Accueil High-Tech Les accords de partage de données de Facebook seraient sous enquête criminelle

Les accords de partage de données de Facebook seraient sous enquête criminelle

0
0

Le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, témoigne devant le Congrès en avril 2018.

Alex Wong / Getty Images

Les procureurs fédéraux ont ouvert une enquête criminelle sur des contrats controversés conclus par Facebook pour partager les données de ses utilisateurs avec des dizaines de sociétés de technologie à leur insu, a rapporté mercredi le New York Times.

Un grand jury de New York a assigné à comparaître les enregistrements de deux fabricants de smartphones impliqués dans les partenariats, des sources anonymes décrites comme étant au courant des demandes communiquées au Times. Les données partagées à l'insu des utilisateurs comprenaient les noms d'amis, les sexes et les dates de naissance.

Facebook a admis en juin avoir fourni à des dizaines d'entreprises technologiques un accès privilégié aux données des utilisateurs après avoir déclaré publiquement qu'il avait restreint cet accès en 2015. Toutefois, Facebook a continué de partager des informations avec 61 fabricants de matériel et de logiciels après sa suppression de cette pratique en mai 2015, il a dit en juin.

Les arrangements du réseau social ont permis à Netflix et Spotify de lire les messages privés des utilisateurs de Facebook, a rapporté le Times, citant des documents internes. D'autres arrangements ont permis à Amazon d'obtenir les noms des utilisateurs et les informations de contact par l'intermédiaire de leurs amis et à Yahoo d'afficher des flux de publications d'amis récemment, a rapporté le Times, malgré les déclarations de Facebook selon lesquelles Facebook aurait déclaré avoir mis fin à ce type de partage de données.

Le réseau social est sous surveillance depuis la révélation en mars que le cabinet de conseil Cambridge Analytica avait utilisé abusivement les données des utilisateurs de Facebook dans la perspective de l'élection présidentielle américaine de 2016. Depuis lors, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a témoigné devant le Congrès et le Parlement européen pour répondre à des questions sur le traitement des données des utilisateurs par Facebook.

La divulgation de Facebook figurait dans 747 pages de documents remis au Congrès en réponse à des centaines de questions sur la confidentialité des données posées à Zuckerberg par des membres du Congrès à propos de Cambridge Analytica, qui avait indûment accédé à des informations personnelles concernant près de 87 millions d'utilisateurs de Facebook. Cette révélation a suscité une réaction qui a soulevé des questions quant à savoir si on peut faire confiance à Facebook pour protéger les informations personnelles de ses 2 milliards d'utilisateurs.

On ne savait pas tout de suite sur quoi le grand jury était concentré ou quand son enquête avait commencé. Le bureau du procureur américain du district est de New York a refusé de confirmer ou de nier l'existence de l'enquête.

Facebook a répondu en signalant que d'autres enquêtes fédérales seraient en cours.

"Nous coopérons avec les enquêteurs et prenons ces enquêtes au sérieux", a déclaré un porte-parole de Facebook dans un communiqué. "Nous avons fourni des témoignages publics, répondu aux questions et pris l'engagement de continuer à le faire."

La nouvelle des accords controversés est apparue en juin lorsque le Times a annoncé que Facebook avait accepté de fournir l'accès à de grandes quantités de données utilisateur à au moins 60 fabricants d'appareils différents, y compris des sociétés comme Apple, Microsoft, Samsung et BlackBerry.

Facebook a déclaré en juin qu'il avait accordé une extension "unique" spéciale de six mois à des entreprises allant d'AOL au service de livraison de colis United Parcel Service à l'application de datation Hinge afin qu'elles puissent se conformer à la nouvelle politique de confidentialité du réseau social et créer leurs propres versions de Facebook pour leurs appareils.

Le ministère de la Justice n'a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.

Queenie Wong de Camaraderielimited a contribué à ce rapport.

  • Music Legs Bodystocking noir effet guêpière jarretelles
    Super joli, ce bodystocking noir sera un beau trompe l'oeil. Une superbe combinaison très sexy qui se partage en de…
  • ECON SOLUTIONS Appareil de mesure multifonction Y451311
    Electricité Comptage Sous-compteur électrique ECON SOLUTIONS, Appareil de mesure multifonction enquête Appareil de mesure multifonction avec convertisseurs flexibles Plage de…
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans High-Tech

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Doom Patrol renouvelé pour la saison 2 sur DC Universe

Faites connaissance avec Doom Patrol, des parias de super-héros, qui enquêtent sur des men…