Accueil auto Le résultat du GP de Belgique « fait mal » à tout le monde en F1, selon Alfa Romeo

Le résultat du GP de Belgique « fait mal » à tout le monde en F1, selon Alfa Romeo

0
0

L’équipe suisse a été l’une des grandes perdantes de la façon dont les demi-points ont été attribués pour le petit nombre de tours effectués derrière la voiture de sécurité alors que la pluie s’abattait sur Spa-Francorchamps.

Son principal rival au championnat des constructeurs, Williams, a réussi à arracher 10 points aux débats, George Russell se classant deuxième et Nicholas Latifi neuvième.

Ce double score signifie que Williams a augmenté son avantage sur Alfa Romeo au classement à 17 points, un écart qui ne devrait pas être comblé au cours du reste de la campagne.

Dans un communiqué publié lundi, Alfa Romeo a exprimé sa déception quant à la manière dont la FIA a fait en sorte que l’événement puisse être classé officiellement.

« La décision de ne pas courir dans ces conditions était la bonne, dans l’intérêt de protéger la sécurité des pilotes, des commissaires et des spectateurs eux-mêmes », a déclaré Alfa Romeo.

« Cependant, la situation aurait été traitée de manière beaucoup plus appropriée en n’ayant pas du tout la » course « à laquelle nous avons assisté hier: ce résultat nous fait tous mal, mais en particulier cela fait mal aux fans du sport, qui n’ont pas eu le spectacle ils sont venus voir.

« Nous espérons que des leçons ont été tirées hier, des leçons qui amélioreront notre façon de fonctionner à l’avenir et qui placeront les supporters de notre sport dans la position qu’ils méritent d’être.

« Une fois de plus, nos sincères remerciements vont à tous les fans – vous avez vraiment brillé hier à Spa. »

Antonio Giovinazzi, Alfa Romeo Racing C41

Photo par : Jerry Andre / Motorsport Images

Les règles qui signifiaient que la course était appelée et les points attribués ont été critiquées de divers côtés, Fernando Alonso la qualifiant de «choquante» et Lewis Hamilton la qualifiant de «farce».

Lire aussi :

Il est entendu que le PDG de la F1 Stefano Domenicali prévoit de s’entretenir avec les équipes et la FIA pour discuter des modifications apportées à la réglementation afin de s’assurer qu’il n’y ait pas de répétition d’événements comme celui-ci à l’avenir.

Les options pourraient inclure de s’assurer que les grands prix ne sont classés qu’une fois les tours de course terminés, ou en mettant en place plus de plans d’urgence pour organiser des courses à une date ultérieure s’ils ne peuvent pas se dérouler comme prévu.

Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto