Accueil auto Mostert le plus rapide dans la pratique cruciale

Mostert le plus rapide dans la pratique cruciale

0
0

Les conditions humides ont signifié que les temps étaient de retour au milieu des 1 à 30 secondes pendant la majeure partie des 10 premières minutes, les paires Tickford Mostert et Cam Waters donnant le ton en matière de caoutchouc pour temps pluvieux.

Quinze minutes plus tard, Richie Stanaway et Simona de Silvestro ont été parmi les premiers à affronter les conditions difficiles avec des pneus secs.

Stanaway a prouvé que le point de croisement avait bel et bien été atteint en 17 minutes quand il a été le plus rapide avec un temps de 1m29.588.

Cela a déclenché une série daméliorations au sommet, mais le temps a rapidement baissé pour atteindre 1m23, mené par Waters et Fabian Coulthard.

À 15 minutes de la fin, la séance a été brièvement interrompue grâce à Lee Holdsworth qui a échoué sa Tickford Mustang au virage 4. Il a réussi à sortir la voiture sans aide, mais pas assez vite pour éviter un drapeau rouge.

Lorsque la session a repris, Tim Slade a grimpé au sommet avec un chrono de 1m21.758, mais Scott McLaughlin a immédiatement accéléré avec un chrono de 1m20.893.

Le pilote Penske a trouvé plus de vitesse sur le même parcours, établissant un temps de 1m20.117 à 10 minutes de la fin. Il est ensuite revenu pour une dernière manche avec cinq minutes, passant à 1m19.867.

L’amélioration tardive de McLaughlin n’a cependant pas été suffisante, mais Mostert a réussi à le piquer au poteau avec un chrono de 1m19.642.

C’était également un tour au bon moment, quelques secondes à peine avant que Stanaway n’incline son Garry Rogers Motorsport Holden au tour 6, ce qui a mis prématurément fin à la séance.

Holdsworth a récupéré de son tour précédent pour clore la séance en troisième position derrière Mostert et McLaughlin, James Courtney, le meilleur Holden en quatrième position.

Rick Kelly a ouvert la voie pour Nissan en cinquième position, avec un groupe de Holdens composé de Shane van Gisbergen, Scott Pye et Jamie Whincup.

Waters et Winterbottom ont été les deux derniers à réserver une place automatique pour le deuxième trimestre en mettant fin à la pratique dans le Top 10.

Certains grands noms devront passer en Q1, Will Davison et David Reynolds étant respectivement 11e et 12e plus rapides.

Coulthard, quant à lui, a été attrapé par le drapeau rouge Stanaway et sest retrouvé coincé au 15e rang.

"Un peu un idiot", dit le Kiwi.

«Nous sommes sortis sur un manche avant celui-ci et les garçons nont pas assez serré la roue, alors javais un droit devant mal serré.

«Nous avons perdu un peu de temps là-dedans, mais la voiture est bonne. C’est bien sur le mouillé et sur le sec, c’est juste dommage que nous n’ayons pas pu faire un temps à la fin. "

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Nakagami explique sa décision de sauter les 8 Heures de Suzuka

Le vainqueur 2010, Nakagami, est revenu aux 8 Heures de Suzuka en 2017 avec Harc-Pro, avan…