Dans ce cas, il n’a pas été activé par le conducteur.

« Nous veillerons à ce que tous les concurrents soient rappelés aux différentes procédures de sécurité incendie pour les événements futurs, y compris le levage des capots qui peut augmenter le risque d’incendie.

« La sécurité des circuits est notre responsabilité primordiale, et bien que personne n’aime voir une voiture en feu, nous devons nous assurer que la sécurité de nos concurrents et des commissaires volontaires est notre priorité numéro un. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto