Accueil auto Les données ont montré que Rins «n’avait rien fait de mal» dans l’accident de MotoGP au Portugal

Les données ont montré que Rins «n’avait rien fait de mal» dans l’accident de MotoGP au Portugal

0
0

Rins a mené la course dans les premières étapes avant que le vainqueur Fabio Quartararo ne passe au virage 1 au neuvième des 25 tours.

La paire a couru en arrière pour les 10 prochains tours, effectuant un clapotis presque identique alors qu’ils se séparaient du peloton de chasse.

Mais les espoirs de Rins d’une quatrième victoire en MotoGP ont été déçus lorsqu’il a glissé des sept seconds tours de l’arrivée à l’épingle à cheveux Turn 5 Torre Vip, laissant Quartararo se lancer dans une deuxième victoire confortable de la campagne 2021.

Rins dit que les données ont montré que son point de freinage et sa pression de freinage étaient exactement les mêmes que le tour précédent, tout en notant qu’il roulait sur une «bonne limite».

«En course, je suis assez impressionné car je me suis beaucoup amélioré par rapport à l’année dernière et à la fin, nous n’avons pas été en mesure d’obtenir ce prix pour la chute», a-t-il déclaré.

«Je roulais sur la limite, Fabio était vraiment fort, mais je roulais sur cette bonne limite.

«Je veux dire, parfois vous êtes à la limite, la moto tremble, tourne dans tous les virages.

«Mais cette fois, je roulais plutôt bien, à la limite mais détendu.

«Je contrôlais très bien le spin et l’usure du pneu.

«C’est dommage car nous avons analysé les données et je n’ai rien fait de mal dans ce coin.

«C’était le même point de freinage, la même pression sur les freins. Mais parfois cela arrive. Nous devons continuer à regarder vers l’avenir.

«Bien sûr, je ne suis pas content, mais je suis content de la façon dont nous avons abordé le week-end.»

Lisez aussi:

Alex Rins, équipe Suzuki MotoGP

Photo par: Gold and Goose / Images de sport automobile

Rins admet que même sans la chute, gagner la course contre Quartararo aurait toujours été un défi.

« Je veux dire Fabio a bien expliqué, je le poussais », a-t-il ajouté.

«Il a démontré un bon rythme [in FP4], et aussi dans l’échauffement. Donc, il avait un bon rythme.

«Ok, je savais que nous n’avions pas le même rythme que lui, mais pendant la course je me sentais plutôt bien.

«Le crash est difficile à expliquer. Après le crash, il a commencé à faire 1m39.9s, 1m39.8s, 1m40.0s, 1m40.1s.

«Je veux dire, c’est sûr que si je ne m’écrase pas et qu’on continue sur ce rythme, je ferai le même temps au tour que lui car les pneus ont une limite et ce n’est pas facile de doubler sur cette piste.

«Bien sûr, la victoire a été un peu difficile, mais nous avons perdu 20 points très importants.»

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto