Accueil Actualité Les Argentins rejettent l'austérité et élisent un nouveau chef de centre-gauche | Nouvelles du monde

Les Argentins rejettent l'austérité et élisent un nouveau chef de centre-gauche | Nouvelles du monde

0
0
  • YouTube
    Browse by interest - Discover videos you’ll love in categories like music, entertainment, news, gaming, and more. All from the comfort of your couch. Supports multiple accounts - Everyone at home can sign into YouTube with a Google account to see recommendations, subscriptions, and playlists. Play YouTube videos from your phone on the TV - It’s easy to enjoy videos with friends and family. Simply find the videos you want to watch on your phone, then send them to your TV with a single tap. Search by voice - Quickly and easily find what you want to watch using voice search. Watch movies and shows - Stay entertained with thousands of movies and TV episodes available to own, rent, or watch for free. Enjoy music on the big screen - Find music videos featuring your favorite artists, songs, live performances and more. Discover new music based on your tastes and what’s trending around you. Watch videos in 4K - YouTube is home to the world’s largest library of online 4K content. Enjoy high-definition videos on the biggest screen in the house – from scenic nature videos to movie and video game trailers and more. (Requires a 4K-capable device.)
  • Veste de chef Siggi Gabriel

Les électeurs en Argentine ont élu un nouveau président de centre gauche, rejetant ainsi les mesures d'austérité adoptées par l'administration sortante.

Les supporters péronistes d'Alberto Fernandez et son vice-président à la vice-présidence, l'ancienne présidente Cristina Fernandez, ont agité les drapeaux argentins et scandé: "Nous revenons! Nous revenons!"

M. Fernandez, avocat âgé de 60 ans, a déclaré qu'il souhaitait que les Argentins "cessent de souffrir une fois pour toutes".

Avec près de 97% des votes comptés, il avait obtenu 48,1% des suffrages, contre 40,4% pour le chef sortant Mauricio Macri, ont indiqué des responsables électoraux. M. Fernandez avait besoin d'au moins 45% pour éviter un second tour.

Image:
Alberto Fernandez et Cristina Fernandez remercient les supporters à Buenos Aires

"Aujourd'hui, Alberto est le président de tous les Argentins", a déclaré Cristina Fernandez à son auditoire à Buenos Aires.

Mme Fernandez, qui a dirigé l’Argentine de 2007 à 2015, est depuis longtemps un personnage controversé.

En 2012, des milliers de personnes se sont rassemblées dans les rues de Buenos Aires pour protester contre hausse de l'inflation, de la criminalité et de la corruption.

Aujourd'hui, l'inflation reste un problème, l'Argentine affichant l'un des taux les plus élevés au monde.

Et sous M. Macri, sa monnaie a chuté, malgré sa promesse de relancer l'économie à son arrivée au pouvoir en 2015.

Les élections de cette année ont été dominées par des préoccupations financières, un tiers des Argentins vivant dans la pauvreté.

Cristina Fernandez a été présidente de 2007 à 2015
Image:
Cristina Fernandez a été présidente de 2007 à 2015

Toutefois, il est à craindre que la victoire de M. Fernandez et le retour potentiel de politiques interventionnistes effraient les investisseurs et ne fassent qu'aggraver les difficultés économiques du pays.

Cependant, son peso a légèrement augmenté et l'indice boursier local Merval s'est ressaisi à la suite du résultat des élections.

L'une des tâches les plus importantes de M. Fernandez sera de gérer les relations de l'Argentine avec le Fonds monétaire international, qui a prêté 57 milliards de dollars (£ 44 milliards) au pays l'an dernier.

"Nous sommes impatients de collaborer avec l'administration (de M. Fernandez) pour relever les défis économiques de l'Argentine et promouvoir une croissance inclusive et durable qui profite à tous les Argentins", a déclaré lundi à la Directrice générale du FMI, Kristalina Georgieva.

Les négociations avec le FMI seront "délicates", a prédit Gabriel Sterne, responsable de la recherche macroéconomique mondiale à Oxford Economics.

Il a ajouté que le FMI avait "une énorme peau dans le jeu et cherchait désespérément à protéger ses ressources et ses créanciers obligataires", tandis que l'Argentine "se dirigeait vers un défaut".

  • Se le dire enfin
  • Pompe Niagara Ultimax- 2HP ou 3HP Bi-vitesse 2.0 HP
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Coronavirus: le FBI enquête sur la pornographie utilisée pour les «vidéoconférences Zoombomb» | Actualités politiques

Le FBI a émis un avertissement au sujet de ce que l’on appelle le « Zoombombing » su…