Accueil auto Les règlements de Dakar 2020 n’étaient « pas équitables »

Les règlements de Dakar 2020 n’étaient « pas équitables »

0
0

Al-Attiyah, qui a remporté le Dakar 2019 dans le Hilux à quatre roues motrices, a terminé six minutes derrière le buggy X-raid Mini à deux roues motrices de Carlos Sainz lors de l’édition 2020 de l’événement.

Alors que la marge finale de victoire était faible, les voitures à quatre roues motrices n’ont remporté que trois des 12 étapes du Dakar 2020, avec Al-Attiyah, l’escouade Giniel de Villiers et le pilote du Mini 4×4 Vaidotas Zala réclamant chacun une victoire d’étape.

Pendant ce temps, les mini buggys de Sainz et Peterhansel se sont combinés pour huit victoires d’étape, la victoire d’étape restante revenant à Mathieu Serradori dans le buggy Century CR6.

Alors que les mini-poussettes sont autorisées avec un restricteur d’air de 39 mm, le Hilux à quatre roues motrices à aspiration normale a vu son diamètre du restricteur d’air réduit de 38 mm à 37 mm avant le Dakar 2019 au Pérou – que Toyota a néanmoins remporté.

Interrogé par Motorsport.com s’il aimait affronter Sainz et Peterhansel lors de l’édition 2020 du marathon en Arabie saoudite, Al-Attiyah a déclaré: « J’apprécierai davantage quand je verrai Carlos et Stéphane conduire un 4×4, pas un buggy.

« Cette [Hilux] est une évolution complète. Mais nous avons baissé le restricteur de 1 mm, c’est le problème. Dès le début [of the marathon], nous avons perdu une heure de [the] Différence de restriction de 1 mm.

« Pour être honnête – je ne veux pas dire quelque chose de mauvais, mais le règlement n’est pas juste entre le buggy et le 4×4. Comme, par exemple, depuis trois ou quatre ans avec Peugeot[‘s buggy], quand ça vient, ça vient avec une bonne voiture.

« Le mois prochain, vérifiez toutes les données, car nous avons toutes les données de la Mini et de la Toyota, et la FIA s’organisera, car nous avons toute l’image – le buggy est plus rapide que le 4×4. »

Derrière Al-Attiyah, les voitures à quatre roues motrices sont passées de la quatrième à la septième place au classement Dakar 2020, mais ces concurrents ont bouclé le marathon entre 40 et 80 minutes de moins que Sainz.

« Si vous comparez en novembre dernier [Rally] Maroc, on est complètement surpris cette fois, car après au Maroc on est en tête, c’est une autre histoire.

« Je pense que pour moi la Mini déposait le moteur au Maroc, ici c’est complètement plein, ce n’est pas question.

« Si vous voyez la deuxième voiture à quatre roues motrices, combien de minutes derrière moi? Beaucoup. Je pousse toujours, je me bats, même la Mini. Le 4×4, c’est trop loin, vous savez? Ce n’est pas facile. »

Al-Attiyah a toutefois souligné qu’il avait aimé prendre les deux mini-poussettes au Moyen-Orient et a été encouragé de franchir la dernière étape.

« Ce fut un grand combat et bien fait pour Carlos, bien fait pour Stéphane, bien fait pour moi.

«Ce fut un grand Dakar et nous sommes aussi très heureux d’être ici en Arabie, un nouveau pays. Je pense que maintenant la plupart des gens changeront d’avis pour le pays.

« La dernière étape, quand vous la gagnez, signifie que nous viendrons l’année prochaine pour gagner Dakar. »

Vidéo connexe

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Mercedes échange ses moteurs après la fermeture de jeudi

Hamilton s’est arrêté sur la bonne voie jeudi après-midi lorsque son moteur s’…