Accueil auto Les espoirs de titre en WRC sont passés de « mal en pis »

Les espoirs de titre en WRC sont passés de « mal en pis »

0
0

Le finaliste du championnat de l’année dernière avait besoin d’un bon résultat pour rester en contact avec le leader des points Sébastien Ogier, mais il se bat maintenant pour les classements mineurs après un problème de transmission qui l’a tourmenté vendredi.

Evans s’est dirigé vers la journée en deuxième place au classement général après la Super Spéciale de jeudi soir et est resté fermement dans la course après la première des étapes de terre de vendredi.

Cependant, avant le regroupement avant la quatrième étape, sa Toyota Yaris a développé un problème de boîte de vitesses qui a entraîné un retard d’Evans à l’enregistrement, ce qui lui a coûté une pénalité de 40 secondes.

Le Gallois a ensuite dû boucler la majorité des trois étapes restantes bloquées dans l’engrenage, ce qui a encore fait hémorragie le temps.

Sans assistance à mi-parcours pour réparer la voiture, Evans a réussi à franchir les étapes pour atteindre l’assistance de fin de journée en se classant 16e au général, à 4m46,7s.

« C’était une affaire de dernière minute avant d’entrer dans l’ES3, tout allait bien après l’ES2 », a déclaré Evans.

« Quand nous avons ensuite mis le courant et commencé à rouler vers la scène, nous avons constaté que nous avions un problème, nous avons donc essayé de trouver des remèdes rapides, mais malheureusement, nous avons pris des pénalités de temps, puis plus tard en essayant de trouver des résultats. avec le problème. Malheureusement, c’était le retour à la case départ.

Elfyn Evans, Toyota Gazoo Racing WRT

Photo par : McKlein / Motorsport Images

« Ma pagaie [shift] ne fonctionnait pas du tout à la base mais j’avais les moyens de monter mais pas de descendre donc alors c’était cas de, si tu tentes ta chance disons pour certaines sections pour passer à la vitesse supérieure, tu galères beaucoup alors quand ça devient plus serré .

« Je pense que nous avons essayé de faire ce que nous pouvions et que l’équipe travaillait dans les coulisses, mais vous ne pouvez pas faire grand-chose dans cette situation. »

Avec son coéquipier Ogier à une courte distance de la tête du rallye, troisième à seulement 3,9 secondes de Kalle Rovanpera, Evans dit que ses espoirs de titre semblent bien pires qu’ils ne l’étaient au début de la journée.

« Je veux dire que la situation n’allait pas très bien de toute façon donc elle est allée de mal en pis, mais c’est le nom du jeu », a déclaré Evans, qui est confiant que son problème de boîte de vitesses sera réglé pour l’action de samedi.

« Je ne pense pas avoir vraiment eu de problème technique depuis que j’ai rejoint cette équipe donc, en fin de compte, ces choses arrivent et c’est un événement très rare ici donc je suis sûr que c’est juste un de ces des choses.

« Je suis presque sûr que c’est réparable, disons qu’il n’y a rien d’évident avec les informations dont ils disposaient. Je suis sûr qu’ils peuvent s’y mettre et le régler.

Le rallye de l’Acropole se poursuit samedi avec six autres spéciales.

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto