Accueil Actualité Le couvre-feu est imposé en Équateur lorsque les groupes autochtones mènent de violentes manifestations anti-austérité | Nouvelles du monde

Le couvre-feu est imposé en Équateur lorsque les groupes autochtones mènent de violentes manifestations anti-austérité | Nouvelles du monde

0
0
  • YouTube
    Browse by interest - Discover videos you’ll love in categories like music, entertainment, news, gaming, and more. All from the comfort of your couch. Supports multiple accounts - Everyone at home can sign into YouTube with a Google account to see recommendations, subscriptions, and playlists. Play YouTube videos from your phone on the TV - It’s easy to enjoy videos with friends and family. Simply find the videos you want to watch on your phone, then send them to your TV with a single tap. Search by voice - Quickly and easily find what you want to watch using voice search. Watch movies and shows - Stay entertained with thousands of movies and TV episodes available to own, rent, or watch for free. Enjoy music on the big screen - Find music videos featuring your favorite artists, songs, live performances and more. Discover new music based on your tastes and what’s trending around you. Watch videos in 4K - YouTube is home to the world’s largest library of online 4K content. Enjoy high-definition videos on the biggest screen in the house – from scenic nature videos to movie and video game trailers and more. (Requires a 4K-capable device.)
  • Chaussure de sécurité U Power Atos S1P ESD Red Up

Un couvre-feu a été imposé en Équateur après la prise de contrôle du parlement par des manifestants lors de manifestations antigouvernementales.

De violentes manifestations contre les mesures d'austérité ont poussé le président du pays à déplacer son gouvernement de la capitale, Quito.

Les restrictions ont été mises en place tous les soirs de 20 heures à 5 heures du matin autour des principales installations de l'État et des bâtiments gouvernementaux, ainsi que des aéroports et des raffineries de pétrole, qui sont devenus la cible de manifestations contre la forte hausse des prix du carburant après la suppression des subventions par les ministres.

Image:
Des manifestants devant l'Assemblée nationale équatorienne, prise d'assaut lundi

Un peu plus tôt, les manifestants ont franchi les barrières de la police et ont pénétré de force à l'Assemblée nationale à Quito, alors que les manifestations contre les mesures d'austérité du gouvernement devenaient de plus en plus violentes.

Le bâtiment du congrès était vide et la police a tiré des gaz lacrymogènes, les obligeant à se retirer.

La Présidente Lenin Moreno a temporairement transféré les opérations gouvernementales de la capitale Quito à la ville portuaire de Guayaquil.

Les troubles, qui ont débuté la semaine dernière, ont commencé avec les travailleurs des transports, avant de se propager aux étudiants, puis aux peuples autochtones.

Selon les autorités municipales, des manifestants autochtones ont occupé deux stations de traitement de l'eau à Ambato, au sud de la capitale, soulevant des inquiétudes quant à l'approvisionnement des habitants.

Un état d'urgence a été proclamé la semaine dernière en réaction au conflit, permettant au gouvernement de restreindre certaines libertés civiles alors qu'il tentait de rétablir l'ordre.

Des manifestants ont lancé des pierres lors de combats avec la police
Image:
Des manifestants ont lancé des pierres lors de combats avec la police

Le pays d'Amérique du Sud, qui compte 17 millions d'habitants, est paralysé par le manque de transports en commun et par le blocage des routes qui pèsent sur une économie déjà vulnérable.

La société pétrolière d'État Petroecuador a averti que 165 000 barils de pétrole, soit près du tiers de la production totale, pourraient être perdus chaque jour.

La Confédération des nationalités autochtones de l'Équateur, le plus grand groupe autochtone du pays, a accusé le gouvernement de M. Moreno de ne pas avoir amélioré le bien-être de la population "la plus vulnérable" de l'Équateur.

La police anti-émeute à cheval a tenté d'étouffer les manifestations près de l'Assemblée nationale équatorienne
Image:
La police anti-émeute à cheval a tenté d'étouffer les manifestations près de l'Assemblée nationale équatorienne

Le groupe a également porté plainte contre son prédécesseur, Rafael Correa, et les manifestants indigènes ont joué un rôle majeur dans la démission en 2005 du président de l'époque, Lucio Gutierrez.

"Tout au long de l'histoire de l'Équateur, nous avons montré que les peuples autochtones ont le pouvoir de fermer le pays lorsque nos droits sont menacés et que le pouvoir est abusé", a déclaré un groupe autochtone dans un communiqué.

En réponse à la crise, le Royaume-Uni a mis à jour ses conseils de voyage pour l'Équateur.

"Les manifestations à travers l'Equateur depuis le 3 octobre ont provoqué des perturbations nationales, avec des manifestations et des blocages de routes dans de nombreuses provinces", ajoutant qu'une autre grande manifestation est prévue mercredi.

  • Coffret des Alphas méthode de lecture nouvelle édition (coffret métal)
  • Boite 9 dalles PVC clipsables - 310x603mm - 1,67 m² - Starfloor Click 30 RETRO INDIGO - TARKETT
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Coronavirus: pourquoi Boris Johnson et d’autres dirigeants mondiaux sont devenus plus populaires pendant l’épidémie | Actualités politiques

La popularité de Boris Johnson – comme celle de la majorité des dirigeants mondiaux …