Accueil auto Les pilotes Renault expliquent le vendredi torride à Suzuka

Les pilotes Renault expliquent le vendredi torride à Suzuka

0
0

Ricciardo et Hulkenberg ont terminé les deuxième et deuxième places respectivement aux 17e et 18e places, qui deviendront leur place sur la grille du GP japonais si les qualifications ne se déroulent pas comme prévu à 10 heures dimanche à la suite de lannulation de la course sur piste de samedi.

Depuis la trêve estivale, Renault a connu une bonne course, faisant passer systématiquement les deux voitures au troisième trimestre.

Mais vendredi après-midi, l’équipe a opté pour des essais de pneus souples qualificatifs vers la fin de la séance de 90 minutes, au moment où la plupart des pilotes avaient choisi de partir tôt, ce qui signifiait que la piste était occupée par des rivaux très longs.

«Notre séquence d’exécution était fondamentalement hors séquence», a déclaré Hulkenberg. «Et nous voulions faire le plein de carburant et marquer des temps au tour à la fin, alors que nous pensions que la piste serait bien rodée et meilleure.

"Mais à l’évidence, tous les autres véhicules étaient à l’essence, et nous n’avons pas pu faire le tour, car nous avons continué à heurter des voitures dans la circulation.

«C’est l’une de ces choses, évidemment, avec le recul, il est facile de dire que nous avons mal agi, mais cela n’a pas fonctionné non plus. Si nous ne parvenons pas à nous qualifier, nous serons très compromis.

«C’était une séance inhabituelle, une séquence caduque, un plan d’exécution et un calendrier. Ce n’est pas la vraie image. Mais ce fut aussi une journée difficile avec la voiture en termes d’équilibre et d’harmonie.

"Donc, nous ne sommes pas aussi mauvais que 17ème ou 18ème, cela est dû aux circonstances, mais même le top 10 semble difficile pour le moment."

Lire aussi:

La quête d’un bon équilibre a été compliquée par l’ouverture d’un nouvel aileron avant le week-end du GP du Japon.

«Laprès-midi a semblé un peu difficile, a déclaré Hulkenberg. «Les autres semblaient avoir un peu de rythme et pour moi l’équilibre n’était pas tout à fait ensemble.

"C’est évidemment un circuit assez équilibré, mais bien sûr, il s’agit d’un compromis sur la manière dont la P2 s’est déroulée. Le matin, je me sentais plutôt bien, mais d’une certaine façon, cela s’est estompé dans l’après-midi.

«C’était un peu des essieux avant et arrière, ne pas se parler correctement! Pas aussi connecté que je voudrais quils soient.

«Nous avons maintenant beaucoup de données et peut-être que nous pourrons trouver des données, les réoptimiser et avoir une bonne chance. Nous allons examiner et analyser tout ce qui sest passé aujourdhui. "

Ricciardo a admis que l’équipe ne s’attendait pas à retrouver ses voitures près du bas de la liste.

"Évidemment, nous nous attendions à être plus haut et je pense que nous avions la voiture pour le faire, a-t-il déclaré. Nous nous sommes un peu désynchronisés à la fin, essayant de faire le tour quand les autres étaient gentils. sur leurs longues courses. Pris dans un peu de cela. Je pense généralement que laprès-midi était mieux.

"La matinée nétait pas aussi forte. Je nétais pas trop à laise avec la voiture et je sentais que nous étions assez en retard, nous avons donc progressé cet après-midi. Jespère que le temps est assez clément dimanche matin pour se qualifier, cest le l’essentiel, et évidemment nous pouvons courir. ”

Ricciardo n’a pas reproché à la nouvelle aile d’avoir gêné sa journée, ajoutant: «Je pense que nous avons eu un peu de course dos à dos ce matin, pendant une grande partie de la matinée, la collecte de données, qui a pris un peu de temps sur la piste. loin de nous.

«Mais dans laprès-midi, je pense que nous avions une assez bonne vitesse hors de la boîte, cétait beaucoup mieux. Mais nous nous sommes fait prendre à essayer de faire les tours trop tard.

«Sur le papier, nous ne sommes pas là, mais je pense que les temps – sans doute pas à la vitesse de Carlos [Sainz], car il était assez rapide, mais dans le top 10.

«Nous avons apporté quelques modifications ce matin, ce qui nous a aidé. Je pense que nous allons faire un autre pas dans la direction où nous sommes allés. Nous devons simplement voir avec la force dappui, si cela va être humide, et probablement dajouter une certaine force dappui, nous allons donc voir ce quil fait la météo. "

Daniel Ricciardo, Renault F1 Team R.S.19

Photo de: Glenn Dunbar / Images de sport automobile

  • Cap Adrénaline Baptême en Renault Clio Cup - Circuit du Grand Sambuc
    Attachez-vous à coté d'un pilote professionnel lors d'un baptême passager en Renault Clio Cup près de Aix-en-Provence !
  • Cap Adrénaline Pilotage d'une Formule Renault - Circuit de Saint-Laurent-de-Mure
    Entrez dans la peau des plus grands pilotes de F1 grâce à ce stage de pilotage en Formule Renault près…
  • Cap Adrénaline Baptême de Pilotage en Renault Clio 3 Cup - Circuit de Chambley
    Montez à bord d'une Clio 3 Cup préparée pour la piste : ressentez les émotions d'un pilote de course.
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans auto

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Les débuts australiens de TCR Cupra confirmés

Garage1 a importé la voiture dAllemagne plus tôt ce mois-ci, les propriétaires de léquipe,…