Accueil auto McLaren ne s’attendait jamais à un rythme de podium en F1 à Monaco

McLaren ne s’attendait jamais à un rythme de podium en F1 à Monaco

0
0

La tenue basée à Woking se préparait pour une période difficile dans les rues de Monte Carlo, mais à la fin, son MCL35M était en fait plus proche de Red Bull et de Mercedes que sur les autres circuits.

Le directeur de l’équipe Andreas Seidl était ravi de la façon dont les choses s’étaient déroulées, avec Norris terminant troisième, alors que McLaren continue de revendiquer sa troisième place dans le championnat des constructeurs.

« Je dirais que nous ne nous attendions certainement pas à cela en termes de rythme, que nous pourrions être si proches de Mercedes, Red Bull et aussi Ferrari », a déclaré Seidl. «On l’a vu depuis le début de la saison, et dans les premières courses, on a toujours eu du mal dans les sections à basse vitesse, donc c’était vraiment encourageant à voir ce week-end.

« Donc, un très grand merci à l’équipe de retour à la maison, dans l’ingénierie et la production pour nous donner cette voiture pour ce week-end. Ils ont fait un excellent travail pendant l’hiver avec cette voiture et ils ont continué à pousser et à fournir les améliorations. »

Lisez aussi:

Le podium monégasque était particulièrement important pour McLaren car il est arrivé un week-end où la rivale Ferrari aurait pu marquer plus de points dans leur combat pour le meilleur des autres. Charles Leclerc avait pris la pole position mais n’a pas pu démarrer la course après la rupture d’un moyeu d’arbre de transmission sur le chemin de la grille, tandis que Carlos Sainz n’a terminé qu’une place devant Norris.

Seidl a admis qu’il y avait eu un grand danger d’un gros swing de points vers Ferrari, que son équipe avait heureusement évité.

« Pour le championnat, la façon dont la course s’est déroulée était évidemment un bon résultat pour nous car, vu le rythme soutenu de Ferrari jeudi et aussi samedi, oui, il y avait un risque élevé de perdre beaucoup de points », a-t-il expliqué.

«Évidemment, nous avons profité de la malchance de Charles, et c’est quelque chose que vous ne souhaitez pas à vos concurrents de cette façon.

« Mais il est important d’être toujours là quand les opportunités se présentent et c’est ce que nous avons réussi à faire. La course s’est déroulée avec un Lando volant, et je pense qu’en termes de stratégie, l’équipe a fait un excellent travail et était parfaite. »

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto