Accueil Actualité L'ancien soldat britannique Andrew Neal "accusé de vente de drogue à Dubaï" | Nouvelles du Royaume-Uni

L'ancien soldat britannique Andrew Neal "accusé de vente de drogue à Dubaï" | Nouvelles du Royaume-Uni

0
0

Un ancien soldat britannique qui se remet d'un trouble de stress post-traumatique est actuellement détenu aux Émirats arabes unis, a révélé un groupe représentant son cas.

Andrew Neal, 44 ans, père de deux enfants marié ayant servi en Iraq, en Afghanistan et en Bosnie, est détenu à Dubaï depuis plus de quatre mois après avoir été accusé de vente de drogue, accusation qu'il nie, selon le groupe de défense juridique.

Le responsable de Detained in Dubai, qui représente la famille Neal, a affirmé aujourd'hui que l'auteur de l'accusation de vente de drogue à M. Neal s'était rétracté.

Mais toujours, le Britannique – un entraîneur et un maître de chien de l'armée qui avait 14 médailles et une mention élogieuse au sein de l'armée – est toujours derrière les barreaux.

Radha Stirling a fait appel à la secrétaire aux Affaires étrangères et au député conservateur de Sherwood, Mark Spencer.

"Nous demandons à Jeremy Hunt et à Mark Spencer de soutenir Andy Neal, un homme qui a consacré une grande partie de sa vie au soutien des forces britanniques à l'étranger", a-t-elle déclaré.

L'ancien soldat britannique est marié et père de deux enfants. Pic: Détenu à Dubaï
Image:
L'ancien soldat britannique est marié et père de deux enfants. Pic: Détenu à Dubaï

Elle a également exhorté le gouvernement de Dubaï à "réagir rapidement à cette injustice".

Plus de Emirats Arabes Unis

Dans une déclaration à Sky News, Mme Stirling a ajouté: "Il est honteux que les forces de l'ordre aient la chance de ruiner la vie des gens, de dépouiller les enfants de leurs parents et d'emprisonner des innocents en toute impunité.

"Comment se fait-il que les aveux forcés demeurent une procédure standard aux EAU?"

Il n’a pas été possible dans l’immédiat d’obtenir une réponse des autorités de Dubaï au sujet des réclamations.

M. Neal, qui est né à Nottingham et a passé 24 ans dans l’armée à partir de 1991, est la dernière personne à avoir commis une infraction grave à la loi dans l’État du Golfe.

Un supporter de football britano-soudanais serait actuellement en détention pour avoir porté un maillot du Qatar lors d'un match de football – considéré comme une infraction dans le pays.

Les EAU ont nié que c'était la raison de l'arrestation d'Ali Issa Ahmad, accusant le jeune homme de 26 ans d'avoir fait de fausses déclarations et d'avoir fait perdre du temps à la police.

Académique britannique Matthew Hedges a été détenu à l'isolement et accusé d'être un officier du MI6 l'année dernière après ce qu'il a dit être un aveu forcé.

M. Neal était un maître-chien de l’armée et un entraîneur pendant son temps dans l’armée. Pic: Détenu à Dubaï
Image:
M. Neal était un maître-chien militaire et un entraîneur. Pic: Détenu à Dubaï

M. Neal, qui a déménagé à Dubaï en 2015 avec sa famille pour diriger une entreprise de dressage de chiens, a été arrêté le 4 octobre par la police de Dubaï dans son appartement, devant son épouse et sa nourrice, selon le communiqué du Détenu à Dubaï.

Le groupe de défense des droits de l'homme a déclaré que son épouse et ses parents avaient fourni des détails sur le cas de M. Neal.

Il a accusé la police de l'avoir confronté dans un parking souterrain et de lui avoir montré ce qu'ils avaient qualifié de mandat d'arrêt dans un message arabe de WhatsApp.

Un détenu à Dubaï a déclaré dans un communiqué: "Ils ont fouillé Andy, fouillé sa voiture à deux reprises, puis se sont rendus à son appartement où se trouvaient sa femme et ses enfants endormis."

La police aurait fouillé plusieurs tiroirs et armoires dans une chambre à coucher.

Les policiers auraient frappé à deux reprises M. Neal au ventre, l'ont plaqué contre le mur contre le mur, puis l'ont assis sur une chaise au milieu de la chambre, selon le communiqué.

Ils l'auraient accusé de manipuler de la drogue, ce qu'il a nié.

Les officiers ont ensuite emmené M. Neal dans l'appartement d'un international néerlandais appelé Ray, qu'ils ont arrêté avec une femme, a indiqué le communiqué "Détenus à Dubaï".

M. Neal a souffert du syndrome de stress post-traumatique. Pic: Détenu à Dubaï
Image:
M. Neal a souffert du syndrome de stress post-traumatique. Pic: Détenu à Dubaï

Le téléphone de M. Neal et les téléphones des deux autres individus ont été confisqués et emmenés au siège de la police, où il aurait passé 17 heures "péniblement menottés sans nourriture, sans eau et sans accès aux toilettes".

L'ancien soldat aurait été informé que quelqu'un l'aurait identifié comme lui ayant vendu de la drogue, mais M. Neal a déclaré qu'il était innocent, a déclaré le groupe de défense des droits.

Le groupe a déclaré: "La police a rédigé une déclaration en arabe et contraint Andy à la signer avec son empreinte digitale. Lorsque Andy s'est plaint de ne pas savoir ce qui était écrit, l'interrogateur a dit" exactement ce que vous avez dit "."

Neal et son épouse ont appris par la suite que "le document en question était une confession" selon laquelle il aurait acheté de la drogue à Ray et l'avait vendue à Ahmed, un Pakistanais / Canadien qui, selon eux, l'avait accusé de vendre de la drogue ", a déclaré Détenu à Dubaï.

L'ancien soldat a été conduit au poste de police d'al-Barsha.

Son épouse, une enseignante, dont le nom complet n'a pas été révélé, n'a été autorisée à rendre visite à M. Neal qu'un mercredi.

Le couple a une fille de six ans et un fils âgé de deux ans.

Détenu à Dubaï, il a affirmé que les audiences ultérieures avec l'accusation avaient été confuses et qu'un certain nombre d'audiences avaient été annulées.

L'ex-soldat aurait été contraint de signer des aveux. Pic: Détenu à Dubaï
Image:
L'ex-soldat aurait été contraint de signer des aveux. Pic: Détenu à Dubaï

Le 23 janvier, Ahmed aurait nié avoir pointé du doigt M. Neal.

La "déclaration" d'Ahmed a ensuite été officiellement rétractée ", a déclaré un Détenu à Dubaï.

"Aucune drogue n'a été trouvée en possession d'Andy et tous les tests ont été négatifs", a-t-il déclaré.

L'analyse des téléphones saisis n'aurait révélé aucune communication entre M. Neal et Ray.

Détenu à Dubaï, il a déclaré: "Les nouveaux éléments de preuve ont disculpé Andy et il a été informé que le procureur finaliserait la décision de le libérer ou de transférer son dossier à Abou Dhabi avant la fin du mois de janvier".

Cependant, ils ont dit qu'il restait en détention.

Interrogée sur cette affaire, une porte-parole du Foreign and Commonwealth Office a déclaré: "Nous aidons un Britannique après son arrestation à Dubaï et sommes en contact avec sa famille et les autorités émiriennes."

Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Le vice-président américain Mike Pence déclare que l'EI est "décimé" jusqu'au dernier kilomètre Nouvelles du monde

Le califat de l'Etat islamique a été "décimé" et le dernier kilomètre du ter…