Accueil auto McLaughlin ne voulait pas de campagne Bathurst « à moitié cul »

McLaughlin ne voulait pas de campagne Bathurst « à moitié cul »

0
0

Après avoir signé McLaughlin pour revenir pour le Bathurst 1000 2021 l’année dernière, Dick Johnson Racing a confirmé mardi que le Kiwi ne fera pas le voyage après tout.

La confirmation de cette nouvelle a fait suite aux récents commentaires de McLaughlin suggérant que l’accord était peu susceptible de se concrétiser en raison de ses engagements IndyCar hors saison aux États-Unis et de l’incertitude concernant les voyages internationaux en raison de la pandémie.

Au mieux, McLaughlin aurait eu besoin d’une quarantaine de 14 jours pour entrer en Australie, ce qui signifie, y compris les préparatifs et les tests avant la course, qu’il est peut-être parti depuis plus d’un mois.

Développant sa décision, McLaughlin a déclaré que sa principale préoccupation était que l’inclinaison de Bathurst serait « à moitié cul » alors qu’il s’efforçait de limiter son temps loin des États-Unis.

« J’étais là si je pouvais », a-t-il déclaré. « Mais avec la quarantaine et certaines choses qui se passent, cela s’est avéré un peu difficile.

« C’est difficile de m’engager au niveau que je veux m’engager. Je ne suis pas prêt à revenir en Australie et à le faire à moitié, en termes d’aller à la piste de course et de faire un siège adapté là-bas, ou de pratiquer mon premier pilote changements en plus d’un an dans le garage.

« Je veux vraiment me mettre à l’aise et aller à une journée d’essais et travailler tout ça avant Bathurst, avant la plus grande course de l’année.

« Je pense que je le dois à DJR et au pilote avec lequel je conduisais, quel qu’il soit. Je voudrais faire de mon mieux.

« Malheureusement, avec la situation actuelle avec la quarantaine et les blocages potentiels, je ne pouvais tout simplement pas passer autant de temps loin de l’équipe [in the US] sans savoir que je pourrais revenir ici.

« C’était un peu une balle courbe. Mais j’ai dit à [DJR boss] Ryan [Story], je suis prêt à partir pour l’année prochaine s’il veut de moi. »

McLaughlin a ajouté qu’il avait pris une décision différente s’il n’était pas entre sa saison recrue et sa deuxième saison en IndyCar, un moment qu’il considère essentiel pour son développement dans la série à roues ouvertes.

« Je dois être réaliste et tout mettre sur le terrain dès maintenant », a-t-il déclaré.

« Je veux être un pilote IndyCar réussi. Je suis sur la simulation deux fois cette semaine, deux jours complets. J’ai plusieurs jours à venir au cours des prochaines semaines, puis des tests et des trucs. Et me mettre en forme. Cela prend beaucoup d’efforts pour arriver là où je veux être.

« Absolument, si j’avais deux ou trois ans de retard sur la piste et que j’étais heureux là où j’en étais, ce serait certainement une décision beaucoup plus facile. Mais pour le moment, je ne suis pas préparé [to] consacrer le temps nécessaire aux deux côtés du Pacifique.

« Je ne veux pas faire ça à ce stade de ma carrière. »

  • Analyseur Manomètre 2 VIAS GAS R410A, R32
    53,23 €
  • Vita B + de la Taurine et de la L-Carnitine 100 comprimés (revitalisant et fortifiant) pour des pigeons
    14,19 €
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto