Accueil Actualité La Turquie et la Russie conviennent de créer une "zone de sécurité" pour la Syrie, sans combattants kurdes | Nouvelles du monde

La Turquie et la Russie conviennent de créer une "zone de sécurité" pour la Syrie, sans combattants kurdes | Nouvelles du monde

0
0
  • Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon - Prix Goncourt 2019
  • Chaussure de sécurité U Power Atos S1P ESD Red Up

La Russie et la Turquie ont convenu de mener des patrouilles militaires conjointes le long de la frontière turco-syrienne, exigeant que les combattants kurdes syriens se retirent de la région.

Le président russe Vladimir Poutine et son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, ont signé l'accord lors d'une réunion qui s'est tenue quelques instants auparavant dans la station balnéaire de Sochi, dans la mer Noire. un cessez-le-feu de cinq jours terminé.

Le président américain Donald Trump a annoncé deux semaines auparavant que Les troupes américaines se retireraient du nord-est de la Syrie, laissant ses alliés kurdes se débrouiller seuls face à l'offensive turque.

La Russie, le plus puissant allié du gouvernement syrien et ancien ennemi des Kurdes, est intervenue pour négocier avec la Turquie alors que plus de 166 000 Kurdes ont fui la région, beaucoup en Irak.

Poutine et Erdogan ont convenu que la police militaire russe et les gardes-frontières syriens entreraient du côté syrien de la frontière turque à partir de mercredi.

Image:
Une Syrienne blessée par un bombardement turc à Ras Al Ain
Des familles kurdes et arabes syriennes fuient la ville de Darbasiyah à la frontière turco-syrienne
Image:
Des familles kurdes et arabes syriennes fuient la ville de Darbasiyah à la frontière turco-syrienne

Ils retireront ensuite les Unités de protection du peuple kurde (YPG), considérées comme une organisation terroriste par la Turquie, qui se trouvent à 30 km de la frontière turco-syrienne.

Les deux unités militaires commenceront leurs patrouilles mardi prochain à 18 heures le long de la ligne qui les sépare du GPJ, dans une "zone de sécurité" recherchée depuis longtemps par Ankara.

Plus de contenu de Recep Tayyip Erdogan

La Turquie maintiendra le contrôle des zones situées entre les villes de Tal Abyad et de Ras Al Ain, depuis le début de son offensive militaire le 9 octobre.

Les deux dirigeants ont convenu d'une "zone de sécurité". dans le nord de la Syrie
Image:
Les deux dirigeants ont convenu d'une "zone de sécurité" dans le nord-est de la Syrie

En vertu de l'accord, ils veulent que les YPG acceptent de se retirer des villes de Manbij et Tal Rifaat, situées en dehors des zones de conflit actuelles.

Ils ont déclaré que la Turquie et la Russie aideraient les réfugiés à rentrer "de manière sûre et volontaire", mais sans forces kurdes dans la région, il est peu probable que les réfugiés veuillent rentrer.

Peu de temps après, le commandant des Forces de défense syriennes (SDF) dirigées par les Kurdes a informé les États-Unis qu'ils avaient retiré toutes les forces des YPG "hors de la zone de sécurité contrôlée par la Turquie", comme convenu dans le cessez-le-feu négocié par les États-Unis.

:: Écoutez le podcast quotidien sur les podcasts Apple, Google Podcasts, Spotify et Spreaker

Le ministre russe de la Défense, Sergei Shoigu, a déclaré après la réunion qu'environ 500 personnes, dont des combattants de l'État islamique (EI), s'étaient évadées de prison dans le nord de la Syrie après que leurs gardes eurent quitté leurs postes.

Ils essayaient de reprendre les prisonniers, a-t-il ajouté.



Assad fait une visite rare près des lignes de front d'Idlib



Assad effectue une visite rare près des lignes de front d'Idlib – images du gouvernement

Alors que les deux dirigeants étaient à la réunion, le président syrien Bashar Assad, allié de la Russie qui considère les terroristes du SDF, a qualifié le président turc de "voleur qui a volé des usines, du blé et de l'essence et vole aujourd'hui des territoires".

Il a ajouté qu'il était prêt à soutenir toute "résistance populaire" contre l'invasion turque et a offert sa clémence à ceux qui avaient rejoint le SDF, que son gouvernement considère comme des sécessionnistes.

:: Sky News diffuse une chaîne sans Brexit les jours de semaine de 17h à 22h sur Sky 523

  • Game Of Thrones (Le Trône de Fer) - Saison 8
  • Alarme maison sans fil DNB24 Compatible Box internet
Chargez plus d'articles en relation
Chargez plus par Camaractu
CHargez plus dans Actualité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Regardez aussi

SpaceX fait exploser une fusée pour tester le système d’évacuation d’un astronaute | Nouvelles du monde

SpaceX a fait exploser une fusée pour tester un système d’évacuation d’astrona…