Accueil Actualité Les filles de 11 et 12 ans 'ont prévu de boire le sang de leurs camarades de classe', selon la police

Les filles de 11 et 12 ans 'ont prévu de boire le sang de leurs camarades de classe', selon la police

0
0

Deux filles âgées de 11 et 12 ans avaient l'intention de tuer leurs camarades de classe, de les démembrer et de boire leur sang pour se rapprocher de Satan, ont annoncé des policiers américains.

Les jeunes ont été trouvés avec des couteaux au collège Bartow en Floride mardi et ont été arrêtés.

Le département de police de Bartow a déclaré que le couple envisageait d'attendre dans les toilettes de l'école jusqu'à l'entrée des plus petits élèves.

Leur objectif était alors de trancher la gorge de leurs victimes, de se couper le corps, de manger de la chair et de boire leur sang, ont annoncé les autorités.

Ils avaient l'intention de finir par se poignarder à mort.

Le mandat indiquait: "Le plan était de tuer au moins un étudiant mais espérait tuer entre 15 et 25 étudiants.

"Tuer tous ces étudiants était dans l'espoir que cela ferait d'eux des pécheurs plus pervers en s'assurant qu'après qu'ils se soient tués … (ils) iraient en enfer pour pouvoir être avec Satan."

Selon les inspecteurs, les filles ont mis en scène le complot en regardant des films d'horreur chez l'une de leurs maisons ce week-end.

Le plan des filles a été mis au jour lorsque les administrateurs de l'école les ont recherchées après leur absence en classe.

La police a déclaré que les membres du personnel les avaient trouvés dans une cabine de toilette et que, lorsqu'ils les avaient ramenés à leur bureau, ils avaient trouvé quatre couteaux, un coupe-pizza et un aiguiseur.

Des officiers de police et des conseillers d'orientation supplémentaires ont été recrutés dans l'école pour le reste de la semaine.

Personne n'a été blessé, mais les filles font face à des accusations de complot en vue de commettre un meurtre au premier degré et à la possession d'une arme à l'école, entre autres charges.

Ils ont été envoyés dans un centre de détention pour mineurs.

Les procureurs décideront si les filles seront inculpées en tant qu’adultes ou enfants.

L'école a déclaré dans un tweet: "Le personnel de l'école a rapidement réagi à un comportement suspect. Les élèves ont été placés en détention et personne n'a été blessé".

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Les bijoux de Marie Antoinette vont aux enchères

Des bijoux appartenant jadis à la reine française infortunée Marie-Antoinette – y co…