Accueil auto Larson se rallie pour remporter la course chaotique des séries éliminatoires à Charlotte Roval

Larson se rallie pour remporter la course chaotique des séries éliminatoires à Charlotte Roval

0
0

Larson a d’abord remarqué un problème électrique sur sa voiture au début de l’étape 2 et lorsqu’il est passé au stand sous prudence au tour 34, son équipe a découvert qu’il avait perdu une courroie d’alternateur.

Le changement de la batterie a fourni une solution rapide, mais l’équipe a élaboré un plan pour changer la courroie sous des arrêts supplémentaires. Une fois le travail terminé, la voiture de Larson était plus rapide que jamais.

Il est entré dans le leader Denny Hamlin au virage 4 lors d’un redémarrage au tour 102 et a pris la tête pour la première fois de la course. Larson a mené les huit derniers tours et a devancé Tyler Reddick par 0,782 seconde pour remporter le Bank of America Roval 400.

La victoire est la septième de Larson de la saison 2021, la plus grande de tous les pilotes. Et il est assis avec un gros avantage de points avant la demi-finale des éliminatoires de la NASCAR Cup Series, qui s’ouvrira dimanche prochain au Texas Motor Speedway.

« Je ne nous voyais pas gagner », a déclaré Larson après un énorme épuisement sur le tronçon avant de la piste. Je ne me sentais pas vraiment bien au début. Nous avons commencé à changer certaines choses et l’équipe a fait du bon travail en me faisant savoir quoi faire à l’intérieur du cockpit pour faire mieux.

«À cette époque, j’ai remarqué que ma batterie était faible et je me suis dit: » Mec, je ne vais pas me faire éliminer des séries éliminatoires comme ça?  » Ça n’avait pas l’air trop bien. Heureusement, tout le monde sur notre voiture n ° 5 a fait du bon travail pour rester calme.

« Cliff (Daniels, chef d’équipe) a fait un excellent travail en communiquant avec moi sur ce qui se passait, comme changer la batterie et tout ce qu’il fallait. William était aussi bon et c’était une déception de ne pas le voir fonctionner pour lui.

« C’est une journée formidable pour Hendrick Motorsports. »

Denny Hamlin, Joey Logano, Ryan Blaney, Kyle Busch, Chase Elliott, Brad Keselowski et Martin Truex Jr.

Kevin Harvick, Alex Bowman, William Byron et Christopher Bell ont été éliminés de la poursuite du titre après la course.

Chris Buescher a terminé troisième de la course, Kyle Busch a terminé quatrième et Hamlin a complété le top cinq.

Étape 3

Après la pause entre les étapes 2 et 3, plusieurs voitures du tour de tête se sont arrêtées, Kyle Busch étant le premier hors des stands parmi ceux qui l’ont fait.

Byron a ouvert la voie au redémarrage au tour 54, suivi d’Austin Dillon et Hamlin.

Au tour 55, Harvick est entré dans Elliott, qui a percuté le mur et a également pris contact avec Cole Custer. La n°9 d’Elliott a nécessité d’importantes réparations mais il a réussi à rester dans le tour de tête.

La course est revenue au vert au tour 58 avec Byron toujours en tête, suivi d’Austin Dillon et Hamlin.

Au 59e tour, AJ Allmendinger a dû emmener sa Chevrolet n°16 au garage avec un problème apparent de moteur.

Hamlin a raté la chicane du tronçon arrière au 70e tour et a été contraint de purger une pénalité stop-and-go sur le tronçon avant. Il est passé de la troisième à la sixième place dans l’ordre de passage.

Larson, Bell et Michael McDowell ont été parmi les premières voitures à faire un arrêt au stand sous drapeau vert au 74e tour.

Kyle Busch, Truex, Harvick et Logano se sont tous arrêtés au 75e tour. Byron et Reddick se sont tous les deux arrêtés au 76e tour, ce qui a cédé la tête à Kurt Busch.

Une fois le cycle d’arrêts terminé au tour 81, Byron est revenu en tête. Il a été suivi par Reddick, Austin Dillon et Kurt Busch.

Avec 24 tours à faire, un morceau du pare-chocs arrière d’Elliott pendait derrière la voiture. Il est finalement tombé sur la piste et a incité NASCAR à lancer un avertissement au tour 87.

La plupart des voitures du tour de tête s’arrêtent sous le drapeau jaune avec Kurt Busch le premier hors des stands. Hamlin a choisi de rester en dehors et a ouvert la voie à la reprise de la course au 90e tour.

Au tour 91, Byron a raté la chicane arrière après un contact avec Reddick et a été contraint de purger une pénalité stop-and-go, ce qui l’a fait chuter à la 12e place dans l’ordre de passage.

Corey LaJoie a claqué le mur du virage 2 au tour 93, ce qui a laissé des débris sur la piste, et a fait sortir le huitième avertissement de la course. Joey Hand a également été impliqué dans l’incident.

Plusieurs pilotes se sont arrêtés mais Hamlin est resté en tête lorsque la course est revenue au vert au tour 96.

En entrant dans le virage 1 au tour 99, Harvick a bloqué ses freins, n’a pas réussi à faire le virage et a heurté durement le mur, mettant fin à sa course et à ses séries éliminatoires.

La course est revenue au vert au tour 102 avec Hamlin toujours devant. Il a été suivi par Larson, Reddick, Buescher et Logano.

Larson est entré dans Hamlin au virage 4 au redémarrage et a pris la tête pour la première fois de la course. Reddick est passé à la deuxième place et Byron à la troisième.

Étape 2

Kyle Busch a remporté la victoire de l’étape 2 sur Elliott tandis que plusieurs pilotes des séries éliminatoires ont rencontré des problèmes.

Harvick a terminé troisième, Blaney quatrième et Logano complétait le top cinq.

Après la pause entre les étapes 1 et 2, plusieurs voitures du tour de tête ont choisi de se rendre aux stands et Elliott a été le premier hors route des stands parmi ce groupe.

Allmendinger est resté en piste et en tête lorsque la course est revenue au vert au 30e tour. Il a été suivi par Kyle Busch et Byron.

Avec des pneus neufs, Kyle Busch a rapidement pris la tête au virage 4 et Byron est passé en deuxième position derrière lui alors qu’Allmendinger est tombé à la troisième place.

Chase Briscoe est parti en tête-à-queue à la suite d’un contact de Ricky Stenhouse Jr. au tour 34 pour faire sortir le quatrième jaune de la course.

Plusieurs stands de voitures de premier plan, dont Larson et Bowman, qui avaient tous deux développé des problèmes électriques. Les deux ont fait des arrêts prolongés sur la route des stands, mais leurs problèmes ont persisté et nécessiteraient probablement un changement de batteries.

La course a repris au tour 36 avec Kyle Busch toujours en tête.

Avec 10 tours à faire dans la spéciale, Kyle Busch détenait une avance d’environ 1 seconde sur Harvick alors que Byron terminait troisième.

Avec cinq tours à faire, Kyle Busch a mené Harvick de 1,3 seconde alors qu’Elliott est passé à la troisième place.

Avec deux tours à faire, la plupart des voitures du tour de tête ont choisi de se ravitailler pour de nouveaux pneus, mais Kyle Busch est resté en tête.

Étape 1

Elliott a freiné Allmendinger en entrant dans la chicane arrière dans le dernier tour pour prendre la tête et tenir bon pour la victoire de l’étape 1.

Blaney était troisième, Truex quatrième et Logano complétait le top cinq.

Hamlin a commencé en pole et a pris une grosse avance jusqu’à ce que plusieurs équipes choisissent de se rendre sous le vert pour de nouveaux pneus avant l’avertissement de la compétition.

Hamlin faisait partie de ceux qui se sont arrêtés, laissant la tête à Logano au 10e tour. Bell a été pénalisé pour excès de vitesse sur la route des stands lors de son arrêt et a dû purger une pénalité de passage sur la route des stands.

L’avertissement de la compétition a été affiché au tour 12. Plusieurs autres pilotes se sont arrêtés pendant l’avertissement pour les pneus neufs et le carburant, mais Logano est resté sur la piste et en tête lorsque la course est revenue au vert au tour 14.

Blaney a pris la tête peu de temps après le redémarrage tandis que Keselowski a filé près de la chicane arrière mais a pu continuer sans avertissement.

Avec sept tours à faire dans l’étape, Elliott est passé en deuxième position derrière Blaney alors que Logano est tombé en troisième.

Au 20e tour, Ryan Newman a heurté le mur du virage 14 pour faire ressortir l’avertissement et a presque manqué de frapper Keselowski.

Plusieurs voitures de premier plan se sont arrêtées et Hamlin a été le premier hors de la route des stands parmi ceux qui l’ont fait. Cependant, il a été pénalisé pour excès de vitesse sur la route des stands et a dû repartir depuis l’arrière du peloton.

La course a repris au tour 23 avec Blaney toujours en tête, suivi d’Elliott et Logano.

Allmendinger a contourné Blaney au virage 2 au redémarrage pour prendre la tête pour la première fois de la course.

  • Armoire de commande multifonctions pour portails battants 230V - Came
    141,76 € 158,60 € -11%
  • Mortaiseuse 230V PROMAC - 719AS-M
    1 649,12 € 1 761,60 € -6%
Charger plus d'articles connexes
Charger plus dans auto