Accueil Actualité L'Iran publie un message de paix et de stabilité alors qu'il est accusé d'avoir attaqué une installation pétrolière | Nouvelles du monde

L'Iran publie un message de paix et de stabilité alors qu'il est accusé d'avoir attaqué une installation pétrolière | Nouvelles du monde

0
0

Le président iranien a déclaré que le message de son pays au monde entier était "la paix et la stabilité" – alors que le Royaume-Uni, la France et l'Allemagne accusaient conjointement Téhéran de l'attaque d'une installation pétrolière saoudienne.

S'exprimant depuis New York, où il participe à l'Assemblée générale des Nations Unies, Hassan Rouhani a déclaré: "Nous voulons dire au monde que la situation dans le golfe Persique est très sensible."

Cela arrive alors que la France, l'Allemagne et le Royaume-Uni accusent conjointement l'Iran d'avoir commis les attaques du 14 septembre contre les installations pétrolières saoudiennes.

Une déclaration commune des trois dirigeants de ces pays a déclaré: "Le temps est venu pour l'Iran d'accepter un cadre de négociation à long terme pour son programme nucléaire, ainsi que des questions de sécurité régionale, notamment ses programmes de missiles."

Image:
Emmanuel Macron (à gauche) rencontre Angela Merkel (2-R) et Boris Johnson (à droite) au siège de l'ONU à New York

La déclaration a été rendue publique après une réunion entre Boris Johnson, la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron, dans le but de coordonner une stratégie sur l'Iran alors que les parties européennes tentent de sauver un accord nucléaire de 2015 et de désamorcer les tensions entre Washington et Téhéran.

"Il est clair pour nous que l'Iran porte la responsabilité de cette attaque. Il n'y a aucune autre explication plausible", lit-on dans le communiqué.

On voit de la fumée à la suite d'un incendie dans une usine Aramco
Image:
On voit de la fumée à la suite d'un incendie dans une usine Aramco

L’Iran a nié toute implication dans les attaques contre le champ pétrolifère de Khurais et l’usine de traitement de pétrole d’Abqaiq, qui ont ébranlé les marchés mondiaux du pétrole.

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a souligné "qu'il serait stupide que l'Iran se livre à de telles activités".

Les États-Unis et l'Arabie saoudite ont également accusé l'Iran d'avoir lancé ces attaques, que les rebelles du Yémen Houthi avaient précédemment déclarées en réponse à la guerre menée par l'Arabie saoudite et qui a tué des dizaines et des milliers de personnes.

Boris Johnson a placé le blâme sur l'Iran plus tôt dans la journée, bien que ce soit la première fois que la France et l’Allemagne l’aient fait.

Le Premier ministre britannique a déclaré dimanche lors de son vol à destination de New York que le Royaume-Uni "attribue désormais à l'Iran la responsabilité très probable" des attaques par drones et missiles sur les installations de Saudi Aramco.



Visiter l'usine pétrolière saoudienne bombardée



À l'intérieur des usines pétrolières attaquées en Arabie

Il a également déclaré que le Royaume-Uni envisagerait de prendre part à un effort militaire dirigé par les États-Unis pour soutenir les défenses de l'Arabie saoudite.

Cependant, M. Johnson a déclaré plus tard que le président américain Donald Trump devrait conclure un nouvel accord avec Téhéran, indiquant à NBC qu '"il y a un gars qui peut faire un meilleur accord … et c'est le président des Etats-Unis. J'espère qu'il y aura un Trump deal. "

Les trois pays ont indiqué qu'ils restaient attachés à l'accord nucléaire de 2015, mais ont exigé que Téhéran redevienne pleinement conforme.

"Nous sommes déterminés à poursuivre nos efforts diplomatiques pour créer les conditions et faciliter le dialogue avec tous les partenaires concernés par la désescalade des tensions au Moyen-Orient", ont déclaré les dirigeants.

Le président des États-Unis, Donald Trump, prend la parole devant l'Assemblée générale des Nations Unies à New York
Image:
Le président des États-Unis, Donald Trump, prend la parole devant l'Assemblée générale des Nations Unies à New York

La France cherche une solution diplomatique aux tensions américano-iraniennes, qui se sont intensifiées au cours des derniers mois.

Lors d'une conférence de presse à l'ONU, M. Macron a annoncé qu'il envisageait de rencontrer séparément MM. Trump et Rouhani le lendemain pour tenter de créer "les conditions du dialogue" et non une escalade.

Interrogé sur le projet de médiation du président français entre les deux pays, M. Trump a déclaré: "Nous n'avons pas besoin d'un médiateur … ils (l'Iran) savent qui appeler".

M. Trump a renoncé à un accord l'année dernière garantissant à l'Iran l'accès au commerce mondial en échange d'une réduction de son programme nucléaire. Les Etats-Unis ont réimposé les sanctions à l'Iran et ont imposé la semaine dernière nouvelles sanctions sur la banque centrale iranienne suite à son implication présumée dans les attentats.

  • Uriage eau micellaire peaux normales à sèches 500ml Pratique et rapide d'utilisation, l'Eau Démaquillante nettoie et démaquille en douceur sans qu'il soit nécessaire de rincer.
      Le geste plaisir au quotidien. - Produit 2 en 1 très doux, idéal pour les femmes pressées.   Fiche…
  • Capital et idéologie
  • uriage Eau démaquillante, Lingettes Peaux normales à sèches, 25 unités Pratique et rapide d'utilisation, l'Eau Démaquillante en lingettes nettoie et démaquille en douceur sans qu'il soit nécessaire de rincer.
      Le geste plaisir au quotidien. Produit 2 en 1 très doux, idéal pour les femmes pressées.   Fiche détaillée…
  • Avengers : Endgame [4K Ultra HD Blu-Ray Bonus]
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

L'armée syrienne s'associe aux Kurdes pour repousser l'offensive turque | Nouvelles du monde

Des combattants kurdes et des troupes du gouvernement syrien vont être déployés côte à côt…