Accueil Actualité Liban: Pourquoi y a-t-il des manifestations et que se passe-t-il maintenant? | Nouvelles du monde

Liban: Pourquoi y a-t-il des manifestations et que se passe-t-il maintenant? | Nouvelles du monde

0
0
  • Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - Prix Goncourt 2019
  • Porte-Manteau sur Pieds au Style Rustique, Portant, Meuble d’entrée, Style Industriel, avec 2 étagères, pour vêtements, Chapeaux, Sacs, Noir et Vintage, RCR16BX

Depuis plus d'une semaine maintenant, des manifestations à travers le Liban ont immobilisé le pays et samedi, les activistes planifient leur plus grande manifestation à ce jour.

Les banques, les écoles et les universités restent fermées, car un véritable échantillon de la société continue de réclamer la destitution du gouvernement par la concurrence.

:: Que s'est-il passé la semaine dernière?

Des centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues Liban au cours des neuf derniers jours, mettant de côté leurs différences religieuses ou leurs affiliations politiques exiger la fin de la corruption du gouvernement, inégalité et sectarisme.

Des manifestations ont eu lieu dans la ville du nord, traditionnellement conservatrice, à travers la capitale Beyrouth et jusqu’à la ville de Tyr, dans le sud du pays.

Image:
Les manifestations ont été principalement pacifiques

:: Qu'est-ce qui a déclenché les manifestations?

Certains ont qualifié ces manifestations de «révolution WhatsApp», mais cela est trompeur.

Il est vrai qu'une taxe proposée sur les appels Internet, y compris WhatsApp, qui est largement utilisée dans tout le pays, a été l'étincelle qui a attiré spontanément les gens dans la rue.

Malgré la colère et le désenchantement sous-jacents vis-à-vis du gouvernement libanais, la structure du système politique et de l’état du pays s’est dégradée depuis des années.

:: Pourquoi la colère contre le gouvernement?

La classe dirigeante du Liban n'a pas changé depuis la fin de la guerre civile dans le pays il y a 30 ans. Les visages ont peut-être changé (mais pas beaucoup), mais pas les dynasties et les cliques.

La politique libanaise est structurée par religion.

Selon la constitution, le président doit être chrétien, le Premier ministre doit être un musulman sunnite et le président du Parlement doit être un musulman chiite.

C'était une tentative, après le régime colonial français, de créer un système représentant toutes les confessions religieuses du pays.

Selon un recensement qui n'a pas été mis à jour depuis plus de 80 ans, il existe 18 groupes religieux différents.

Cependant, la conséquence est maintenant le sectarisme religieux du haut en bas de la politique. Cela crée un système où un système politique fonctionnant de manière homogène est impossible.







Une semaine de manifestations au Liban

Différents groupes politiques du pays ne cherchent qu'à conserver le soutien de leurs propres communautés.

Quelques faits expliquant l’ambiance.

Au Liban, 1% seulement des adultes perçoivent un quart du revenu national.

Près de 40% des jeunes, dont beaucoup sont diplômés, sont au chômage.

Et en termes très pratiques, le Liban ne fonctionne tout simplement pas: les coupures de courant sont fréquentes, l'eau n'est pas potable.

Les gens doivent payer l’électricité et l’eau, puis payer davantage pour les générateurs et les bouteilles d’eau.

Les frais de téléphonie mobile sont des services extorsionnaires tels que les appels WhatsApp très populaires. Donc, la taxe sur eux était la goutte d'eau.







Manifestations dans les rues du Liban

:: Qu'est-ce qui se passe maintenant?

Nous sommes dans une impasse.

Les manifestants, qui, pour la première fois dans l'histoire postcoloniale du pays, protestent en tant que groupe homogène sous le drapeau national, ont déclaré qu'ils ne quitteraient pas la rue avant la démission de l'ensemble du gouvernement et la réforme du système sectaire.

Le président Michel Aoun a déclaré que s'il comprenait les préoccupations du peuple, le seul moyen de changer de gouvernement était de passer par la constitution.

Jeudi, il a proposé un remaniement ministériel dans lequel des technocrates sont installés au gouvernement. Mais lui, le Premier ministre Saad Hariri et le président Nabih Berri resteraient en poste.

:: La violence est-elle une possibilité?

Il y a eu une nuit de violence au début des manifestations. Des magasins, des banques et des appartements dans le quartier plus riche du centre-ville ont été attaqués.

Cependant, depuis lors, le mouvement – à l’échelle nationale – a eu un air de carnaval.

L’armée et la police étaient présentes mais n’avaient aucun lien avec les manifestants, à part quelques échauffourées.

Cela pourrait toujours changer si le gouvernement ordonnait aux manifestants de sortir de la rue.

Mercredi, le compte Twitter officiel de l'armée a déclaré: "Nous sommes tous libanais. Nous sommes une famille."

Les partisans du mouvement Hezbollah chiite au Liban manifestent à Beyrouth
Image:
Les sympathisants de la manifestation du mouvement Hezbollah chiite au Liban à Beyrouth

:: Qu'en est-il du Hezbollah?

Le Hezbollah est le puissant parti politique islamiste musulman chiite et son groupe militant ayant son cœur au sud du Liban.

Au Liban, il est considéré comme un moyen de repousser l’agression israélienne du sud.

Le soutien à son dirigeant, Hassan Nasrallah, est fort dans le sud du pays, ainsi que dans l’est du Liban et dans certaines parties de Beyrouth, et il n’est pas particulièrement critiqué.

Cependant, certains des siens le considèrent désormais comme un joueur loyal lors de ces dernières manifestations, car ils le considèrent comme un représentant de la classe dirigeante corrompue.

Cela a provoqué des tensions avec ses partisans hardcore. On craint que cela ne se transforme en un point éclair. De violents combats ont déjà été vus.

Avec sa propre aile militante armée, en réalité une armée, il est à craindre que des affrontements entre eux et d'autres groupes ne puissent anéantir un mouvement national par ailleurs pacifique.

  • Le Roi Lion [4K Ultra HD + Blu-Ray]
  • Alarme de chantier sans-fil autonome alerte appel/SMS - UltraPIR 3G + clavier + télécommande (gamme BT)
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Le volcan néo-zélandais entre en éruption: des touristes blessés et plusieurs disparus | Nouvelles du monde

Aire de jeux WICKEY StormFlyer Portique de jeux en bois Tour d'escalade avec balançoi…