Accueil Actualité L'ambassadeur de Kim Jong Un en Italie "s'est caché", affirme l'agence d'espionnage de South

L'ambassadeur de Kim Jong Un en Italie "s'est caché", affirme l'agence d'espionnage de South

0
0
  • Cache de finition Inox pour ROBIFIX Mono
  • Goujon d'ancrage BZ zingué (pièce) SCELL-IT - plusieurs modèles disponibles

L'ambassadeur nord-coréen en Italie s'est caché avec son épouse, selon l'agence d'espionnage sud-coréenne.

Jo Song Gil n'a pas été vu depuis que le couple a quitté sa résidence officielle à Rome début novembre, quelques semaines seulement avant la fin de son mandat.

On ignore toujours où ils se trouvent, mais les services de renseignement nationaux sud-coréens ont annoncé aux députés que les deux hommes se cachaient.

Image:
Jo Song Gil a quitté l'ambassade de Corée du Nord à Rome en novembre et n'a pas été revu depuis.

La députée Kim Min-ki a révélé qu'un responsable de l'agence avait partagé les informations lors d'un briefing à huis clos, mais n'a pas confirmé si elle disposait de détails sur leur localisation.

On ignore également si l'ambassadeur manquant envisage de se rendre en Corée du Sud, ce qui constituerait un revers majeur pour le dirigeant nord-coréen Kim Jong Un, qui souhaite poursuivre la coopération avec ses voisins en 2019.

Une entrée de l'ambassade nord-coréenne à Rome
Image:
M. Jo a occupé son poste à l'ambassade pendant un peu plus d'un an

L'agence a déclaré qu'elle ne pouvait pas confirmer les informations parues dans les médias sud-coréens selon lesquelles M. Jo serait protégé par le gouvernement italien alors qu'il demandait l'asile dans un pays occidental, après avoir exercé ses fonctions depuis septembre 2017.

Un responsable du ministère italien des Affaires étrangères a déclaré que M. Jo n'avait pas demandé l'asile à l'Italie.

Il remplissait ce rôle depuis que son prédécesseur, Mun Jong Nam, avait été expulsé pour protester contre un essai nucléaire nord-coréen et aurait vraisemblablement été impliqué dans aucun projet pour que le pape François rencontre M. Kim.

La Corée du Nord n'a pas encore commenté le statut de leur responsable porté disparu, mais voit d'un mauvais œil ceux qui sortent du régime secret.

Le dernier diplomate ayant connu une défection a été qualifié de "racaille humaine" par Pyongyang.

Il a été prétendu que Thae Yong Ho essayait d'échapper à la punition de crimes graves lorsqu'il est parti en 2016.

Le Nord est extrêmement sensible aux défections et a déjà déclaré que toute trahison était le résultat de complots de Séoul et de Washington visant à saper son gouvernement.

Les statistiques gouvernementales de Séoul suggèrent que près de 30 000 Nord-Coréens ont quitté le Sud depuis la fin de la guerre de Corée en 1953, la plupart souhaitant quitter son système politique sévère et la pauvreté.

  • Jardinière carrée Volcania effet pierre 39,5 x 39,5 x 43,5 cm - 31 L - Gris anthracite
  • Equerre de chaise bouts ronds Strauss Vonderweidt
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

Coronavirus: «Les Américains prient pour Boris Johnson»: Trump contacte les médecins du Premier ministre | UK News

Le président américain Donald Trump a déclaré que les Américains priaient pour le rétablis…