Accueil auto Le protégé de Toyota Ritomo Miyata vise toujours la superlicence F1

Le protégé de Toyota Ritomo Miyata vise toujours la superlicence F1

0
0

Miyata en est à sa première saison complète de Super Formula avec l’équipe TOM’S, après avoir remporté la série rebaptisée Super Formula Lights l’année dernière, et occupe la septième place au classement du championnat avec deux manches à disputer. Son meilleur résultat de la saison jusqu’à présent a été la quatrième place d’une course d’Autopolis raccourcie par la pluie en mai.

Cependant, pour atteindre le seuil de 40 points requis pour une superlicence, le joueur de 22 ans devrait terminer deuxième ou plus dans les points cette année.

Alors que Tomoki Nojiri semble presque certain de remporter le titre cette année, Miyata est toujours à moins d’une victoire en course de Toshiki Oyu, deuxième.

Avant la saison, Miyata a exprimé sa frustration d’avoir couru au Japon toute sa carrière tout en voyant son ancien rival japonais de Formule 4 Yuki Tsunoda gagner la chance de courir en F1 pour AlphaTauri avec le soutien de Honda.

Cependant, s’adressant à Motorsport.com le mois dernier à Motegi, où il a terminé huitième après une pénalité de 10 places sur la grille pour un changement de moteur, Miyata a admis que sa saison recrue s’était avérée plus difficile qu’il ne l’avait prévu.

« Je visais à être le champion de la série, mais ça a été une saison très difficile », a-t-il déclaré. « Les voitures à moteur Honda ont figuré dans les trois premiers presque à chaque course, mais j’ai généralement été le premier ou le deuxième utilisateur de Toyota.

« Pour accéder à la F1, j’ai besoin des points de superlicence, donc je dois terminer deuxième du championnat. Malheureusement, cette manche a été pénalisée par le moteur, ce sera donc difficile.

« La Super Formula est une super voiture, à côté de la F1 [in terms of speed] mais je pense que si je veux aller en F1, je dois faire F2. Mais la F2 est très chère et la Super Formula est beaucoup moins chère. C’est donc difficile. »

Une future destination plus réaliste pour Miyata que la F1 pourrait être le Championnat du monde d’endurance FIA, car Toyota gère un programme de longue date dans la catégorie supérieure des hypercars de la série.

Ryo Hirakawa, l’un des rivaux de Miyata en Super Formula, est à l’étude pour un siège à temps plein en WEC en 2022, tandis qu’un autre protégé de Toyota, Kenta Yamashita, a également couru en WEC lors de la saison 2019-2020 avec le soutien de la marque.

Miyata a exprimé son intérêt à disputer les 24 Heures du Mans avec Toyota, mais a déclaré qu’il souhaitait se concentrer sur sa percée en F1 alors qu’il était encore assez jeune.

« Toyota est impliqué dans le WEC, mais je ne sais pas à quoi Toyota pense pour moi », a-t-il déclaré. « Je fais partie de leur programme de jeunes conducteurs. Mais ma cible reste la F1 et j’ai discuté avec Toyota [about it] à plusieurs reprises. Je suis concentré là-dessus.

« Le Mans est une bonne course et c’est aussi mon rêve. Mais il faut être jeune pour obtenir une place en F1. J’ai le même âge que Lando Norris ou Mick Schumacher.

« Je pense que la dernière chance [to enter F1] est âgé de 23 ou 24 ans. Mais en WEC, vous pouvez rejoindre à tout âge, donc la priorité est la F1.

  • Robot tondeuse NRL750 NOVARDEN Connect - Noir
    699,99 €
  • Pecute Housse de Siège pour Chien 100% Imperméable, Housse Protection de Siège d'arrière avec Fenêtre de Visualisation, Couverture Protection de Banquette Arrière pour Voiture et SUV(146 x 136cm,Noir)
    61,99 € 74,39 € -17%
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto