Accueil Actualité L’UE a exhorté à ne pas suivre l’initiative d’approbation des vaccins «hâtive» du Royaume-Uni alors que le ministre revendique la victoire au Brexit | Actualités politiques

L’UE a exhorté à ne pas suivre l’initiative d’approbation des vaccins «hâtive» du Royaume-Uni alors que le ministre revendique la victoire au Brexit | Actualités politiques

0
0
  • Rolléco Frein de parking pour remorque à main Ne peut être vendu sans l'achat simultané d'une remorque compatible
    Rolléco vous propose de découvrir les options disponibles pour vos remorques industrielles à main:.
    314,40 €
  • A Promised Land
    31,90 €

Le secrétaire à la Santé, Matt Hancock, a fait face à une réaction brutale après avoir affirmé que le Brexit avait aidé le Royaume-Uni à devenir le premier pays au monde à disposer d’un vaccin contre le coronavirus autorisé cliniquement.

Le jab Pfizer / BioNTech a été approuvé par le régulateur britannique des médicaments – mais l’Agence européenne des médicaments (EMA) n’a pas encore fait de même pour l’UE.

M. Hancock a affirmé que les pays européens «avancent un peu plus lentement» et a souligné que le vaccin avait subi tous les contrôles appropriés, mais l’Allemagne a déclaré qu’elle n’avait délibérément pas agi trop rapidement pour renforcer la confiance dans son efficacité.

Une photo d'illustration montre des flacons avec des autocollants de vaccin Covid-19 attachés et des seringues avec le logo de la société pharmaceutique américaine Pfizer et de son partenaire allemand BioNTech, le 17 novembre 2020 (photo de JUSTIN TALLIS / AFP) (photo de JUSTIN TALLIS / AFP via Getty Images)
Image:
Le vaccin Pfizer commencera à être déployé la semaine prochaine

Quelques heures après le moment important, les tensions politiques ont éclaté.

M. Hancock a déclaré à Times Radio que « grâce au Brexit, nous avons pu prendre la décision de le faire sur la base du régulateur britannique, un régulateur de classe mondiale, et de ne pas suivre le rythme des Européens ».

« Nous effectuons tous les mêmes contrôles de sécurité et les mêmes processus, mais nous avons pu accélérer leur exécution grâce au Brexit », a-t-il ajouté.

Et le secrétaire aux affaires Alok Sharma a également déclaré: « Dans les années à venir, nous nous souviendrons de ce moment comme du jour où le Royaume-Uni a mené la charge de l’humanité contre cette maladie. »

Image:
Le Dr Raine a déclaré que l’approbation du vaccin avait été faite en utilisant des dispositions de la loi européenne

Mais le message a troublé un certain nombre de politiciens allemands, y compris l’ambassadeur du pays au Royaume-Uni, Andreas Michaelis, qui a tweeté en réponse: «Pourquoi est-il si difficile de reconnaître cet important pas en avant comme un grand effort et un succès internationaux?

« Je ne pense vraiment pas que ce soit une histoire nationale. Bien que la société allemande BioNTech ait apporté une contribution cruciale, elle est européenne et transatlantique. »

Et le ministre allemand de la Santé, Jens Spahn, a déclaré que le Royaume-Uni avait utilisé un processus d’urgence pour autoriser son utilisation du vaccin, tandis que les politiciens avaient décidé de ne pas utiliser cette stratégie pour renforcer la confiance dans la sécurité du vaccin.

Peter Liese, un eurodéputé allemand et membre du parti au pouvoir de la chancelière Angela Merkel, la CDU, a également déclaré que l’EMA évitait d’approuver le vaccin parce qu’un « examen attentif … donnera aux gens une sécurité supplémentaire ».

Il a ajouté: «Les informations des dernières semaines reposaient principalement sur des communiqués de presse et la plupart des données n’étaient disponibles aux autorités que depuis quelques heures.

«Avec une campagne de vaccination d’une telle ampleur, il faut regarder attentivement et vérifier attentivement les informations fournies par les entreprises.

«J’ai confiance en BioNTech, mais ils disent à juste titre que« la confiance est bonne, le contrôle est meilleur ».

« L’approbation d’urgence est un outil normalement destiné aux patients souffrant d’une maladie grave et incurable pour lesquels il n’existe aucun autre moyen de sauver la vie ou l’intégrité physique. Ce n’est pas le cas avec Corona. »

« Quelques semaines d’examen approfondi par l’EMA valent mieux qu’une autorisation de mise sur le marché d’urgence hâtive d’un vaccin. »

Le Dr June Raine, directrice générale de l’Agence de réglementation des médicaments et des produits de santé, a précisé mercredi que l’approbation du vaccin avait été faite en utilisant les dispositions du droit européen, qui lie toujours le Royaume-Uni jusqu’à la fin de l’année.

Du début à la fin, le développement de ce vaccin a été rationalisé

Analyse par Thomas Moore, correspondant scientifique

À maintes reprises, les experts lors de la réunion d’information sur les vaccins ont déclaré que le public pouvait avoir toute confiance en sa « sécurité, son efficacité et sa qualité ».

Ils savent que certaines personnes hésitent à avoir le jab, craignant qu’il ait été développé si rapidement.

Mais les scientifiques – tous indépendants du gouvernement – disent qu’aucun coin n’a été coupé.

Pfizer a accéléré le développement en chevauchant différentes phases d’essais cliniques. Les études elles-mêmes étaient aussi rigoureuses qu’avec n’importe quel autre médicament, avec un grand nombre de volontaires.

Et les autorités réglementaires ont commencé ce qu’on appelle un examen continu, évaluant les données dès qu’elles sont devenues disponibles, en juin.

Au moment où Pfizer a remis le dernier lot de documents le 30 novembre, une grande partie du processus de vérification avait déjà été effectuée.

Du début à la fin, le développement de ce vaccin a été rationalisé.

Aucun effet secondaire grave n’a été observé dans les essais. Mais les autorités réglementaires continueront de surveiller la sécurité du vaccin au fur et à mesure de son déploiement.

C’est sensé et rassurant.

  • HAGER Mod. 10 sorties 16A/230V~ /NE - TEBIS HAGER TXA610D
    Mod. 10 sorties 16A/230V~ /NE - TEBIS HAGER TXA610D TEBIS - TOUT OU RIEN
    547,02 € 759,75 € -28%
  • Emmanuel le Hardi
    13,99 €
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans Actualité