Accueil Actualité Michelle Obama déclare qu'elle s'est sentie «perdue et seule» après une fausse couche il y a 20 ans

Michelle Obama déclare qu'elle s'est sentie «perdue et seule» après une fausse couche il y a 20 ans

0
0

Michelle Obama a déclaré qu'elle se sentait "seule et perdue" après une fausse couche et qu'elle avait révélé qu'elle avait une fécondation in vitro pour concevoir ses deux filles.

Parlant de l'expérience vécue il y a deux décennies, l'ancienne première dame a déclaré qu'elle avait le sentiment d'avoir "échoué parce que je ne savais pas à quel point les fausses couches étaient courantes parce que nous n'en parlons pas".

La femme de 54 ans a également déclaré qu'elle et son mari, l'ancien président Barack Obama, "devaient faire de la FIV" pour avoir Sasha et Malia, aujourd'hui âgées de 17 à 20 ans.

Mme Obama s'exprimait lors d'un entretien avec Good Morning America, sur ABC, avant le lancement de son mémoire intitulé Becoming.

Image:
Dans son livre, elle écrit franchement sur la lutte contre le racisme dans la vie publique

Dans son livre, elle écrit franchement sur la question de la lutte contre le racisme dans la vie publique, en devenant la première première dame noire du pays, et des difficultés qu’elle éprouvait au début de son mariage lorsque M. Obama a commencé sa carrière politique.

Sur sa fausse couche, elle a déclaré: "Nous sommes assis dans notre propre douleur, pensant que nous sommes en quelque sorte brisés."

Elle a ajouté: « Je compris que comme je l'étais 34 et 35, nous avons dû faire la fécondation in vitro. »

Dans son livre, Mme Obama a également lancé une attaque en colère contre le président Donald Trump, écrivant à propos de son choc en apprenant qu'il remplacerait son mari au bureau ovale et expliquait comment elle avait essayé de "tout bloquer".

La première dame américaine Michelle Obama (à gauche) regarde le nouveau président Donald Trump parler
Image:
Mme Obama exprime également son étonnement devant l'élection du "misogyne" Donald Trump

Elle condamne également la longue campagne "birther" de M. Trump, qui a remis en question la citoyenneté de M. Obama.

Mme Obama la qualifie de fanatique et dangereuse ", délibérément destinée à remuer les écrous à oreilles et les cinglés".

M. Trump a suggéré que M. Obama ne soit pas né aux États-Unis, mais à l'étranger, le rendant ainsi inéligible du poste de président.

M. Obama, dont le père était kenyan, est né à Hawaii.

Elle exprime son incrédulité devant le fait que tant de femmes choisiraient une "misogyne" par rapport à la candidate démocrate Hillary Clinton en 2016.

Et elle se rappelle comment son corps a "vibré de fureur" après avoir visionné la tristement célèbre cassette Access Hollywood, dans laquelle M. Trump se vante d'avoir agressé sexuellement des femmes.

Mme Obama accuse également M. Trump d'utiliser un langage corporel pour "traquer" Mme Clinton lors d'un de leurs débats électorauxs.

Elle écrit à propos de M. Trump qui suit Mme Clinton autour de la scène, se tenant à proximité et "essayant de diminuer sa présence".

Mme Obama lancera sa tournée promotionnelle mardi lors d'un événement avec Oprah Winfrey à Chicago, auquel devraient assister des dizaines de milliers de personnes.

Pendant ce temps, les billets ont déjà pour voir Mme Obama au Centre de Londres Southbank le 3 Décembre.

Une porte-parole du Southbank Centre a déclaré: "La capacité d'accueil du Royal Festival Hall du Southbank Centre s'élève à un peu plus de 2 700 personnes et, en raison d'une demande extrêmement forte pour cet événement, il y aura malheureusement des gens déçus de ne pas pouvoir acheter un billet.

"Nous avons travaillé d'arrache-pied pour garantir la disponibilité des billets à un public aussi large que possible en limitant le nombre de billets à deux par personne et en garantissant un prix inférieur."

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Un film perdu de Disney montrant le prédécesseur de Mickey Mouse découvert au Japon après 70 ans

Un film d'animation acheté par un adolescent au Japon il y a 70 ans s'est révélé ê…