Accueil Actualité Les manifestations du "printemps soudanais" contre le président Omar al Bashir

Les manifestations du "printemps soudanais" contre le président Omar al Bashir

0
0
  • Cartouche fusible RS PRO 5 x 20mm, 800mA, Type T
  • Cartouche fusible RS PRO 5 x 20mm, 200mA, Type T

Après quatre semaines de manifestations, de chants et de marches contre le régime d'Omar al Bashir, des milliers de manifestants soudanais se sont rassemblés dans le centre de Khartoum pendant la nuit pour tenter de forcer le dictateur de longue date du pays à se retirer.

Dans des scènes rappelant le printemps arabe, des manifestants dans la capitale ont scandé pour "la liberté, la paix et la justice", les manifestations s'étendant à d'autres villes et villages.

À Khartoum, les participants ont tenté de se rendre au palais présidentiel, où ils souhaitaient remettre un document exigeant le rétablissement de la démocratie.

Cependant, des policiers et des hommes en civil portant des fusils d'assaut ont bloqué leur chemin et ont tiré des gaz lacrymogènes, des balles en caoutchouc et des balles réelles.

Les organisateurs ont déclaré à Sky News que 2 000 personnes avaient été arrêtées.

Image:
Des manifestants scandés pour «la liberté, la paix et la justice»

Au moins trois personnes ont été tuées, dont un médecin, un garçon de 14 ans et un étudiant à l'université.

Au total, plus de 40 personnes ont perdu la vie depuis que ce soulèvement populaire a commencé le 19 décembre, selon des groupes de défense des droits des citoyens.

Le président al Bashir a pris ses fonctions en 1989 et a présidé à l'effondrement économique du pays qu'il dirige.

Son administration a accumulé des déficits énormes en subventionnant le coût du carburant, du pain et de divers autres produits.

Pour tenter de payer les factures, la banque centrale a imprimé de la monnaie, mais cette mesure a entraîné une inflation galopante et une flambée des prix.

Des manifestants ont jeté des pierres sur la police et crié des slogans
Image:
Des manifestants ont jeté des pierres sur la police et crié des slogans

Le gouvernement a perdu une part substantielle de ses revenus lorsque le sud, riche en pétrole, a fait sécession en 2011 à la suite d'un référendum.

Des dizaines de quartiers résidentiels dans et autour de la capitale ont organisé des marches et des manifestations jeudi.

Sky News a obtenu des images de Burri, une banlieue de l'est de Khartoum, où les habitants ont une longue histoire de protestations et de confrontations avec les autorités.

Les manifestants ont jeté des pierres sur la police et crié des slogans contre M. al Bashir.

En retour, les policiers ont ciblé les manifestants avec des balles réelles et du gaz lacrymogène. Selon des témoins oculaires, un ballon de gaz lacrymogène a été dirigé contre un bâtiment utilisé par les médecins qui tentaient de soigner les blessés.

Des dizaines de quartiers résidentiels dans et autour de la capitale ont tenu des manifestations
Image:
Des dizaines de quartiers résidentiels dans et autour de la capitale ont tenu des manifestations

D'autres vidéos diffusées sur les médias sociaux ont montré des forces de sécurité prenant d'assaut des maisons et frappant des manifestants.

Une foule nombreuse s'est rassemblée devant l'hôpital Royal Care du quartier, où le médecin, Babikir Abdel Hamid, âgé de 25 ans, et deux autres personnes ont été déclarés morts. Neuf personnes ont été blessées.

Le gouvernement n'a pas fait de déclaration officielle concernant ces manifestations ou ses tentatives de les réprimer.

Dans des propos tenus lors de plusieurs rassemblements favorables à l'administration, M. al Bashir a imputé les manifestations aux étrangers cherchant à déstabiliser son régime.

  • Cartouche fusible RS PRO 5 x 20mm, 5A, Type F
  • Cartouche fusible RS PRO 5 x 20mm, 630mA, Type F
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Mort de coronavirus en Espagne pour la deuxième journée consécutive | Nouvelles du monde

L’Espagne a connu une baisse du nombre de personnes décédées de COVID-19 pour la deu…